Entrez dans la conversation

Suite aux quelques billets que j’ai publiés qui ont suscité un nombre important de commentaires et d’échanges parfois tendus, j’ai choisi de prendre un peu de distance afin de mieux réfléchir aux différentes problématiques qui ont été discutées, en particulier autour de la morale catholique sexuelle (homosexualité, avortement, contraception, etc.).

De nombreux catholiques tiennent également leur propre blogue. J’en ai une bonne liste dont je donne les liens à droite… J’aime bien les consulter. Certains sont très fouillés. J’ai toujours aimé l’écriture de Nystagmus, alias Natalia Trouiller, mariée, mère et journaliste catholique. Depuis quelques temps, elle s’expose davantage sur les sujets délicats, ceux qui font exploser les scores de commentaires! Cette semaine, j’ai été fortement intéressé par la conversation entre René Poujol, un blogueur catholique « de gauche » et Nystagmus. Celle-ci défend les positions habituellement tenues par des hommes d’Église, les positions dont on entend généralement qu’elles sont rétrogrades, d’une autre époque, moyenâgeuses. Celui-là défend les positions habituellement tenues par des progressistes et des groupes féministes en y allant d’arguments de raison qu’il cherche à fonder sur une lecture moderne de la Bible et de la Tradition. Je vous invite à découvrir ces textes de qualité et à entrer dans la conversation, là-bas ou bien ici même…

1. Article de René Poujol : « Sexualité: « Et Dieu vit que cela était bon » 

2. Réponse de Natalia Trouiller (Nystagmus): « Sexe: et si l’Église avait tout compris? »

3. Réponse de R. Poujol à la réponse de Nystagmus: « Lettre ouverte à une « fidèle » de la morale sexuelle catholique.

4. Réponse de Nystagmus à la réponse de R. Poujol : « Éloge de la non-communion »

La nouveauté de ces échanges réside surtout dans le fait qu’ils mettent en position de débattre des catholiques qui partagent leur amour de l’Église et leur foi au Christ. C’est relativement plus « facile » de discuter entre croyants et non-croyants, car on conclut souvent, sans trop caricaturer, en s’excluant mutuellement… Quand au terme d’un échange, il faut malgré tout se reconnaître frères et soeurs en communion, cela demande un certain effort.

Bonne lecture… N’hésitez pas à me faire part de vos commentaires!

PS: pour un suivi de cette « conversation », d’autres acteurs s’invitent dans la danse. Allez donc jeter un oeil :

Pascal-Emmanuel Gobry : http://pegobry.tumblr.com/post/30448972061/oh-chouette-on-parle-de-cul-et-deglise

 

Comment réagissez-vous ?

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s