Une rentrée avant tout le monde

Bureaux presque videsQuand il s’agit de partir en vacances, je suis généralement bien heureux quand ça arrive avant la masse des collègues. Mais le retour est moins facile lorsque les bureaux sont vides et qu’on se sent un peu seul… C’est ce qui m’arrive aujourd’hui, comme cet homme sur cette photo. Même si le travail ne manque pas, il faut chercher la motivation ailleurs que dans les relations…

Trucs pour se motiver

Je me suis  mis à chercher des motivations pour que mon enthousiasme soit aussi élevé qu’un jour habituel de travail lorsque la fourmilière est bien remplie. En voici une courte liste:

  • Se dire que s’il n’y a pas de courriels en masse dans la boîte de réception, c’est qu’on a bien fait tout ce qu’on avait à faire avant de partir… Ouais, bof!
  • Imaginer qu’on est le dernier survivant d’un cataclysme mondial et que l’avenir de la planète réside entre ses mains… Intéressant, mais déjà vu!
  • En profiter pour s’entraîner un peu en parcourant les couloirs et les escaliers en courant ou, mieux, en dansant au son d’une musique qu’on pousse à fond. Joli à imaginer… pas tant que ça finalement!
  • Se laisser aller à roupiller un peu dans son bureau, porte fermée, au lieu de descendre à la pause où, de toute façon, il n’y aura personne… (il faut bien récupérer un peu des vacances et de l’entraînement précédent!). Génial, mais pas bon pour l’estime de soi!
  • Parcourir toute l’actualité des dernières semaines pour se mettre à jour afin de pouvoir tout connaître sur tout ce qui s’est passé pendant que les autres se la coulent douce… Pfff! Avec du recul, rien de si palpitant à relire, finalement.
  • Envisager l’espace et le temps disponibles comme une opportunité unique de planifier et préparer les activités et les réunions à l’avance… Ouais, bof! Et la créativité qui vient avec l’adrénaline des échéances alors?
  • Repartir en vacances jusqu’au retour des autres sans le dire au patron qui, de toute façon, n’en saura rien… Ouais, mais il est passé où le travailleur honnête, le citoyen responsable?

J’ai beau chercher, je ne vois rien qui peut me motiver davantage. Je me mets donc à chercher des images dans ma tête pour décrire le mieux comment je me sens. Voici ce que j’ai trouvé:

Vaches au pâturage

Une vache fait son travail en broutant tranquillement…

Ne vous-y trompez pas, une vache travaille réellement même si on a l’impression qu’elle ne fait rien! En plus, le décor de mes amies sur la photo ressemble assez à celui que j’ai de ma fenêtre…

C’est donc décidé, tant qu’à travailler sans motivation, autant le faire avec classe! Je serai donc la meilleure vache du monde, broutant tranquillement des textes à lire et régurgitant des documents à produire dans un cadre serein et anti-stress. Ainsi, lorsque mes collègues rentreront, je serai bien calme et détendu tout en ayant vachement bien travaillé. Les membres de mon équipe me diront alors: « Brave vache, tu as bien brouté durant notre absence! »

Excusez-là!

4 réflexions sur “Une rentrée avant tout le monde

Comment réagissez-vous ?

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s