Pour ne jamais manger halal

Standard

Mario Dumont a encore sévi. Il a remis sur la table les accommodements raisonnables. Au Parti Québécois, ils appellent cela un accommodement déraisonnable. Visiblement, le Parti de Pauline se cherche une identité qu’il tente de calquer sur la campagne présidentielle française! Comme si nous venions de découvrir que les Juifs (kasher) et les Musulmans (halal) avaient des pratiques très strictes quant à la manière d’apprêter les aliments, surtout la viande pour ce qui est des points communs entre ces deux religions…

C’est drôle, mais j’ai toujours vu des produits halal dans mon épicerie et je n’en ai jamais été choqué. J’en ai même achetés et consommés! Peut-être vais-je être contaminé par l’Islam et me convertir!

Qu’un abattoir, pour satisfaire aux conditions de ses clients, décide d’apprêter les poulets en respectant les prescriptions de l’Islam ne devrait pas trop nous inquiéter. Que deux poulets de la même chaîne se retrouvent l’un étiqueté halal et l’autre pas, en quoi cela devrait me déranger? Celui qui a l’étiquette halal coûtera plus cher sans doute et pas le mien, pourtant halal. Tuer la bête en direction de la Mecque et la vider de son sang ne change en rien ce que je retrouve dans le comptoir des viandes. Ai-je besoin qu’on me dise que mon poulet était halal maintenant que je sais qu’il l’est? Pour moi, qu’il soit halal ou kasher ou juste tué, ça ne dérange en rien tant qu’il est apprêté conformément aux pratiques de sécurité alimentaire. Mon poulet sera le même qu’hier.

Mais si on ne veut surtout pas se laisser contaminer par une quelconque pratique rituelle venant de ces deux traditions religieuses, il y a un truc infaillible: mangez du porc! Vous serez assuré qu’aucun Musulman et aucun Juif ne l’auront touché… Ah là là, quelle perte de temps!

Pour compléter votre réflexion :

http://blogues.cyberpresse.ca/voixdelest/2012/03/15/viande-et-intolerance/

http://www.radio-canada.ca/nouvelles/Politique/2012/03/15/004-viande-halal-veterinaires-politique-etiquetage.shtml

À propos de Jocelyn Girard

Marié depuis 1984, 5 enfants (que des "gars"), 6 petits-enfants... Je travaille dans l'équipe diocésaine de pastorale pour l'Église catholique au Saguenay-Lac-St-Jean et en tant que professeur à l'Institut de formation théologique et pastorale. Ce n'est pas un travail pour convertir les gens à la foi chrétienne, c'est plutôt pour accompagner ceux et celles qui ont choisi de croire... Je ne suis donc pas très effrayant et plutôt de bonne compagnie, accueillait et discutant avec quiconque se montre respectueux, sans distinction d'origine, d'ethnie, de religion d'orientation sexuelle ou de handicap. J'ai auparavant fait partie de L'Arche de Jean Vanier (en France et à Montréal) à laquelle je continue d'être attaché spirituellement. Autre blogue: http://lebonheurestdansleoui.wordpress.com Twitter : http://twitter.com/#!/jocelyn_girard Facebook : Jocelyn.Girard.9

réponses "

Comment réagissez-vous ?

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s