Choisir l’humain, pas l’instinct!

Standard

Photo: Le Progrès-Dimanche

J’ai été étonné de découvrir, dans l’édition du 6 mars du journal Le Progrès-Dimanche, un reportage sur le groupe qui se nomme La Meute. Ce regroupement se donne pour objectifs de « s’opposer à l’immigration massive d’islamistes radicaux et d’être « contre la charia et le projet de loi 59 ». Bien qu’il soit relativement commun d’attirer des adeptes d’une page ou d’un groupe sur un réseau social, le nombre de 25 000 abonnés, dont « environ 300 » originaires de ma région du Saguenay-Lac-St-Jean, a paru suffisamment important pour que l’hebdomadaire régional lui accorde la une et deux pages complètes, malgré l’anonymat de la source qui s’est justifié de vouloir protéger ses enfants.

Quelles motivations?

Il me semble pouvoir identifier deux éléments qui sont à même de nourrir « le loup » qui sommeille en nous et qui pourraient inciter certains d’entre nous à s’affilier à un tel groupe : la peur et le repli.

Les réseaux sociaux nous relaient quotidiennement des situations qui mettent au premier plan des coutumes de certaines régions du monde qui paraissent incompatibles avec notre mode de vie et qui suscitent parfois notre indignation. Les médias de masse s’intéressent hautement aux groupes religieux associés à des franges islamistes aux ambitions guerrières. Toutes ces informations alimentent la peur que de telles pratiques puissent un jour s’imposer à notre culture et que les violences de ces intégristes finissent par nous atteindre. La confusion entretenue permet difficilement de faire la part des choses dans notre esprit entre un musulman qui s’installe ici pour y vivre, travailler, élever sa famille et prier, dans le respect des lois, et l’infime minorité des islamistes qui ont pris le chemin de la force pour imposer une vision tout-à-fait contestable de leur religion par les musulmans eux-mêmes.

Le second élément est conséquent à la peur. De fait, celle-ci peut conduire à une forme de repli identitaire vers un « nous » qui nous semblerait tout-à-coup rassembleur parce qu’il véhiculerait des valeurs supérieures à celles des populations arabo-musulmanes. Un tel groupe nous rallierait, défendrait nos valeurs et nous apporterait un sentiment de sécurité, le tout en nous imposant, en retour, une fermeture à l’autre, cet autre lui-même étranger à ces mouvements violents et dont nous nous priverions pour continuer de croître.

Le mythe de l’invasion

En effet, que l’on approuve ou non les politiques d’immigration ou d’accueil des réfugiés de nos gouvernements, la peur d’une invasion que la Meute qualifie même de « massive » par un courant islamique radical ne trouve aucun fondement. Même les 25 000 réfugiés accueillis récemment dans l’ensemble du Canada représentent moins de 0,7% de la population. On ne peut aucunement parler d’une invasion, et encore moins « au sein de nos gouvernements fédéral et provincial » ! Au contraire, les études démontrent que, partout au Québec, l’intégration des familles arabo-musulmanes est généralement harmonieuse et qu’elles comptent parmi celles qui font le moins de vagues.

De plus, pour assurer notre propre survie démographique, maintenir notre niveau de vie y compris nos retraites, et même améliorer notre situation économique, il est clair que nous devons augmenter l’immigration plutôt que de la limiter.

Une hostilité à peine voilée

Des groupes comme La Meute, même s’ils se présentent comme respectueux des lois et de la démocratie, choisissent des symboles qui, au contraire, témoignent du besoin de se montrer forts en se regroupant autour de symboles hostiles. Pour nous faire une idée assez juste de l’effet que cela peut produire, imaginons un instant faire partie d’un petit groupe d’étrangers se retrouvant au milieu d’une meute de « locaux » inhospitaliers…

Il importe de bien comprendre le phénomène des migrations. Selon des sources compétentes, on estime que la moitié des déplacements forcés se termine en tragédies. Des centaines d’enfants sont morts dans les derniers mois en suivant leurs parents désespérés qui risquent tout dans l’ultime espoir de trouver une terre accueillante. On ne quitte pas tout ce qui fait partie de son histoire, son pays, sa culture, ses biens sans que l’on soit poussé par un élan vital de dernier recours.

Nous pourrions croire que nous sommes nés « du bon bord » et que nous sommes en droit de garantir nos privilèges, nos traditions, notre culture aux dépens de notre devoir d’hospitalité. Jusqu’à présent, l’hospitalité comptait parmi les plus belles valeurs de notre société! Ne devrions-nous pas la protéger aussi? Invitons-nous mutuellement à déployer notre empathie : si un jour nous étions à la place d’un réfugié ou d’un migrant, empêchés de vivre notre vie normale, incapable d’assurer la subsistance de notre famille, courbés sous la répression de plus en plus vive ou vivant sous la menace de bombardements quotidiens, ne serions-nous pas, nous aussi, remplis de gratitude envers un peuple qui ouvrirait ses frontières et nous offrirait son hospitalité?

Choisir l’humain, pas l’instinct

Il n’existe pas deux classes d’êtres humains : nous le sommes tous, ou pas du tout. Notre humanité se mesure à notre capacité d’ouverture à l’autre, au bonheur de partager nos joies et nos richesses. L’hospitalité est la dimension de l’être humain qui témoigne le mieux de la profondeur de son humanité. Sommes-nous capables de faire mieux que de nous regrouper en meutes hostiles pour assouvir un instinct de protection que rien, ici et maintenant, ne justifie?

À propos de Jocelyn Girard

Marié depuis 1984, 5 enfants (que des "gars"), 6 petits-enfants... Je travaille dans l'équipe diocésaine de pastorale pour l'Église catholique au Saguenay-Lac-St-Jean et en tant que professeur à l'Institut de formation théologique et pastorale. Ce n'est pas un travail pour convertir les gens à la foi chrétienne, c'est plutôt pour accompagner ceux et celles qui ont choisi de croire... Je ne suis donc pas très effrayant et plutôt de bonne compagnie, accueillait et discutant avec quiconque se montre respectueux, sans distinction d'origine, d'ethnie, de religion d'orientation sexuelle ou de handicap. J'ai auparavant fait partie de L'Arche de Jean Vanier (en France et à Montréal) à laquelle je continue d'être attaché spirituellement. Autre blogue: http://lebonheurestdansleoui.wordpress.com Twitter : http://twitter.com/#!/jocelyn_girard Facebook : Jocelyn.Girard.9

réponses "

  1. « Le mythe de l’invasion

    En effet, que l’on approuve ou non les politiques d’immigration ou d’accueil des réfugiés de nos gouvernements, la peur d’une invasion que la Meute qualifie même de « massive » par un courant islamique radical ne trouve aucun fondement. »

    En Europe :

    Sur Google Maps, des Allemands ont créé une carte qui répertorie visuellement (avec liens vers des articles en Allemand en cliquant sur chaque point) une partie de la criminalité des « migrants »-envahisseurs en Allemagne / Autriche (ainsi que quelques liens pour la Suisse et la Belgique) :

    https://www.google.com/maps/d/viewer?mid=z12D0zt-V4iI.kXGfjpzjOS1Q

    Vous pouvez zoomer et vous déplacer sur la carte, cliquer sur les points, ou naviguer par catégorie.

    Il ne s’agit que d’une partie (une « fraction », pour reprendre le terme employé par la page) des actes commis par les envahisseurs, mais néanmoins sont déjà répertoriés :

    – 446 liens sur des agressions sexuelles / viols (tentatives également)

    – 173 liens sur des agressions sur des enfants et adolescents (sexuelles également)

    – 362 liens sur des brigandages et vols

    – 339 liens sur des agressions ayant causé des blessures

    – 40 liens sur des meurtres (tentatives également)

    – 113 liens sur des émeutes, intimidations, divers

    – 55 liens sur des agressions dans des piscines

    Et votre secte, Jocelyn, souhaite un meilleur accueil des migrants :

    http://www.la-croix.com/Religion/Monde/L-Eglise-souhaite-un-meilleur-accueil-des-migrants-2016-03-09-1200745562

    Au Canada, est-ce latent ?

    Qui vivra, verra.

    • Cher Roger, je me réjouis que vous passiez me faire une petite visite de temps en temps! Alors même sur ce sujet nous n’arriverons pas à nous mettre d’accord? Pourtant nous avons la même Bible et le même Jésus! Je n’en ai pas parlé dans ce texte, mais pour vous je le ferai: l’hospitalité est un devoir religieux au même titre que, par exemple, aller se confesser une fois par année… La colère divine est grande devant la fermeture et le repli des humains qui refusent d’accueillir l’étranger, vous le savez?

      Pour ce qui est de vos statistiques, il va de soi que parmi les immigrants et les réfugiés, des gens mal éduqués ou qui tournent mal en font partie. Mais regardez autour de vous: vos voisins, les gens de votre quartier, même dans votre famille, n’y a-t-il que des parfaits? La criminalité n’est pas l’exclusivité des musulmans. Sur ce plan, nous sommes plutôt bons: corruption de nos élites, évasion fiscale, arrangements entre amis du pouvoir (pour la haute société…); vols à l’étalage, travail au noir, embauche au noir, conduite dangereuse en état d’ébriété, trafics de drogue et j’en passe; et puis aussi, bien sûr, réseaux de pédophiles (même des prêtres…), trafic humain, agressions sexuelles jusque chez nos plus célèbres représentants, infanticides, incendies criminels, et j’en passe encore!

      Reprenez toutes vos statistiques et ajoutez-y les crimes commis ou répertoriés par les « Allemands de souche » et vous verrez bien que ceux que vous listez ici ne correspondent qu’à la proportion du reste de la société… Il y a de la malfaisance partout et si vous la voyez davantage chez les nouveaux arrivants que chez vos compatriotes, c’est sans doute que vous avez de bonnes et bien épaisses cataractes… Et ça se soigne!

      Ma secte catholique-romaine privilégie la compassion et l’accueil. Comme je suis fier d’en être!

      • Je ne suis pas contre l’accueil ; mais je constate des faits en Europe ; et connaissant le fond de cette « religion » antichrétienne, et de la volonté qu’elle a toujours eu de s’imposer par la violence, je ne puis voir toute cette migration mondiale comme un envaillissement. je ne dis pas que pris individuellemment ces gens sont de mauvaise foi, ils peuvent certainement pour beaucoup être sincères, mais sincèrement dans l’erreur, comme vous-même d’ailleurs,

        Et constatant de plus, qu’il est en train de se former une « religion » mondiale, l’union de toute les fausses religions, dont la base est maçonnique et dont le Vatican actuel en est la plaque tournante, puisque la franc-maçonnerie l’a investie sournoisement mais officiellement dans les années 60, alors je ne puis que tenter de vous en avertir.

        L’Église, – la vraie, celle qui est apostholique, et non celle issue du conciliabule maçonnique des années 60 -, elle doit passer par le même chemin de la croix que le Christ qui en est la tête a lui-même passer.

        Les musulmans ne croient pas au même Dieu que les catholiques ; ils se font une image taillée de Dieu. Ils rejette la divinité du Crist et l’immaculée et la maternité divine de Marie. Ils sont trompés par le démon qui se fait passer pour Dieu. Et le fait de dire qu’ils croient en Dieu, ne fait pas forcément de leur dieu le vrai. Dieu ne peut enseigner des choses à certains, et le contraire à d’autres. Ils sont sous l’emprise du démon. Ils faut qu’ils rejettent leur fausse croyance et accepte la vraie ; de même vous, votre « religion » n’est pas la vraie Religion Catholique, mais un substitue maçonnique.

        CHAPITRE LVII

        II. — TENTATION FONDAMENTALE ET GÉNÉRALE

        I. — DE LA RENAISSANCE A LA RÉVOLUTION. — Tout en continuant à susciter des hérésies, Satan institua au sein de l’Eglise une secte chargée d’en chasser l’esprit surnaturel pour y substituer l’esprit naturaliste — C’est bien le but poursuivi par la Franc-Maçonnerie, depuis le XIVe siècle, d’établir la religion naturelle sur les ruines de la religion révélée. — Preuves de ce dessein. — Essai d’institution de la religion naturelle après la Terreur. Page 802 :

        (en pdf) : LA CONJURATION ANTICHRÉTIENNE – Le Temple Maçonnique voulant s’élever
        sur les ruines de l’Église Catholique – Tome III – Mgr Henri Delassus, Docteur en Théologie :

        http://livres-mystiques.com/partieTEXTES/Delassus/ConjurationT3.pdf

        Sachez, Jocelyn, en passant, que ce ne sont pas les livres qui ont façonné ma conviction actuelle, mais les livres sont venu par après pour confirmer ce que je pense et me servir d’outil pour convaincre de par l’autorité légitime de ces auteurs autorisés de par le mandat qu,ils ont reçu de la véritable glise catholique, apostholique et romaine.

        Que Dieu vous éclaire cher ami.

        • Pour préciser ma pensée à propos de l’acceuil, afin qu,on ne se méprenne pas sur ma pensée :

          En soi c’est bon dis-je. Mais là, on a affaire non à quelques personnes dans la misère, mais à une masse énorme de gens, et de plus pas seulement dans un seul pays. Comment ne pas percevoir ça comme un envahissement, comme assaut !?

          Laisseriez-vous entrer des gens dans votre maison, et risquer de changer les valeurs de vos enfants et par suite leurs comportements ? Les laisseriez-vous s’y installer, se multiplier, s’imposer et prendre toute la place et finir même par vous mettre dehors si vous ne vous pliez pas à leurs revendications, leur façon de voir, de croire, de pratiquer, de diriger ? Les laisseriez-vous prendre votre place ?

          Ces gens ont une fausse conception de Dieu et de la religion ; des lois et pratiques différentes, même opposées. Leur Dieu n’est pas le vrai Dieu, mais le démon qui se fait passer pour Dieu. Cette vague actuelle est un envahissement qui, avec le temps ces gens se multipliant, pourra par le nombre s’imposer d’avantage avec leur façon de voir et de faire les choses selon leurs lois et croyances.

          On a intérêt à être poli quand on est minoritaire. Qu’il advienne avec le temps qu’on devienne égal en nombre, alors la vraie nature se montre. N’oublions pas que cette fausse religion est, de par son fond, antichrétienne. Que ces gens soient modérés pour le moment ne certifie pas que leur progéniture le sera tout autant dans un autre contexte qui aura subit leur influence.

          On a rejeté Dieu massivement dans notre société ; serait-ce là le châtiment qui se profile ? Quand on chasse Dieu, c’est le démon qui prend la place. Le démon a de multiples visages..

Comment réagissez-vous ?

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s