Pape et famille: trop tard pour le Québec?

Standard

20160407t1336-2600-cns-pope-apostolic-exhortation_presEn lisant La joie de l’amour, je me suis réjoui qu’un pape démontre une compréhension plus juste de l’amour conjugal. En effet, la parole magistérielle de l’Église sur la famille, l’amour et la sexualité s’est souvent placée à une hauteur doctrinale qui ne rend pas suffisamment compte de la vie des couples qui cherchent à simplement vivre leur amour. Mais le souffle arrive-t-il trop tard?

Dans Amoris laetitia publié vendredi, le pape François a choisi d’exposer l’amour comme un chemin avec sa dynamique propre, soumis à la réalité, vécu au sein de la condition humaine qui est elle-même une lutte incessante pour le bonheur au cœur de la fragilité et de la blessure… Cette vision de l’amour conjugal représente un changement significatif dans la posture de l’Église. Celle-ci ne devrait plus se contenter de plaquer une image idéalisée du couple et du sacrement en s’attendant à ce que les époux y correspondent dès que les consentements sont échangés!

Un chemin, c’est une distance à parcourir, une destination à atteindre. Le point de départ, c’est lorsque le couple évoque pour la première fois le projet de s’engager mutuellement. La ligne d’arrivée, ce n’est rien de moins que l’idéal d’une communion parfaite.

Marié depuis 32 ans, je doute sincèrement que cet idéal ne soit encore atteint, et c’est tant mieux! Car la dynamique interne de l’amour empêche qu’il devienne inerte, statique ou achevé.

LIRE LA SUITE SUR PRÉSENCE-INFO.CA…

réponses "

  1. En général j’apprécie tes commentaires mais cette fois-ci je suis déçu de tes conclusions plutôt négatives et me range plutôt du côté des 2 évêques et de Jacques Gauthier. Aussi je me permets bien humblement de te suggérer de relire et méditer tant l’Exhortation que leurs commentaires avec un esprit moins « chagrin »(ce que je n’ai pas encore fait, je dois l’avouer, et qu’ on pourra facilement me reprocher mais que j’ai bien l’intention de faire si possible à l’intérieur d’un groupe de partage) Alphonse Rheault

    • Bonjour Alphonse, désolé de vous décevoir! Il faut surtout retenir mon enthousiasme pour le document du pape. Ma conclusion se veut davantage une question, une interpellation qu’autre chose. Effectivement, il faut lire et relire (personnellement, je me propose de faire la lecture du chapitre 4 avec mon épouse, comme un ressourcement conjugal.

Comment réagissez-vous ?

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s