Défenseur de la morale catholique?

Standard

Un certain Sookie Stackhouse m’écrit ceci en commentaire :

7453661-jesus-statue-at-vaticanVous dites que l’Église a changé son attitude envers les homosexuels. C’est totalement faux. L’Église les condamnent encore quand ils aspirent au bonheurs de partager leur vie avec une personne qu’ils aiment… L’Église catholique les ostracisent encore en les traitant d’être ”intrinsèquement désordonnés”…. Mais pour éviter l’opprobre sociale, l’Église utilise aujourd’hui une condamnation plus perfide et sournoise. Ce n’est que de l’hypocrisie… Cessez votre condescendance envers les homosexuels! Ils ont droit au bonheur et au respect autant que vous!!! Et de nier leur droit d’aimer et de partager leur vie n’est pas du respect!!! Si elle le pouvait, l’Église catholique exécuterait les homosexuels, c’est la pression sociale qui lui fait modérer ces envies….. (sic)

Et en réponse à l’un des commentaires que j’ai laissés sur un blogue, Edouard Boily écrit:

Pas de morale hors de l’église. Assez réducteur, condescendant et… et c’est là que je m’arrête. Ça ne doit pas être facile de défendre les positions de l’Église catholique (ou n’importe quelle église anyway).

Tout d’abord, Edouard a raison, ce n’est pas facile de défendre les positions de l’Église catholique. Et je ne m’en fais certainement pas une mission personnelle. En fait, je ne les défends pas. Je ne suis ni évêque ni prêtre, mais un simple baptisé dans cette Église. Toutefois j’essaie du mieux que je peux de comprendre les interpellations éthiques de mon Église et de leur donner un (faible) écho dans ma vie.

La morale catho… pour les cathos

Il faut sans cesse rappeler que la morale catholique s’adresse de façon spécifique aux baptisés catholiques qui demeurent attachés à leur Église et non pas à toute la société, même s’il est évident que l’Église aspire à ce que ses propositions éthiques débordent de son enceinte. Comme toute Église, toute religion, même toute civilisation, l’Église catholique croit que ce qu’elle enseigne et promeut au chapitre des valeurs morales est… pour le mieux!

Si je fais l’effort de m’intéresser à l’éthique qu’on peut extraire ou parfois déduire de l’Évangile, je comprends qu’il est question d’un idéal humain à poursuivre et qui s’applique à de nombreuses dimensions de la vie, par exemple:

  • La vie est un don reçu de Dieu qui en est le créateur et le seul maître. Ne pas porter atteinte à la vie depuis sa conception (par l’avortement) jusqu’à sa fin naturelle ou accidentelle (par le meurtre, la peine de mort, l’euthanasie) est une prescription formelle. Or, il y a 20 000 avortements au Québec chaque année, cinq fois plus au Canada. Il y a aussi des dizaines de meurtres prémédités ou non. Un grand nombre de mes compatriotes est favorable au suicide assisté. Est-ce que l’Église excommunie toutes les femmes qui se font avorter? Est-ce qu’elle rejette tous les criminels qui tuent leur semblable et condamne tous les humains qui, par compassion ou par calcul, veulent écourter des vies dont la qualité ne semble plus acceptable? Bien sûr que non: elle accueille les femmes qui ont vécu un IVG et parmi elles un nombre important qui souhaite rompre avec le sentiment de culpabilité. Elle envoie dans les prisons des accompagnateurs spirituels pour aider les criminels à reconsidérer leur vie à l’éclairage de l’amour de Dieu. L’Église invite à la reconnaissance du caractère erroné de certains de nos choix et offre le pardon de Dieu…
  • Les relations sexuelles sont destinées à sceller l’amour du couple et à exprimer dans la plus grande intimité le don de soi à l’autre au sein du mariage incluant une ouverture à la procréation. Combien d’hommes et de femmes ont des relations sexuelles sans amour? Combien de partenaires sexuels ne sont pas mariés? Combien empêchent systématiquement toute forme de fécondation? Combien d’hommes regardent une femme en désirant « la posséder » par convoitise? Vous pouvez inverser hommes et femmes dans ces situations… Tous ces gens se sentent-ils ostracisés par l’Église parce qu’ils commettent un péché selon sa morale? Possible, mais cela ne les empêche pas d’agir comme ils l’entendent. Pour ceux qui veulent être en paix avec Dieu, l’Église propose un regard en vérité sur sa vie et le pardon…
  • Le mariage est le fait d’un homme et d’une femme. Il en est ainsi au moins depuis la fondation du judaïsme. Cette vision de l’amour s’est perpétuée dans le christianisme, Jésus lui-même l’ayant rappelée (cf. Matthieu19). Or, il existe bien un pourcentage important (de 5 à 10% selon les pays) de personnes qui présentent une orientation homosexuelle vraisemblablement définitive (qui n’est pas condamnée en soi). Selon John Wijngaards, « trois causes d’homosexualité sont maintenant généralement acceptées : il s’agit d’un caractère génétique chez certaines personnes; cela peut résulter d’un transfert hormonal avant la naissance puisque les hormones aident à la différenciation entre le masculin et le féminin à l’intérieur du fœtus; cela peut aussi provenir de la situation dans laquelle un enfant grandit (par exemple, l’inceste ou l’abus) et des expériences qu’il – ou elle – a de chaque sexe. » (Source) L’aspiration à l’amour est légitime pour tous. Une proportion importante des personnes homosexuelles sera donc active sexuellement (commettant ainsi une « faute » semblable aux adultères hétérosexuels). Ces personnes s’arrêtent-elles aux règles de l’Église pour s’empêcher de vivre leur vie? Bien sûr que non. Se sentent-elles ostracisées? Il semble bien que oui… Pourtant, l’Église leur offre à elles aussi comme à tous les autres pécheurs une voie de conversion (euh… oui, par l’abstinence) et de pardon…

Une morale pour le meilleur et pour le pire

Il existe une multitude de situations qui sont des « péchés » aux yeux de l’Église, par exemple:

  • des hommes abusent ou violent des femmes ou, pire, des enfants;
  • des êtres humains agressent ou tuent un autre pour n’importe quel motif;
  • des voleurs à cravate escroquent impunément leurs semblables;
  • des politiciens acceptent des faveurs et mettent leur profit personnel avant le bien commun;
  • des propriétaires de résidences exploitent la vulnérabilité des personnes âgées que des familles leur confient;
  • des contribuables cherchent toutes les façons à profiter du système de solidarité sociale plutôt que d’en respecter les règles;
  • etc.

Oui, il y a tant de situations qui conduisent l’humanité à la régression dans l’animalité. La Bible appelle cela le péché. Toutes ces situations peuvent aussi trouver le pardon dans la mesure où l’humain se reconnaît inachevé, en manque de Dieu pour réaliser en lui ce qu’il est appelé à accomplir par vocation, c’est-à-dire « être à l’image et à la ressemblance de Dieu »…

L’Église catholique a le devoir d’accueillir toute personne quelle que soit sa condition, son passé, ses erreurs, ses fautes. Dans le « plan de Dieu » qui se laisse discerner par une fréquentation assidue de la Bible et surtout du Nouveau Testament, il y a des règles qui, si elles étaient toutes suivies avec rigueur, nous entraîneraient vers plus d’humanité. Tout ceci est assez simple! La vérité, c’est que nous ne parviendrons jamais à cet état idéal. Nous avons à vivre dans les conditionnements humains et dans l’espace-temps. Le plus souvent, notre liberté est contrainte, parfois même spoliée par des mécanismes sournois qui poussent constamment au relativisme et à l’égoïsme le plus vil. Dans ce contexte, nier que nous sommes en besoin de Dieu qui, seul, peut nous accueillir avec une tendresse infinie dans la totalité de ce que nous sommes, sans condescendance ni mensonge, c’est se priver de ce pour quoi nous existons: « pour aimer autant que nous en avons la force » (mère Teresa). Pour moi, ceci est une morale de l’amour à laquelle j’adhère…

Suis-je moi-même exempt de « péché ». Bien sûr que non. Dois-je me sentir ostracisé, rejeté? L’Église m’offre sans cesse de reconsidérer ma vie à la lumière de l’Évangile. C’est une chance! Par exemple, Jésus a évité une mort certaine à une femme surprise en délit d’adultère en se mettant en travers de ses poursuivants armés de pierres et en les invitant à se regarder eux-mêmes d’abord, en vérité. S’ils étaient sans tache, ils pourraient la condamner. Tous ont quitté. Les membres du clergé de l’Église catholique devraient certainement quitter, eux aussi, tout comme moi. Est-ce que cela devrait être une raison de fermer les yeux sur tout ce qui n’est pas porteur de « plus d’humanité »? Jésus n’a pas seulement protégé la femme, il lui a dit aussi « Va, ne pèche plus » (cf. Jean 8). Nous sommes constamment invités à réduire la part de mal en nous pour faire plus de place au bien qui se construit par l’amour et l’amour jusqu’au bout.

C’est donc dans ce contexte plus global que se pose la question de l’homosexualité « active génitalement »… Il est difficile d’accepter la position de l’Église, j’en conviens. Je connais tant de gens qui sembler aimer vraiment leur partenaire du même sexe et qui manifestent une fidélité mutuelle. C’est pareil pour un grand nombre de divorcés réengagés qui sont, eux aussi, sujets d’interpellation évangélique. Je les respecte tant qu’il m’est possible. Je fréquente quelques couples gais en cherchant à voir l’amour qu’ils désirent célébrer dans leur vie plutôt que leur « déviance » morale éventuelle. En les jugeant, je leur donnerais le droit de juger ma vie. Mais s’ils me posent la question à propos de la position de l’Église à leur égard, je la leur présente, comme je le fais maintenant. Et je m’empresse de dire que j’ai moi-même une grande pente à franchir pour être « conforme » en tout. À eux de faire ce qu’ils veulent avec cette proposition!

En ne s’arrêtant qu’à la question de l’homosexualité en elle-même, nous arriverons toujours au constat que l’Église est arriérée et hypocrite. Et, malheureusement, il y aura toujours des représentants autorisés qui s’exprimeront de manière tranchée, parfois hostile. Néanmoins, en cherchant à décrypter la vérité que Dieu exprime discrètement dans l’histoire des humains, nous constatons de plus en plus souvent que l’Église se veut, malgré ses propres errements, de la manière la plus authentique possible, initiatrice — avec tous les humains de bonne volonté — d’un monde meilleur.

À propos de Jocelyn Girard

Marié depuis 1984, 5 enfants (que des "gars"), 6 petits-enfants... Je travaille dans l'équipe diocésaine de pastorale pour l'Église catholique au Saguenay-Lac-St-Jean et en tant que professeur à l'Institut de formation théologique et pastorale. Ce n'est pas un travail pour convertir les gens à la foi chrétienne, c'est plutôt pour accompagner ceux et celles qui ont choisi de croire... Je ne suis donc pas très effrayant et plutôt de bonne compagnie, accueillait et discutant avec quiconque se montre respectueux, sans distinction d'origine, d'ethnie, de religion d'orientation sexuelle ou de handicap. J'ai auparavant fait partie de L'Arche de Jean Vanier (en France et à Montréal) à laquelle je continue d'être attaché spirituellement. Autre blogue: http://lebonheurestdansleoui.wordpress.com Twitter : http://twitter.com/#!/jocelyn_girard Facebook : Jocelyn.Girard.9

réponses "

  1. Et voilà encore…Vous traité les homosexuels comme des déchets de la race humaine,comme des criminels….Incroyable,vous faites des parallèle entre les homosexuels et des criminels en prison!!!Comment pensez vous qu’un jeune homosexuel se sent quand il veut croire en un dieu mais entend des choses comme celle là????Et après,vous vous étonnez qu’ils se suicident????Vous êtes responsable de tout ces suicides!!!!

    Si un homosexuel vit sa sexualité,il ne fait de mal à personne,il ne brime pas votre vie ni celle de n’importe quel autre être humain!!Ils ne sont pas des criminels….Mais vous aimez tellement colporter cette image malsaine d’eux….

    Comme je le disais,la religion a tué des homosexuels quand elle le pouvait et maintenant que la société ne le lui permet plus,elle utilise des moyens hypocrites,perfides et tortueux pour faire ses basses oeuvres…

    Je ne crois pas en un dieu.Il a été inventé pour contrôler les masses et donner de l’espoir à ceux qui ne peuvent pas accepter que cette vie est la seule qu’ils auront!!!Mais,je trouve inconcevable que l’église insiste encore aujourd’hui pour mettre dans la tête de jeune personne qui se découvrent homosexuel,qu’ils ne méritent pas d.être heureux,que tout espoir d’avenir avec une personne pour partager leur vie leur est interdit!!!

    Je condamne l’église pour son acharnement envers des gens qui ne font de mal à personne et qui aspirent comme tout le monde,au bonheur,et qu’elle pousse au suicide!!!!

  2.  »Je les respecte tant qu’il m’est possible. Je fréquente quelques couples gais en cherchant à voir l’amour qu’ils cherchent à célébrer dans leur vie plutôt que leur “déviance” morale éventuelle. »

    Vous êtes tellement condescendant du haut de votre piédestal hétérosexuel…Oui,vous les jugez en bon hypocrite catholique que vous êtes…

    Plein de règles absurde sont inscrite dans l’ancien testament,comme ne pas manger de fruit de mer.Mais les catholiques ne font pas la morale,ils portent seulement un jugement de valeur.

    Autre preuve de l’hypocrisie catholique,ils vont nous dire que le nouveau testament a effacé les règle de l’ancien(Comme si un dieu parfait pouvait se tromper et changer d’idée…) mais ensuite prétendent que Jésus n’a jamais abolie les anciennes lois…Faudrait se brancher….

    L’église sait qu’elle a perdu et que la société rejette ses condamnations injuste et absurde.C’est pourquoi,maintenant,plutôt que d’appeler au meurtre des homosexuels(C’est inscrit dans votre chère bible) elle essaie de les détruire de façon plus sournoise en essayant d’anéantir leur estime de soi…..qui n’est déjà pas très forte chez certain jeune!!!!

    C’est vous,les criminel!!!!

    Vivez votre religion chez vous,cessez votre acharnement!

    • Sookie: Je suis désolé si la lecture de mon article vous a inspiré de tels sentiments. Je regrette que cet effort d’explication ne réponde à rien qui permette un échange honnête. Vous ne me connaissez pas, je ne vous autorise donc pas à me juger. Lorsque vous serez en mesure de dialoguer avec plus de sérénité, revenez par ici, je suis « parlable ».

      • Ce que vous voulez comme réponse,pour être  »parlable » c’est que je dise que oui,les homosexuels ne méritent qu’une vie de culpabilité,de honte et de solitude.

        Vous pensez que votre dieu détient la vérité,donc aucune discussion n’est possible avec des gens comme vous.C’est seulement un monologue catho que vous pouvez entretenir…

        Vous ne pouvez pas pensez par vous même,comment pensez vous dialoguer avec quelqu’un????

        Votre haine(Oui,s’en est) est injustifié.

        Vous pouvez croire que les homosexuels sont démoniaque,nous n’y pouvons rien.Je sais pertinemment qu’il est impossible de faire changer d’avis,une personne qui croit ce que son dieu lui-même,lui a dit de faire….

        Mais je crois vraiment qu’il faut stopper les gens religieux qui inculquent aux jeunes,qu’ils sont mauvais et qu’ils doivent se repentir de leur état…Ces monstre ne font que les pousser au suicide…

        Alors,non,je ne crois pas que je doivent seulement vous dire ce que vous voulez entendre….Les gens comme vous,ne répondent jamais aux questions qu’on leur pose.Parce que dans votre fort intérieur,vous le savez,que ce que demande votre dieu,a ces gens,est cruel!!!!

      • Répondez à cette simple question…Que pensez vous qu’un jeune qui se découvre homosexuel,ressent quand vous le comparez à un criminel????

        Me semble que c’est simple comme question,oseriez vous y répondre???

  3.  »Le mariage est le fait d’un homme et d’une femme. »

    Le Canada est une démocratie,et non une théocratie.Et l’égalité au mariage pour tous est permis!

     »Pourtant, l’Église leur offre à elles aussi comme à tous les autres pécheurs une voie de conversion (euh… oui, par l’abstinence) et de pardon… »

    Wow,quelle belle vie de solitude et de culpabilité vous prévoyez pour les jeunes homosexuels….

    Comment peut-on demander à une personne de demander pardon pour une chose qu’elle n’a pas choisie…..

    Je ne crois pas en dieu…Mais si je me trompe et qu’il existe et est tel que vous le concevez,c’est un être cruel,narcissique,sadique.Je préfère Satan..vraiment…

    Plutôt de de répéter Ad nauseam¸que c’est inscrit dans la bible et que c’est ce que dieu a voulu.Dites moi,selon VOUS,quel mal font deux homosexuels qui s’aiment et font l’amour,quel mal cela vous fait à vous personnellement,ou à d’autre gens?

    Pouvez vous pensez par vous même?

    Si un dieu cruel,crée des gens homosexuels mais ne leur permet pas d’avoir de relation sexuelles,cela veut-il dire que nous devons enlever toute fauteuil roulant à chaque paraplégique parce que dieu a voulu qu’ils rampent par terre,ces déchets mal conçu??(Évidemment,j’ironise.Je spécifie avant que vous pensiez que je suis sérieux et utilisiez ça contre les homosexuels.Je vous vois tellement traiter les homosexuels au complet, de sans coeur parce que j’ai écrit ça)

    Bref,la religion est absurde.L’homme interprète bien ce qu’il veut bien voir.Et votre dieu est un démon cruel…..

  4.  »Oui, il y a tant de situations qui conduisent l’humanité à la régression dans l’animalité. La Bible appelle cela le péché. Toutes ces situations peuvent aussi trouver le pardon dans la mesure où l’humain se reconnaît inachevé, en manque de Dieu pour réaliser en lui ce qu’il est appelé à accomplir par vocation, c’est-à-dire “être à l’image et à la ressemblance de Dieu”… »

    À l’image de dieu…donc dieu est hétérosexuel?J’aimerais bien voir sa femelle….Voyons donc,c’est tellement absurde,comment croire a de telles sottises…..

    Tout les autres exemples que vous avez utilisé sont des actions qui font mal à autrui.L’homosexualité entre deux adultes consentants,désolé,ils ne font de mal à personne….Vos arguments sont fallacieux….

    Ils existe deux sorte de cathos homophobes.Ils y a les violents,qui blessent et brutalisent les homosexuels,et il y a les perfides et hypocrites,qui disent vouloir leur bien en les détruisant de l’intérieur.Ces derniers sont de loup déguisé en mouton,ils sont plus dangereux que ceux qui au moins,admettent leur haine et mépris….

    Mais tous,sont haineux et condamnent les homosexuels a une vie de culpabilité,de honte et de solitude…..La vraie charité chrétienne dans toute sa splendeur…Pas étonnant que ces foutaises ne soient qu’invention humaine…

  5. Aussi,maintenant,les homosexuels sont des animaux…..de mieux en mieux….

    Tout religieux est en fait un fondamentaliste,même ceux qui se disent modéré et ouvert….

    Religion n’égale que fermeture d’esprit…

    • Les gens religieux sont incapable de réponde quand on leur demande en quoi,deux personne homosexuelles et consentante qui s’aiment,est mal…

      Seule réponse qu’ils ont en bouche est:dieu le veut.Ou bien des jugements de valeur personnels.Jamais d’argument qui démontrent que deux adultes homosexuels font des ravages à la société si elles osent s’aimer…

      C’est pourquoi ils font des amalgames pernicieux et tortueux avec les meurtriers,;es voleurs,les violeurs.Bref,des gens qui eux,font vraiment du mal à autrui….

      Ils pensent qu’on n’y verra que du feu et que les gens vont croire à leur démonisation des homosexuels….

      Si leur dieu existe,il est crue et sadique,si ils n’existe pas,c’est les croyants qui sont cruels et sadiques…

  6.  »Suis-je moi-même exempt de “péché”. Bien sûr que non. »

    Vous pouvez toujours aimer celle que vous voulez et vous n’avez jamais été jugé pour ça!!!

    Mais vous êtes tellement supérieur à nous,vous le méritez tellement plus que nous,qui ne sommes que de sales déchets  »déviants » à vos yeux….

    Petite leçon de raisonnement pour vous:

    -Les meurtriers enlèvent la vie de personnes innocentes,ils leur retirent leur droit à la vie.C’est mal!!!

    -Un violeur attaque l’intégrité d’une personne sans son consentement.C’est mal!!!

    -Un pédophile qui passe à l’acte est un des crimes les plus odieux qui soit.Il brise la vie des êtres les plus vulnérables de la société.C’est extrêmement mal!!

    -Un voleur retire des biens matériels qui ne lui appartiennent pas,à quelqu’un qui les possède légitimement.C’est mal!!!

    -Un homosexuel qui vit sa vie avec une autre personne,adulte et consentante,ne fait qu’essayer d’être heureux et accompli dans sa vie,tout comme vous!!!…..ce n’est vraiment pas mal….ou démoniaque,ou tout les termes injurieux que vous aimez utiliser contre les homosexuels…

  7. ”Je les respecte tant qu’il m’est possible. Je fréquente quelques couples gais en cherchant à voir l’amour qu’ils cherchent à célébrer dans leur vie plutôt que leur “déviance” morale éventuelle.”

    Ça ne confirme que ce que je pense….Même si un croyant semble ouvert et aimable,je vais savoir que seul ,le jugement et la condamnation est présente dans son regard….

  8. J’ai pas mal tout dis.Jocelyn se terre dans son bénitier car il ne peut donner de vraie réponses honnêtes et réfléchies….C’est le propre des croyants,bêtes et aveuglés par un dieu cruel et insensé….

    Pas la peine,Jocelyn,votre jupon dépassera toujours…Vous avez bien trompé cet autre internaute voilà deux moi en prétendant que l’église a assoupli son jugement et sa condamnation.Vous n’avez pas tout révélé de cet  »assouplissement » c’est pourquoi cet internaute a été surpris de votre réponse malhonnête et incomplète….

    Vous ne l’avez que trompé,comme tout bon chrétien….

    Bref…croyez vos contes de fée si vous le voulez,cessez seulement votre jugement envers des gens qui subissent déjà la condamnation quotidienne et qui souvent,les pousse au suicide!!!

    Moi,je m’en fout,je ne crois pas en ce dieu cruel.Mais le mal,oui,le mal!!!que vous faites à autrui me dérange vraiment beaucoup….vous n’êtes que des tueurs en puissance.On devrait poursuivre l’église quand un jeune se suicide à cause de son homosexualité.Car c’est à cause de vous qu’ils sont humiliés,battu et que leur estime de soi est brisée!!!!

    • Bon, j’arrive et je trouve tout ce fiel déversé de votre part sur mon blogue qui est un exercice de dialogue. Nous ne pouvons pas discuter ensemble, tant que vous vous attaquerez ainsi directement aux personnes comme vous le faites. Je ne me terre pas. Je vois par contre que vous souffrez beaucoup pour avoir tant de hargne à cracher. Prenez le comme vous voulez, car même si je vous dis que c’est sans prétention ni condescendance, visiblement vous n’y croirez pas, mais je vous souhaite sincèrement de trouver quelqu’un sur votre route qui pourra écouter votre souffrance. Elle semble immense. Pourquoi pas un prêtre? 😉

      • Un prêtre?Mais ça ne va pas la tête???Pour qu’il me condamne aussi à une vie de culpabilité et de solitude comme vous le faites???

        Je vous l’ai dis,je ne crois pas en dieu..Par contre,les dommages que vous causez sont réel!!!

        L:a souffrance des homosexuels,c’est vous qui en êtes responsable,hypocrites que vous êtes tous…

        Vous n’êtes qu’un autre catho plein de jugement,haine et mépris envers les homosexuels,mais trop lâche pour l’admettre….Vous représentez bien le mal que les croyants causent dans cette société!!!Heureusement,vous n’avez plus l’emprise que vous aviez!!!

        Vous me souhaitez quelqu’un dans ma vie?Mais pas quelqu’un que je pourrais aimer et qui m’aimerait sincèrement en retour,non,ça vous ne le pouvez pas à cause de vos dogmes ridicules…

        Tant que les religieux voudront s’incruster dans ma vie,je vais les combattre.C’est vous le mal,c’est vous qui êtes incapable de reconnaitre que tout les humains ont droit au bonheur!!!

        Hypocrite…

  9. À cause de vous! Il ne faudrait quand-même pas poussé trop fort. Plusieurs religions ne tolèrent pas l’homosexualité. Des mouvement en spychiatrie considèrent l’homosexualité comme une maladie. Plusieurs sociétés n’acceptent pas l’homosexualité. Sans la condamner on met de côté les personnes qui le sont. On a pas besoin de l’église pour cela. La nature humaine est ainsi faite. Notre première réaction est de rejeter ce qui est différent et ça existe depuis que le monde est monde.

    Il faut aussi admettre que notre perception de l’homosexualité a évolué dans notre société. Ce n’est pas parfait mais la perception est plus positive et il y a de plus en plus de personnes qui osent avouer leur homosexualité.

    On condamne ce que l’on ne comprend pas. L’église de Dieu est bâtie par des humains. Des hommes d’église ont brûlé Gallilée et pourtant il avait raison. Des athés ont commis des crimes innomables. On peut penser à Staline, sa religion à lui c’était l’état. Les nazis ont tué les homosexuels.

    À mon avis, le problème des institutions et des personnes qui en font parties, quelles soient religieuses ou civiles, c’est de penser qu’elles possèdent la vérité.

  10. Je crois vraiment que le concept de dieu est un problème dans une société moderne….

    Croire en un dieu n’empêche pas une personne de vouloir du mal à son prochain.

    Ne pas croire en un dieu,n’empêche pas une personne(comme moi),de vouloir protéger ceux qui sont plus vulnérables.De vouloir le bien pour tous!

    Je crois que faire le bien à autrui,c’est la chose à faire,parce que je crois que c’est bien,simplement.

    Le croyants,croit que faire le bien(Et ils manque tellement de jugement pour le faire) c’est seulement pour éviter la colère d’un dieu.

    Je tente du mieux que je peux,de faire le bien par conviction.Le croyant va le faire par peur de son dieu…..Voyez la nuance???

  11. Ouf! Quelle dérape!

    Sookie

    À mon idée, vous avez très mal lu. Il y a ce que l’Église pense des homos, Jocelyn essaye d’y apporter quelques nuances, il y a ensuite que Jocelyn pense des homos et de l’Église.

    J’ai lu le même texte que vous, je n’ai pas lu un texte homophobe même si je ne suis pas vraiment d’accord avec ce texte.

    • L’homphobie est parfois insidieuse..Mais dans le fond,même si il le dit avec un sourire,il condamne les homosexuels qui ne veulent qu’avoir une vie affective comme tout le monde.Une vie avec une personne qu’ils aiment et à qui ils sont fidèle.

      Même si un homosexuel a un seul partenaire et qu’il lui sont fidèle,des gens comme Jocelyn les condamnent et les jugent.(Même si il prétent le contraire….)

      Quand tu traites une personne de déchet,de déviant,d.erreur.même si tu le dis en souriant,ça n’atténu pas l’insulte…

      • Sookie, ce ne sont pas les homosexuels que l’ Église condamnent, mais plutôt l’ acte sexuel commise entre deux homosexuels, de même que l’ acte sexuel entre deux hétérosexuels commise hors mariage. Soyez assuree que l’église encourage avec rigueur une grande charité envers les homosexuels. J’ ai des amis homosexuels que je respecte beaucoup, soyez-en assurée. Vous avez tout mon respect.

        • Désolé mais je trouve TELLEMENT hypocrite l’affirmation de l’Église : »ce ne sont pas les homosexuels que l’ Église condamnent, mais plutôt l’ acte sexuel commise entre deux homosexuels, de même que l’ acte sexuel entre deux hétérosexuels commise! »

          C’est une manière insidieuse, fourbe et trompeuse de les rejeter encore une fois.

          Les homosexuels commettant pour la plupart volontairement et consciemment leurs actes sexuels, alors il va de soi qu’ils soient condamnés par l’Église, même de si nos jours l’Église a changé son discours avec ces paroles qui se veulent apaisantes, ouvertes, alors qu’il n’en est rien!

          Si l’Église catholique acceptaient vraiment les homosexuels, elle ne ferait pas de cas de ce qui se passe dans leur lit, pas plus que pour les hétéros.

          Même chose pour les relations hors mariage. TANT de gens en ont aujourd’hui hors mariage, et même cela chez des catholiques pratiquants ayant une foi profonde!

          Les gens se rencontrent, réalisent qu’ils s’aiment, n’attendent pas le jour du mariage pour consommer leur amour par un acte sexuel naturellement créé par un Dieu, non seulement pour la reproduction (qui se produit peu dans une vie, même avec une grosse famille, comparé à tous ces actes sexuels que les gens auront JUSTE pour le plaisir!).

          Et ces gens qui sont en unions libres et qui viennent faire baptiser leurs enfants, leur faire faire leur première communion, leur confirmation, etc. et on n’entend plus du tout de nos jours ce discours dans les chaires des curés qui condamneraient l’acte sexuel hors mariage, comme dans les années ’50!

          Non, de nos jours l’Église est large d’esprit, mais voyons donc, PAS envers l’homosexualité!

          « L’Église condamne le péché, mais pas le pécheur » est son nouveau leitmotiv mais c’est tellement faux et hypocrite, pensez-y!

          Je ne crois pas du tout là-dedans.

    •  »Je les respecte tant qu’il m’est possible. Je fréquente quelques couples gais en cherchant à voir l’amour qu’ils désirent célébrer dans leur vie plutôt que leur “déviance” morale éventuelle. »

      Désolé,je ne vois là,que condescendance et mépris….Pas de quoi encourager un jeune homosexuel qui a de la misère à croire qu’il peut aspirer à un avenir où il sera heureux…

      Avez vous remarqué que les cathos ne répondent jamais aux questions?Ils savent que leur attitude est mauvaise,mais bon,ils doivent obéir à leur dieu cruel…alors,l’humain et son bonheur pour eux,c’est secondaire….

      Les homosexuels sont encore plus victimes de leurs attaques car en plus de la bible,ils ont les jugements de valeur de ces personnes contre eux….

  12. Mais bon,je sais que je perd mon temps,jamais je n’aurai une réponse honnête d’un catho….

    jamais ils ne répondent aux question.Tout ce qu’ils savent faire,c’est répéter leurs dogmes abrutissants.Jamais ils ne peuvent penser par eux même….

    Jocelyn,haissez les homosexuels tant que vous voulez,nous n’y pouvons rien.Et réellement,on s’en fout!!!Cessez juste de vouloir tenter de détruire notre vie dans la société et nos aspiration au bonheur!!!!

    Personne ne vous empêche de croire à vos fantaisies absurdes.Alors cessez de vouloir contrôler nos vies!!!

    Même pas capable d’admettre leur attitude haineuse envers les homosexuels….On ne crois pas à votre hypocrisie.Si un référendum demandait aux gens si nous devions criminaliser l’homosexualité à nouveau,des gens comme Jocelyn s’empresseraient de dire OUI!!!
    La peine de mort comme en Ouganda pour les homosexuels,ça vous ferait saliver,Jocelyn,non?

  13. C’est vraiment un beau texte et une belle explication du rôle de l’Eglise; ce texte est le centre de que l’Eglise Catholique est pour les catholique.

  14. Bloquez moi,de toute façon,j’ai fini….

    J’ai exposé votre hypocrisie..

    Vous ne tromperai pas tout les homosexuels avec votre hypocrisie,Jocelyn….

    Adieu,Jocelyn…..Vous venez encore de prouver que tout les cathos,aimables ou non,sont des hypocrites et condamnent les homosexuels à une vie de honte,culpabilité et rejet…..

    La grande charité chrétienne à son  »meilleur » autant que le mal peut être meilleur….

  15. Sookie

    Analysons un peu ce morceau du texte que vous montrez comme litigieux :….

    « Je les respecte tant qu’il m’est possible » Vous avez un problème avec ça?!?!

    Continuons…

    « Je fréquente quelques couples gais en cherchant à voir l’amour qu’ils désirent célébrer dans leur vie plutôt que leur “déviance” morale éventuelle.”

    Avez-vous remarqué que le mot « déviance » est entre apostrophe dans la citation?! Cela veut dire que ce n’est pas la position de Jocelyn. Ça sert à ça les apostrophes dans ce contexte!!….

    Pour le reste,quand vous délirez en disant que l’auteur traite les homos de déchets, eh bien, je regrette de vous l’apprendre mais vous êtes à coté de vos pompes!

    • Quand il dit qu’il cherche à voir l’amour entre eux,c’est comme si il cherchait à voir un extraterrestre tant ça l’air impossible pour lui…

      Il faut savoir lire entre les lignes…Oui,pour Jocelyn,les homosexuels sont des déchets inutiles,des erreurs qui doivent demander pardon à un dieu cruel ,d’exister et de le remercier qu’il les laissent en vie…

      koval,j’ai souvent eu affaire à des gens comme Jocelyn,et croyez moi,j’ai plus de respect pour les homophobes violent car eux au moins,n’essayent pas de nous faire croire qu’ils veulent notre bien,ils assument leur haine!

      Des gens comme Jocelyn,nous crachent à la figure avec un sourire…C’est encore plus insultant…

  16. Non, désolée, je ne fais pas d’erreur de jugement, cela fait assez longtemps que je lis Jocelyn pour savoir qu’il ne méprise pas les homos, vous sur interprétez furieusement!

    Je vais me coucher, c’est d’aucun intérêt votre parade!

  17. Je connais Jocelyn. Je ne partage pas tous ses points de vue mais c’est une bonne personne. Il a travaillé et vécu auprès des plus démunis par choix pas pour convertir. J’ai beaucoup de respect pour lui.

  18. Si je fais l’effort de m’intéresser à l’éthique qu’on peut extraire ou parfois déduire de l’Évangile […]

    Dès le départ, on diverge. À mes yeux, la bible est un ramassis de superstitions et d’histoires mal écrites, incohérentes et souvent immorales, inventées ou plagiées par une tribut patriarcale de la fin de l’âge de bronze. Les évangiles font partie de cette tradition. Il m’est honnêtement difficile de donner une quelconque valeur aux conclusions qu’on peut en tirer…

    Une grande partie de la morale à laquelle je souscris est relativement bien décrite par le troisième manifeste humaniste ( http://mazzaroth.ca/textes/page50/page50.html ). Ce manifeste ne prétend pas provenir d’une divinité, est inclusif et est simplement humain. Je suis persuadé que certaines des valeurs qui y sont promulguées vont vous seoir.

    Il existe une multitude de situations qui sont des “péchés” aux yeux de l’Église, […]

    Un être humain bon le sera avec ou sans une croyance à Dieu. De façon similaire, un être humain mauvais le sera avec ou sans croyance en Dieu. Cependant, le seul cas où un être humain fondamentalement bon peut faire un acte purement mauvais tout en éprouvant justification et bienêtre, c’est dans le cas où il se sent justifié par la religion. La notion de péché de l’église avec son absolutisme immuablement figé dans une autre époque et une autre culture est une telle source d’aberration qui ne fait que s’empirer avec l’avancement de l’humanité. Ces aberrations sont sources de distorsions morales qui peuvent être très douloureuses et déchirantes et brimer une vie qui s’empêche d’exprimer tout son potentiel et d’ainsi savourer et explorer la seule existence que nous aurons. Les dommages causés par la notion de péché sont sérieux et profonds. Le concept de péché est aussi un moyen de contrôle efficace trop souvent utilisé à cet escient malheureusement. Alors quand je réalise que c’est sur la base d’un tel concept que l’église condamne les actes homosexuels, je condamne la condamnation.

    Je suis désolé d’écrire ces mots sur ce blogue et je comprendrais très bien qu’ils ne soient pas publiés. Je ne vous en tiendrais aucunement rancœur d’ailleurs. Si je m’exprime ici, ce n’est que sur votre invitation, autrement, je serais resté un lecteur discret et passif afin de ne pas perturber la quiétude de ces lieux.

    Amicalement,

    Edouard Boily

    • Ne soyez pas désolé, Edouard, votre propos est dans le ton de ce blogue, ce qui n’est pas le cas de tous…

      J’ai bien pris la peine de parler de la morale catho qui s’adresse à des cathos… On peut critiquer cette morale si on n’en partage pas du tout la foi ou les croyances, mais on doit bien comprendre qu’il y a une multitude de chrétiens catholiques de par le monde qui cherchent à vivre leur vie en se laissant inspirer par cette morale. Je prendrai le temps de lire le manifeste que vous proposez.

      Vous savez, c’est avec cette morale et cette foi chrétienne qu’un grand nombre de personnages historiques ont fait avancer l’humanité tout autant que d’autres l’ont fait reculer. Prenons simplement quelques contemporains: une femme comme Mère Teresa de Calcutta a simplement tenté d’aimer jusqu’au bout de l’amour. Elle a inspiré des générations de femmes à s’engager au service des humains parmi les plus rejetés de l’humanité; un homme comme l’abbé Pierre s’est engagé auprès des sans-abri et a conduit son pays à changer ses lois sur la solidarité sociale; un Canadien du nom de Jean Vanier a créé tout un réseau de communautés étendues à travers le monde qui mettent à la première place des personnes qui autrefois étaient placées dans des asiles psychiatriques, sans fondement médical. Il y en a tant d’autres. Ces trois personnes ont toutes affirmé trouver leur inspiration dans l’Évangile et un compagnonnage avec Jésus. C’est en vertu de leur foi qu’ils ont fait le bien. Ce sont des modèles à suivre… Le concept de péché a fait partie de leur spiritualité sans les brimer ni les opprimer. Au contraire, il a été un moteur pour une conversion intérieure et pour une transformation des structures aliénantes des sociétés dans lesquelles ils ont oeuvré.

      • Vous aimez votre femme,c’est de l’amour et c’est beau.Un homosexuel aime son conjoint,c’est sale et mauvais….

        C’est ça votre tolérance et respect?C’est ça qu’on comprend en vous lisant…

        Votre amour est béni mais le notre est sale et mauvais?

        Et vous nous dites ça avec un sourire?Et ce n’est pas de la condescendance???

        C’est quoi alors?Me semble que c’est clair,vous mépriser les homosexuels.Faites juste l’admettre….

        Le mensonge est un péché,vous allez tout droit en enfer…:-P

        Tout les êtres humains ont besoin d’amour dans leur vie.Et tous veulent être respecté!
        On le sais ce qu’un péché veut dire pour vous.C’est quelque chose de mal,sale,démoniaque…Alors,merci de qualifier nos vies amoureuses de tels qualificatifs!!!

      • Est-ce que vous parlez de cette Mère Teresa de Calcutta là ? http://www.slate.com/articles/news_and_politics/fighting_words/2003/10/mommie_dearest.html

        L’abbé Pierre, par contre, semble être une bonne personne, tout comme Jean Vanier. Et je suis persuadé qu’avec un autre mythe, ou même sans mythes, ils auraient été des gens bien. Entre leurs mains, le concept de péché a présumément été un instrument positif, comme probablement l’eut été tout autre concept.

        La question d’intérêt, il me semble, à se poser pour un croyant est: et si tout cela n’était que pure foutaise, qu’est-ce que cela changerait réellement dans ma vie? Et tenter honnêtement d’y répondre sans s’arrêter à la première réponse trouvée. Cependant, la religion laisse entendre que même se poser cette question est mal. Comme garde-fou, on ne fait pas mieux.

        • « La question d’intérêt, il me semble, à se poser pour un croyant est: et si tout cela n’était que pure foutaise, qu’est-ce que cela changerait réellement dans ma vie? »

          Au contraire de ce que vous pensez, cette question est d’un intérêt vital pour l’Église! Un certain Paul de Tarse, vers l’an 50 de notre ère, affirmait plus ou moins la même chose que vous:
          – 1Co 15:14- Mais si le Christ n’est pas ressuscité, vide alors est notre message, vide aussi votre foi.
          – 1Co 15:15- Il se trouve même que nous sommes des faux témoins de Dieu
          – 1Co 15:19- Si c’est pour cette vie seulement que nous avons mis notre espoir dans le Christ, nous sommes les plus à plaindre de tous les hommes.

          Ma réponse à votre question: cela changerait tout! La morale catholique présuppose la foi au Christ, c’est-à-dire Jésus de Nazareth, mort par condamnation et reconnu comme vivant, ressuscité par des témoins qui ont tout misé sur cette rencontre déterminante. Les croyants d’aujourd’hui peuvent encore faire cette rencontre avec le Christ vivant, dans des conditions différentes, certes, mais ce n’est pas un mort qu’ils rencontrent. Cette expérience est la seule qui justifie par la suite une foi, une Église, une religion, des prières, une morale…

          Mère Teresa, l’abbé Pierre et Jean Vanier attestent avoir fait cette rencontre dans leur vie. Cela n’en fait pas des êtres supérieurs qui auraient immédiatement la science infuse, la vérité absolue! Sans cette expérience de rencontre, il n’y a que de la morale. Et tant qu’à choisir une morale sans foi, je vous l’accorde amplement, je choisirais une morale beaucoup plus souple que celle que l’on tire de la vie, de l’enseignement, de la mort et de la résurrection de Jésus de Nazareth…

          Il nous faut donc des règles de vie ensemble dans une société que tous les citoyens peuvent accepter. La morale catholique ne peut pas ici s’imposer à tous, par exemple comme le voudrait le candidat Santorum aux USA. Mais les catholiques, comme tous les chrétiens, peuvent bien choisir de suivre cette voie qui m’apparaît encore davantage, après mes années de vie, comme un chemin d’un bonheur plus authentique qui donne de l’espérance dans un monde souvent désabusé.

    • @Jocelyn

      Ma réponse à votre question: cela changerait tout!

      Ça, c’est la première réponse dont je parlais.

      Et tant qu’à choisir une morale sans foi, je vous l’accorde amplement, je choisirais une morale beaucoup plus souple

      La morale tirée de la bible et opérationnalisée par l’Église n’a pas un problème de rigidité, elle est carrément immorale. L’interdiction du condom pour lutter contre le SIDA en Afrique, en maintenant que le condom remplirait les choses, causant ainsi des millions de morts… Excominuer la mère d’une fillette de 9 ans et l’équipe médicale qui l’a avortée après être devenue enceinte suite au viol répété de son beau-père. Les autorités religieuses ont refusé de sanctionner le beau-père violeur puisque, selon elles, « le viol est une faute bien moins grave que l’avortement »… Je pourrais continuer.

      Il nous faut donc des règles de vie ensemble dans une société que tous les citoyens peuvent accepter. La morale catholique ne peut pas ici s’imposer à tous, […]

      Sauf que cette morale porte un jugement sur les autres, chrétiens ou non, et les ostracise, à défaut de ne plus pouvoir aller plus loin. Cette morale est, à plusieurs égards, simplement immorale selon les standards des sociétés modernes. Les catholiques ne vivent pas en vase clos et, prosélytisme obligeant, la propagation de telles valeurs rétrogrades porte sérieusement atteinte aux personnes homosexuelles et à leur réputation. Certains propos peuvent être qualifiés de haineux et frôlent l’appel à la haine quand ce n’est pas carrément le cas. La bible devrait même être interdite de publication considérant les nombreux appels à la haine et appels à la violence qu’elle contient. De tels propos dans tout autre bouquin ne seraient pas acceptés et de sérieuses conséquences s’en suivraient pour l’éditeur et l’auteur.

      Quand une morale est basée sur des dogmes d’origine soi-disant divine, cela donne une morale… inhumaine, dans tous les sens du mot.

  19.  »Cependant, le seul cas où un être humain fondamentalement bon peut faire un acte purement mauvais tout en éprouvant justification et bienêtre, c’est dans le cas où il se sent justifié par la religion. »

    C’est probablement le cas de Jocelyn…C’est son dieu cruel qui lui dicte de traiter les homosexuels avec mépris et condescendance,alors…

    Dites moi ,Jocelyn.Dans la Bible,on nous dit qu’il faut exécuter les homosexuels.Votre dieu a changé d’idée?

    Êtes vous en faveur des appels aux meurtres contre les homosexuels,inscrit dans votre chère Bible?Pourtant,c’est écrit,noir sur blanc….Voyons,il vous faut suivre la parole de votre dieu..non?

  20. Bon,je vais me coucher….Jocelyn,vous êtes trop pleutre pour répondre.Ou bien vous êtes conscient de la cruauté de votre dieu mais ne voulez pas lui déplaire,alors….

  21. À la lecture de la bible, il est rapidement évident qu’il s’agit d’un document (ou plutôt de plusieurs documents) écrit par un peuple à peine éduqué écrivant leurs connaissances de l’époque, pour l’époque. Sociologiquement et historiquement parlant c’est intéressant, mais de là à baser une morale de vie sur ces textes il y a une marge.

    D’autant plus que la morale décrite plus haut dans votre texte est à des lieux des écrits à la base de la chrétienté. Ces écrits parlent de morales d’une époque où l’esclavage était admis, le vol et l’adultère, passibles de mort et le viol vous condamnait à marier votre victime! Et je ne parle même pas de travailler le jour du Sabbat ou de cultiver plusieurs céréales dans un même champs, alors que l’agression sexuel d’un enfant n’y est jamais abordé?!?

    La morale de l’homme s’est évidemment rafinée. Celle de ce livre, supposément d’un dieu éternel et omniscient ne s’adapte pourtant pas. Malgré cela, avec des culbutes dignes du Cirque du Soleil, les excuses les plus folles voient le jour pour faire coller ces écrits au monde plus éclairé dans lequel nous vivons aujourd’hui.

    Malheureusement, des gens mal éduqués ou aveuglés prennent encore ces écrits pour des édits et, par conséquent, des gens totalement innocents de cette situation en souffrent par la seule raison d’une orientation sexuelle.

    Croire est une chose. Faire souffrir les autres au nom d’un dieu plutôt hypothétique en appliquant à d’autres vos balivernes est inexcusable!

    • Reconnaissons qu’il est heureux que la morale que je présente comme étant celle de l’Église catholique ait « évolué » par rapport à ce qu’on trouve dans la Bible. Il y a comme vous l’avez certainement remarqué de nombreuses incohérences dans la Bible. Des choses sont dites et dédites, notamment en matière de règles de vie. Pour les chrétiens, les catholiques pour le moins, Jésus a apporté un éclairage unique et définitif qui ne permet plus de revenir vers l’Ancien Testament comme le font certains fondamentalistes. À une question d’un chef religieux sur le plus grand commandement de la Loi, Jésus répond : « Tu aimeras le Seigneur ton Dieu de tout ton cœur, de toute ton âme et de tout ton esprit: voilà le plus grand et le premier commandement. Le second lui est semblable: Tu aimeras ton prochain comme toi-même. A ces deux commandements se rattache toute la Loi, ainsi que les Prophètes. » (Mt 22, 36-40)
      Dans l’Évangile de Luc (10, 27), on trouve une application concrète de cette morale nouvelle: le prochain n’est pas celui qui est le plus proche de nous, comme les membres de notre famille ou de notre communauté. L’exemple de Jésus parle d’un Samaritain, d’un ennemi religieux des Juifs qu’il fallait fuir comme la peste. Il raconte l’histoire d’un Juif qui n’hésite pas à se faire proche d’un Samaritain blessé, au risque d’être lui-même exclus de sa communauté. Le plus important, c’est celui qui souffre, celui qui a soif, celui qui est méprisé… Voilà une morale que me plaît! Qu’elle soit archaïque, comme vous le dites, je le conçois, mais puisque nous ne sommes encore jamais parvenus à la réaliser, elle a encore de l’avenir devant elle, car elle inspire encore et encore des croyants qui veulent répondre à de telles interpellations aujourd’hui.

      • Je vais tenter de rester clair et succinct. D’une part, sans citer de passage précis, la lecture de la bible m’a renversé. Pour ne pas dire effrayé. Les passages « blancs » que vous citez sont en effet contredits par un nombre beaucoup plus grands de passages « noirs » dont on ne parle jamais. La sélection parmi les écrits pour ne lire que les « beaux » passages est constante.

        J’en ai pour preuve que personne ne veut me laisser ses enfants pour que je leur lise à loisir des passages de la bible. Des passages que j’aurai choisis bien sûr!

        D’autre part, pourquoi continuer à suivre une église et un livre que vous savez incongrus? Voilà une drôle de recherche de la vérité. D’autant plus que l’exemple du Samaritain peut être suivi hors de l’église. La religion et même la foi n’est aucunement nécessaire pour tendre vers ce bien. Alors que la religion est souvent nécessaire pour passer par dessus sa propre morale « innée » et faire le mal au nom d’écrits douteux.

        Finalement, quand bien même Jésus se réfuterait lui-même dans le nouveau testament, c’est quand même lui qui a écrit (inspiré, dirons-nous) l’ancien. C’est sa pensée, sa vision. S’il abolit la loi, ce que je ne vois pas: il la reconnait plutôt comme valide, mais supposons. Qu’est-ce qui lui empêcherait de la rétablir un jour? Ou d’en inventer une nouvelle?

        Et si dieu vous demandait de sacrifier votre fils comme il l’a fait avec Abraham? Vous le feriez? S’il lui reprenait envie de sentir la chair brûlée qui lui plaisait tant?

        C’est là tout le problème de la « morale » chrétienne. C’est l’illusion qu’un être surnaturel en détient l’absolue vérité. Mais comme vous le reconnaissez vous-même, l’être humain à fini par comprendre que l’esclavage, par exemple, n’est pas moral. Même si Jésus n’a aucun problème avec le concept. (Donc dans le nouveau testament).

        La morale de l’homme peut-elle finalement se substituer à celle de ce dieu?

        Si c’est le cas, la morale serait-elle donc au dessus de ce dieu?

        Si c’est le cas, il n’est plus omnipotent.

        Si ce n’est pas le cas, le fait que quelque chose soit bien ou mal dépend de ce dieu. On revient donc à ma question: et s’il lui reprenait envie de sentir la chair brûlée? Ce serait bon, puisque demandé par lui? Pourtant, on sait qu’une chose, même demandé par un dieu est moral ou non.

        Et si la morale n’était pas de provenance magique?

        • Ce n’est pas tant un livre ni même un Église que je suis comme une personne que je crois vivante et agissante dans l’histoire, un certain Jésus-Christ! Ceci dit, vous mettez bien en contexte la difficulté qui existe devant les Écritures. Une lecture fondamentaliste prendra chaque verset comme une vérité implacable et on arrivera seulement à s’obstiner à coups de citations! C’est d’ailleurs souvent ce qui arrive dans certaines églises… Voici une citation qui devrait vous intéresser davantage sur ce que l’Église catholique romaine considère comme l’herméneutique (interprétation) de la Bible (c’est moi qui souligne):
          « Exposant les grandes lignes de « Verbum Dei », la nouvelle exhortation post-synodale de Benoît XVI, Mgr Nikola Eterovic, secrétaire général du Synode des évêques, a déclaré:

          « L’herméneutique biblique du Concile Vatican II doit être redécouverte afin d’éviter un certain dualisme de l’herméneutique sécularisée qui pourrait donner lieu à une interprétation fondamentaliste ou spiritualiste de l’Ecriture Sacrée. La ligne herméneutique exige la complémentarité du sens littéral et spirituel, une harmonie entre foi et raison. »

      • (Je n’arrive pas à répondre sous votre dernier commentaire, désolé)

        Évidemment, si l’on sort du livre pour citer des sources crédibles impliquées dans le débat, nous n’en sortirons pas. :o) Hitchen et Dawkins me viennent en tête.

        Pour en revenir au débat de base, je cherche en fait à comprendre pourquoi croire que dieu n’approuve pas l’homosexualité?

        Peut-être même, avant de se poser une telle question, pourrions-nous poser la suivante: pourquoi croire en un dieu? Et si cette question peut-être répondue(?), pourquoi ce dieu-là en particulier?

        Peut-être que de répondre à ces questions pourrait apaiser les gens visés.

  22. J’ai été élevée dans une famille catholique très croyante et pratiquante. J’ai passé mon adolescence en gravitant autour d’une communauté catholique très impliquée. Je ne le suis plus (catholique) par choix, par conflit de valeurs, mais j’ai encore un profond respect pour les gens qui vivent leur foi de manière authentique, comme vous, Jocelyn.

    Sookie…. La raison, je crois, pour laquelle Jocelyn ne répond pas à vos commentaire, ce n’est pas parce qu’il est pleutre ou qu’il a peur de son dieu. C’est parce que vous êtes de mauvaise foi, et déterminé à retourner contre lui tout ce qu’il pourrait vous dire. Dans cette optique, vous répondre ne servirait qu’à alimenter votre hargne.

    Contrairement à ce que vous semblez croire, il existe des catholiques qui sont sincère dans leur foi et qui aiment leur prochain. Qui ne sont pas motivés par la peur de dieu mais par l’amour. J’en ai rencontré. Pas un ou deux, mais plusieurs.

    Vous semblez clairement avoir vécu de profondes blessure par rapport aux catholiques et j’en suis désolée. Mais permettez moi….. Si vous n’êtes pas catholique et ne croyez même pas en dieu, comment se fait-il que vous vous sentiez attaqué de cette façon? Laissez-les penser, et allez voir ailleurs! Si vous n’aimez pas ce que vous lisez, au lieu de déverser ici des flots de haine, de noir, de rage…. Ne venez plus!

      • Non, je ne pense pas que le silence soit d’or.

        Sookie soulève certains points qui méritent d’être adressés. Il faut avoir le courage de ses convictions et les assumer. Le silence n’est pas une réponse et ne fait pas partie d’un dialogue.

        Trop souvent des atrocités se sont produites justement parce que « le silence est d’or ». C’est notre devoir d’être humain de s’élever contre certaines situations et les dénoncer, même quand ce n’est pas commode. Je pense que Sookie en a ras-le-bol et son indignation est palpable.

        Laissez-les penser, et allez voir ailleurs!

        Si quelqu’un criait sur tous les toits que vous êtes une bête, une monstruosité, une pédophile, vous faisait perdre votre emploi, vous harcèlerait et vous trainerait dans la fange et la boue et ferait en sorte de vous pourrir la vie, est-ce que vous les laisseriez penser et iriez voir ailleurs?

        Je pense que la colère de Sookie est très justifiée et qu’il faut sérieusement considérer son point de vue, même s’il ne plait pas ou peut heurter. Mais bon, ce n’est pas mon blogue, cependant, j’apprécie grandement que ses interventions ne soient pas censurées.

        • Dans le cas de Sookie, sa souffrance est manifeste. Ses attaques sont l’expression d’une douleur que je peux admettre et comprendre. Mais il extrapole des choses que je ne dis pas, que je ne pense pas, que je ne ressens pas. Il faudrait des pages et des pages pour mettre un peu d’ordre dans tous ses commentaires et répondre à ceux qui présentent un caractère sensé. J’ai choisi de laisser ses « déversements » de colère sur mon blogue justement pour qu’il puisse au moins déposer quelque part tout ce qu’il porte de rancoeur. Mais je n’ai pas à me justifier de tout ce qu’il m’impute de jugements chaque fois qu’il me nomme et qu’il fait de moi ce qu’il crois que je suis… Dans ce contexte, la sagesse est de se retirer car il n’y a pas de dialogue, juste un cri primal qui doit aller jusqu’au bout de son mal-être. Je préférerais 100 fois rencontrer Sookie en personne et lui montrer tout le respect auquel il a droit.

      • Me rencontrer sur votre trone,me dire que je doit absolument être abstinent et demander pardon à votre cruel dieu,de vouloir avoir une vie comme tout les mondes,avec une personne que j’aime???

        C’est ça votre respect???

        Je l’ai déjà entendu ce discours hypocrite,alors merci bien mais je passe…

        Vous savez Jocelyn,quand vous dites  »Aimes le pécheur,hais le péché »à un homosexuel,c’est pire que de le traiter de tapette.

        Pourquoi?Parce que quand un homophobe te traite de tapette,tu sais à quoi t’en tenir,il te hais et tu n’as pas à perdre ton temps avec lui.
        Mais quand un hypocrite te dit la fameuse phrase des cathos,ils te dit que quand tu iaimes,tu fait le mal!!!Qui veut se faire dire ça,qui?????

        Les cathos utilisent même des amalgames odieux comme nous comparer à des voleurs,violeurs,meurtriers!!!!Ça,nous ne l’acceptons plus,Jocelyn!!!

        Alors si votre attitude ne change pas envers nous,vous ne nous respecterez jamais!Mais vraiment,je crois que c’est peine perdu,vous êtes convaincu que votre dieu veut de nous une vie de honte et culpabilité…alors….

        cessez de regarder les couples gays que vous connaissez,comme des bêtes de foire et cessez de les fréquenter.Ce sera mieux pour eux et pour vous!!!!Vous ne changerez JAMAIS!!!!Votre pensé est figé dans votre dieu!

    • Pour Jocelyn,les homosexuels doivent vivre dans la honte et la culpabilité!

      Ils doivent demander pardon à un dieu cruel pour une chose qu’ils n’ont jamais demandé!Jocelyn leur demande l’abstinence et de demander pardon,c’est tellement incroyable.Pour qui se prend-t-il,du haut de son piédestal hétérosexuel?

      Il se pense supérieur aux homosexuels,il ne comprend pas que les homosexuels ne peuvent pas changer leur attirance.La seule façon pour eux d’aimer quelqu’un et vivre à ses cotés c’est avec une personne du même sexe.

      Vous parlez toujours d’amour.Désolé mais si vous êtes incapable de souhaiter une vie de bonheur à quelqu’un,vous le détestez!!!

      De tant vouloir garder les homosexuels à part,de nier leur droit au bonheur,de vouloir d’eux une vie de misère et de honte,c’est les détester!!!

      Jocelyn est un pleutre.Son silence d’or n’est que de l’hypocrisie car il ne pourrait pas s’empêcher de dire que les homosexuels doivent demander pardon pour ce qu’ils sont et vivre une vie à s’excuser d’exister…Vous êtes vraiment une bande d’hypocrite,les cathos…

      Vos dogmes sont absurde.Un tel dieu ne peut pas exister.Plein de règles ne sont pas suivies ou prêchées par les cathos car ils les savent absurdes,mais les homosexuels,ça,les cathos ne les laisseront jamais tranquille!!!

      Marie-Claude,je vais toujours défendre les jeunes que vous poussez au suicide parce que vous leur enlevez leur estime de soi!Car malheureusement,certains ont besoin de croire et c’est avec cette merde que vous les accueillez!!

      Il ne répond pas parce qu’il ne pourra jamais changer sa pensé,son dieu veut punir les homosexuels et les faire vivre un calvaire perpétuel et Jocelyn veut tout faire pour que les homosexuels soient reconnus comme des citoyens de seconde classe,pour plaire à son dieu cruel….

  23. « Pour les chrétiens, les catholiques pour le moins, Jésus a apporté un éclairage unique et définitif qui ne permet plus de revenir vers l’Ancien Testament comme le font certains fondamentalistes »

    Jocelyn

    Vous savez bien que j’ai de la sympathie pour vous et n’eut été de ce Sookie, je ne serais pas intervenue sur ce billet.

    Je vous crois tout à fait sincère et honnête dans votre démarche et nous avons bien des points en commun pour ce qui est de nos valeurs.

    Mais bon, des fois, je me dis en lisant et en riant. « Il serait un être parfait s’il n’avait pas autant la foi ».

    J’aime bien vos opinions mais il m’arrive de passer par dessus vos textes qui sont un peu trop « religieux » à mon goût. Je n’ai pas le goût de m’obstiner sur des croyances car voyez-vous, je sais que les croyances sont non négociables!

    Alors pour être tout à fait honnête de mon coté, je vais le dire tout de go, je suis athée (vous le saviez) mais tant et aussi longtemps qu’une personne ne tient pas des propos ajects (racisme, homophobie misogynie etc) au nom de sa religion, j’accepte sa démarche et je peux même trouver cela cute, sans plus.

    Comme Édouard, je ne crois pas, je suis critique. Comme Édouard, je suis fâchée contre le mensonge entretenu autour de « Mère Térésa », comme Édourad, je pense que des codes moraux plus adaptés et neutres sont plus universelles et rassembleurs que les textes de la foi, donc, comme Édourad, j’aime bien le manifeste humaniste .

    Je ne crois même pas que Jésus ait existé, idem pour Mahomet! Enfin, dans le monde matériel, il n’existe pas de véritables preuves de l’existance de Jésus, alors en tant que scientifique, je réserve mon jugement, Jésus n’existe pas pour moi, jusqu’à preuve du contraire.

    Donc en parler ne fait pas trop de sens pour moi, je laisse ça aux croyants.

    Mais bon,autrement unique et courageux de vouloir parler de ces questions assez poignantes , et je considère votre apport précieux à ces débats « moraux » importants.

    • Merci Koval pour votre authenticité. Vous savez que je tente de démontrer, par ce blogue, que nous pouvons « vivre ensemble » sans nous tirer dessus à boulets de canon. Je me considère comme une personne sensée, d’une intelligence suffisante pour accepter l’ordre des choses, les avancées scientifiques, les débats d’idées. Mais mon expérience croyante fait aussi partie de moi. Ça ne s’impose pas à une personne et ça ne s’extrait pas non plus de celle qui croit. Je suis tout à fait ouvert à l’idée d’un manifeste humaniste dont j’ai pris connaissance ce matin, bien qu’il fait lui-même certaines affirmations qui ne pourraient être entérinées complètement par des croyants désireux de trouver une voie commune (on pourra en reparler). Il faut chercher ensemble cette voie qui permet le vivre-ensemble, êtres humains tels que nous sommes, avec ce que nous sommes, avec nos connaissances et avec nos croyances, le tout étant perpétuellement en mouvance. Je ne cherche surtout pas à imposer ma foi ni ma morale. Mais si on me pose des questions, je me sens invité à répondre, ce que j’ai tenté par ce billet, certes incomplet et dont les présupposés sont évidemment difficiles à admettre. Même les catholiques ne pourront pas tous se retrouver entièrement dans ce que j’ai écrit ici, car il y a une forme d’oecuménisme et de débat à faire vivre même dans ses murs!

      J’ai pris la peine, et Sookie ne semble pas en état de le percevoir, de donner des références vers un site qui présente honnêtement les positions traditionnelles de l’Église et les questions/débats qui se font à l’intérieur de l’Église à propos des personnes homosexuelles. Je suis assez proches de plusieurs d’entre elles pour saisir ce que produit la haine et le mépris lorsqu’ils en sont l’objet. Est-il possible que l’Église catholique accepte un jour de célébrer leur amour au même titre que celui d’un homme et d’une femme? J’en doute fort. Mais de nombreux catholiques, et j’en suis, savent trouver dans certaines relations amoureuses vécues par deux personnes du même sexe, un témoignage réel d’amour fidèle, respectueux et vrai! Qui suis-je alors pour décider que leur amour n’a pas de valeur? Je répète que l’Église catholique ne reconnaît toujours pas à des divorcés catholiques réengagés le droit de vivre dans leur état! À la limite, c’est peut-être plus scandaleux pour certains qui, après un échec, trouvent enfin une vie conjugale épanouissante et féconde! Pour les gens du dedans, comme moi, il est préférable de maintenir le dialogue sur ces questions et une réelle humilité (tant chez les simples croyants comme moi que chez les responsables) devant le bien à rechercher. Je pense donc que je peux, avec d’autres bien sûr, faire bouger un peu les cordages d’une morale qui semblent immuables. Je suis aussi témoin de nombreux changements positifs et constructifs, ce qui me donne de l’espérance…

      • L’attitude de cette église est criminel!!!Mais on la tolère parce que l’homme est bête et croit que ça vient d’un dieu….

        Mais l’attitude de l’église fait que les homosexuels vivent l’injustice et que des têtes brûlés les brutalisent car ils se croient investi d’une mission divine!!!

        Tout autre appel à la haine,comme celui de l’église envers les homosexuels,serait condamné!!!

        Je le répète,ils sont coupable des suicides chez les jeunes!!!L’église catholique s’est même opposé à une motion de ONU pour que cesse les violences envers les homosexuels!!!!Imaginez,ils ne veulent pas d’une telle motion parce qu’ils ne veulent pas que les homosexuels soient considérés comme des personnes normales!!!

        Jocelyn,que pensez vous de cette action de votre chère église?

  24. @Edouard

    Je comprends les homosexuelles d’être en colère contre l’Église et en tant que femme, je condamne moi-même bien des travers misogynes de l’Église.

    Je ne comprends pas cependant pourquoi Sookie invente des propos et les met dans la bouche de Jocelyn, je trouve cela étrange de vous voir faire abstraction de ce travers chez Sookie.

    Doit-on comme Sookie condamner tous les être croyants!?! Après tout, les religions sont toutes une peu misogunes et homophobes….personnellementne ferai pas ce saut pathétique!

    • Il faut savoir lire entre les lignes!!!!

      C’est un fait,que pour justifier ses propos,Jocelyn nous a comparé à des violeurs,voleurs,meurtriers!!!Comme si c’était exactement la même chose!!!

      Quand vous aimez quelqu’un,que diriez vous si l’ont vous disait que c’est mal????
      __________________________________________________________

      Propos de Jocelyn:

      Il existe une multitude de situations qui sont des “péchés” aux yeux de l’Église, par exemple:

      des hommes abusent ou violent des femmes ou, pire, des enfants;
      des êtres humains agressent ou tuent un autre pour n’importe quel motif;
      des voleurs à cravate escroquent impunément leurs semblables;
      des politiciens acceptent des faveurs et mettent leur profit personnel avant le bien commun;
      des propriétaires de résidences exploitent la vulnérabilité des personnes âgées que des familles leur confient;
      des contribuables cherchent toutes les façons à profiter du système de solidarité sociale plutôt que d’en respecter les règles;
      etc.
      _________________________________________________________

      Pas mal tout le monde s’entend pour dire que ces actions sont mal….mais Jocelyn inclue nos amours dans cette liste…Quand même incroyable!!!!!Aimeriez vous qu’on vous méprise de la sorte?????

    • J’ai vu toutes sorte de croyants.

      Les homophobes violents,je ne perd même pas mon temps avec eux,je les laisse aboyer.Au moins c’est clair et ceux qui condamnent l’homophobie,les voient et passent sans s’attarder,eux aussi….Je crois que ce comportement n’est plus accepté de nos jours…

      Mais justement,ça a donné naissance à une homophobie plus pernicieuse,tortueuse,perfide et hypocrite…Des homophobes continuent à vouloir tenir les homosexuels à l’écart et de les ostraciser.Mais ils le font avec une attitude qui peut sembler pleine de bonne volonté et de gentillesse,aux yeux de gens qui ne font pas trop attention.Mais le fond est le même…C’est à dire:les homosexuels sont des êtres défectueux et ils doivent demander pardon à un cruel créateur pour avoir oser espérer une vie heureuse et stable!!!C’est leur pensé commune,violent ou  »gentil » homophobe… Jocelyn fais parti des  »gentil » Mais c’est la même maudite affaire…et me^me que je croit les  »gentil » pire car ils sont hypocrites!!!

    • @koval

      Je ne comprends pas cependant pourquoi Sookie invente des propos et les met dans la bouche de Jocelyn, je trouve cela étrange de vous voir faire abstraction de ce travers chez Sookie.

      Je pense que Jocelyn peut très bien se défendre et est loin d’être démuni pour le faire. À travers les propos de Sookie, il y a des arguments valables, même si on peut considérer qu’ils sont emballés avec désobligeance. C’est sur ces arguments que je veux attirer l’attention.

      Beaucoup des arguments présentés découlent du sentiment que Jocelyn semble tolérer l’intolérance de l’Église, et/ou de la bible (corrige-moi Jocelyn si j’erre). Et une telle tolérance ressemble à une approbation tacite. J’imagine que c’est suffisant pour déclencher certaines foudres.

      D’ailleurs, beaucoup des questions intéressantes sont restées sans réponses.

      • Vous avez raison, Jocelyn peut se défendre seul, mais j’ai tendance à crier devant ce que je considère injuste. J’ai ce travers et ça me faut bien des dédales sur les bloyes, comme quand on m’a chrissée dewors du Globe parce que j’ai répondu trop fort à la misogynie!

        Mais bon, passons! Je ne changerai pas….

        Je me pose la question suivante à votre sujet,…

        Selon vous, est-ce que croire, être pratiquant, même modéré, équivaut à accepter l’intolérance?

        Jusqu’à quelle niveau pour vous on peut croire en la religion catholique sans être
        qualifié de « tolérant de l’intolérance » ?

        Remarquez que peut-être que certains propos vous irritent dans le texte de l’auteur,il faudrait savoir lesquels.

        En fait, je me demande si ce sont des propos précis ou bien simplement le fait d’être croyant qui vous font dire que l’intolérance est accepté par l’auteur.

      • @koval

        Et le sort que les homosexuels subissent à cause de l’église,c’est pas injuste ça?

        C’est vraiment la source du problème!Et encore ,en 2012,des jeunes se font brutaliser et beaucoup de gens ferment les yeux sur leur sort car ils pensent qu’il méritent de se faire brutaliser!!Beaucoup n’en peuvent plus et se suicident!!

        Savez vous qu’aux USA,des cathos revendiquent le droit de harceler les homosexuels au nom de leurs croyances religieuses?Un jeune et ses parents se sont plaint que leur enfant ai des sanctions pour son harcèlement envers un jeune homosexuels!!!Ils disent que sa religion lui permet de harceler et sermonner les  »sales tapettes »!!

        C’est ça la justice?

        C’est ça que ça apporte,la religion…La religion,c’est loin d’être l’amour comme aiment le dire certaine personne,c’est la haine,le jugement et l’exclusion!

      • Ne vous inquiétez pas, Edouard, je prendrai le temps de trier dans tout ce qu’a tartiné Sookie sur mon dos et de répondre aux rares questions qui subsisteront.

        L’intolérance de l’Église ne peut pas se justifier, pas plus que l’intolérance de ses détracteurs. Mais l’Église est un système complexe, historique, mondial… Une position annoncée en Occident a des conséquences en Asie, en Afrique. Les cultures ne sont pas toutes égales devant les positionnements que l’Église peut/veut/doit prendre. De son côté, la Bible est un livre « vivant » qui a inspiré et inspire encore des croyants dans leur marche sur terre. Loin d’être un texte mort, elle doit constamment être lue par des vivants et non pas reposer sur des interprétations qui ne peuvent plus se défendre. Quand nous trouverons le gêne de l’homosexualité, l’Église, comme à chaque fois que la science démontre une vérité scientifique, en fera les applications qui seront rendues nécessaires. D’ici là, elle ne sait que développer une attitude pastorale d’accueil et d’ouverture. C’est déjà bien éloigné de l’homophobie qu’on lui reproche.
        La France, laïque, rejette encore le mariage gai. Les États-Unis aussi dans plusieurs États. Or, ces deux pays ne prennent pas l’option de désapprouver de tels mariages pour les mêmes motifs! Il y a donc, comme Pierre Couture l’a mentionné, de nombreux groupes ou systèmes qui s’opposent encore à une pleine reconnaissance des couples gais. L’Église catholique n’est pas la seule à présenter un point de vue sur cette question. Suis-je d’accord avec elle? L’Église a ce qu’on appelle un magistère qui valide sa doctrine. Je n’en suis pas… Mais j’ai ma conscience individuelle et je peux me faire une tête qui diffère de ces hommes qui ont un rôle difficile. C’est ce qu’il y a de plus beau dans tout ceci: même si l’Église affirme des dogmes, des doctrines, des règles de discipline qui s’appliquent à tous les baptisés, elle ne se substitue jamais à la liberté de conscience. Chaque être humain se retrouvera un jour seul face au Jugement divin. L’Église aura tenté du mieux qu’elle peut, mais pas toujours habilement, de conduire chacune de ses ouailles à la sainteté, mais le jugement final appartient à Dieu seul…

        J’ai déjà dit que ce qui m’importe le plus, c’est de vivre ensemble dans une société où le respect mutuel est plus important que nos divisions. Acceptons la différence, mais permettons-nous d’en discuter et, c’est ma marotte, de chercher sans cesse où se trouve la vérité qui, dans son essence même, s’échappe de toute emprise dès qu’on tend à s’en approcher!

      • @koval

        Selon vous, est-ce que croire, être pratiquant, même modéré, équivaut à accepter l’intolérance?
        Jusqu’à quel niveau pour vous on peut croire en la religion catholique sans être qualifié de “tolérant de l’intolérance” ?

        Non, je ne pense pas qu’être pratiquant, même modéré, équivaut à accepter l’intolérance. C’est d’ailleurs pourquoi beaucoup de pratiquants prennent leurs distances de l’église sur certains sujets tout en choisissant de continuer d’en faire partie. Je respecte ça. Là où le bat blesse en ce qui me concerne, est qu’il arrive quelquefois que l’opportunité se présente où il est possible de dénoncer ce qui est injuste. Et dans ces cas, il est un choix. Dénoncer ou non. Tolérer l’intolérance ou non. Parler ou se taire. Trop souvent je me suis moi-même tus alors que j’aurais dû crier haut et fort. Tolérer l’intolérance n’est pas une affaire de croyance. C’est un choix devant une situation. Ce sont les mots qu’on emploie… ou qu’on choisit de taire. Ce sont des idées qu’on décide de combattre, ou de promouvoir.

        En fait, je me demande si ce sont des propos précis ou bien simplement le fait d’être croyant qui vous font dire que l’intolérance est accepté par l’auteur.

        Je sens dans les propos de Jocelyn une sorte de détachement ou de distanciation face aux positions de l’Église et en même temps, une présentation de celles-ci s’approchant de leur promotion. C’est en raison de cette ambigüité véhiculée à coup de guillemets que j’ai utilisé le diminutif « semble tolérer » et que je demande à Jocelyn de me corriger au besoin. Quelles sont clairement les idées combattues, ou promues. Est-ce qu’il pense que les homosexuels vivant leur sexualité sont dans le péché? Est-ce qu’il pense que l’homosexualité est une déviance morale? Une maladie? Une anomalie? Une abomination comme dans Lévitique 18,22? Qu’on devrait les tuer comme dans Lévitique 10,13? Qu’on devrait les déclarer digne de mort comme dans Romains 1, 24-32? Ou les associer à des voleurs, cupides, ivrognes, outrageux, ravisseurs, etc. comme dans 1 Corinthiens 6, 9-10? Mettre dans le même tas les insoumis et rebelles, impies et pécheurs, sacrilèges et profanateurs, parricides et matricides, meurtriers, débauchés, pédérastes, marchands d’esclaves, menteurs, parjures comme dans 1 Timothée 1, 8-11? Est-il d’accord avec Benoit XVI quand il dit que les homosexuels vivent contre la vérité et contre leur créateur?

        Des réponses claires pourraient certainement lever toutes les ambigüités.

      • @Jocelyn

        Quand nous trouverons le gêne de l’homosexualité, l’Église, comme à chaque fois que la science démontre une vérité scientifique, en fera les applications qui seront rendues nécessaires.

        Surement vous plaisantez. C’est du sarcasme c’est certain!

        À lire votre réponse, je réalise que toute cette discussion ne mène à rien.

  25. C’est à cause des gens religieux,que les homosexuels sont en marge de la société.

    C’est parce qu’ils sont en marge de la société,que de jeunes homosexuels se suicident parce qu’ils ont de la misère à croire à une vie stable et heureuse.

    C’est parce qu’ils sont en marge de la société,que plusieurs gâchent leur vie dans le placard,à mentir à tout le monde,incluent eux même!!!

    C’est parce qu’il sont en marge de la société,que plusieurs n’ont qu’une vie de souffrance continuelle et finisse par se tuer ou mourir d’une overdose!!Et après,les gentils cathos disent: » Voyez comment ils sont,ils se suicident,se droguent,etc… »

    Les cathos sont la source du problème,et ensuite,ils regardent les dégâts et font les hypocrites et condamnent encore…..et encore…et encore…etc….

  26. De Sookie, hystérique:

    « Il existe une multitude de situations qui sont des “péchés” aux yeux de l’Église, par exemple: »

    « Pas mal tout le monde s’entend pour dire que ces actions sont mal….mais Jocelyn inclue nos amours dans cette liste »

    Le mot clé est « aux yeux de l’Église »

    Mauvaise foi va!

    • Il soutient cette église…

      Il admet regarder des couples gays qu’ils fréquente,comme des bêtes de foire….Il déclare avoir bien de la misère à voir l’amour qu’ils se portent…Qu’ils célèbrent,comme il dit….

      Je n’ai jamais lu Jocelyn dire que l’amour des homosexuels est bien.Ça lui ferait trop mal de dire une telle chose…..Pour lui,les homosexuels c’est le mal,point…

      Allez dire à un jeune,qu’il ne pourra jamais rêver à une vie stable avec la personne qu’il aime,car c’est mal.Je ne crois pas qu’il va vous sauter dans les bras et vous remercier………..

  27. « Je n’ai jamais lu Jocelyn dire que l’amour des homosexuels est bien »

    Vous lisez tellement trop enter les lignes que vous ne voyez plus les lignes je crois.

    Jocelyn a écrit ce 1 mars 2012 à 10:57

    Mais de nombreux catholiques, et j’en suis, savent trouver dans certaines relations amoureuses vécues par deux personnes du même sexe, un témoignage réel d’amour fidèle, respectueux et vrai! Qui suis-je alors pour décider que leur amour n’a pas de valeur?

    Notez ça dans votre calepin de citations d’homophobes célèbres! 😉

    Allez, je vous laisse, ne péchez plus! 😉

  28. J’ai lu la réponse d’Édouard tout juste avant de partir de chez moi, et maintenant que j’ai la possibilité de revenir en ligne, je constate que tout ce que je planifiais de répondre a déjà été dit.

    Je n’ai donc rien à rajouter sinon ceci: Il est clair Édouard, que si l’on me traitait comme vous le dites, je m’indignerais à juste titre. Mais je tenterais de le faire à qui de droit, et ce n’est pas ce qui se passe ici. À ce que je sache, Jocelyn n’a trainé personne dans la boue et n’a traité personne de bête, monstruosité, pédophile, etc. Il tente simplement d’expliquer le point de vue de son église. Point de vue que je ne partage pas, je dois dire, et qui est la raison principale pour laquelle j’ai choisi, au début de la vingtaine, de me dissocier du catholicisme, et même du christianisme en général. 15 ans plus tard, toutefois, je n’éprouve pas de rancoeur et de hargne envers les catholiques qui sont sincère dans leur foi.

    En réponse à Sookie (pour la partie qui m’était directement adressée), vous m’incluez dans une position qui n’est pas la mienne. J’ai pourtant indiqué clairement dans mon premier commentaire que je ne suis plus catholique, justement par conflit de valeur. Jamais je n’ai poussé personne au suicide ni tenté de lui enlever son estime de soi. Votre simple supposition du contraire est une preuve que vous n’avez lu (ou retenu) que la partie de mon commentaire qui nourrissait votre colère.

    • Désolé si je vous ai mal interprété.Je m’en excuse.

      Comme je l’ai déjà dis,je suis athée.Mais je ne peux pas laisser ces gens attaquer des jeunes et les détruire ainsi.

      Soutenir cette église,c’est soutenir la discrimination et la haine envers certains groupe de personne.C’est toléré seulement parce que ça vient (comme certain le croient) d’un esprit divin….

      Si ce n’étais que de moi,je m’en laverais les mains.Ces gens ne peuvent m’atteindre,il y a longtemps que j’ai saisi l’absurdité de la divinité.Mais le mal qu’ils peuvent causer à des jeunes déjà vulnérable,me choque et je me sentirais coupable si je les laissais sans rien faire.

      Je me dis que les Grecs Anciens croyaient surement autant à Zeus que nos cathos croient à leur dieu aujourd’hui.Et ils traitaient surement les incroyants comme le font les cathos aujourd’hui…C’est la même poutine…Comme les Mayas et tout autre civilisations.L’homme est faible,il a besoin de se rassurer.Sauf que cette religion condamne et exclu!

      Même si moi,je ne crois pas,je n’ai rien contre ça.Car si ça peut apporter du réconfort à quelqu’un,pourquoi pas?Là où je débarque c’est quand ils font du militantisme pour contrer les droits des homosexuels.Ce qu’ils croient,dans le fond,je m’en fout un peu,on n’y peut rien.Mais quand ils font des actions haineuse,comme par exemple des évêques qui veulent empêcher les états de voter des lois sur l’égalité au mariage,là ils me dérangent grandement.

      Si Jocelyn était sincère,il dénoncerait les attaques de son église contre certains groupes de personne.Comme quand le pape s’est opposé à la motion de l’ONU qui condamnait les violences faites aux homosexuels.Il aimait mieux que ces derniers soient victimes de violence,que d’admettre qu’ils sont humains comme tout le monde.

      Le pape est un vieux dégoutant.

      • Cher Sookie, j’ai un fils de 20 ans qui m’a avoué son homosexualité, il y a deux ans. Je l’aime inconditionnellement, de la même façon que Jésus Christ nous aime. Quelle souffrance, je lis dans tes écrits, il est dommage que tu n’aie pas trouvé une oreille attentive à tout ce que tu as vécu depuis que tu as découvert ton homosexualité. Jocelyn est un ami, un compagnon de travail, tu ne le connais pas. Tu n’as pas à le juger, tu ne connais pas l’homme rempli de bonté qu’il est. À aucun moment dans son texte, il ne mentionne qu’il « hait » les homosexuels. L’Église catholique n’est pas parfaite, rien dans notre monde n’est parfait. La foi est une affaire personnelle, c’est un choix que l’on fait. L’amour aussi, on fait des choix et on les assume… Mon fils est très heureux, il assume très bien son homosexualité. . Je te souhaite d’être heureux dans ta vie, t’as pas besoin que l’Église justifie ou non ton choix de vie, tu es plus libre que cela. Bonne chance!

  29. @Supermom

    Merci pour votre intervention 😉

    Juste une petite rectification.Vous devez savoir que votre fils n’a pas choisit son orientation sexuelle.Donc,il n’a pas choisit son  »choix de vie » comme vous dites.Oui,il a choisit de vivre selon son orientation sexuelle,mais c’est dans l’ordre des choses.

    Combien d’hommes et de femmes ont tenter de chasser leur orientation sexuelle en se mariant dans les années 50 et 60?Vous savez ce que ça a donné?Des familles déchirées car la personne n’en pouvait plus de se mentir à elle même…

    Et c’est ça que l’église veut,ça ou l’abstinence….Ils nous disent que les prêtres le font…ces derniers ont choisit cette vie,il n’y a pas orientation religieuse…

    Pas besoin de dire haut et fort que l’on hait les homosexuels pour que ce soit vrai…Je me trompe peut-être envers lui,je suis peut-être injuste envers lui,mais j’ai tellement rencontré d’hypocrisie dans ma vie que je crois que ma méfiance est normale…

    Si il respecte vraiment que deux homosexuels s’aiment et vivent ensemble et oui,ai des relations sexuelles,et bien tant mieux…mais je doute un peu qu’il soit rendu là…

    On peut avoir des jugements de valeurs dans sa vie,j’en ai moi aussi.Par exemple,je déteste tellement quand les homophobes nous mettent tous dans le même panier et disent que nous vivons tous dans la promiscuité,moi qui n’est tellement pas comme cela.Je ne juge pas ceux qui le sont.Mais des fois je dis en blague que pour un homosexuel,je suis tellement straight.Du genre que moi,je rêve de passer toute ma vie avec un seul homme et lui être fidèle jusqu’à ma mort.

    je ne juge pas ceux qui le sont,mais ce n’est pas pour moi,la promiscuité,ou un partenaire différent à chaque soir.Quand j’aime ,c’est au delà du génital.oui ça compte,bien sûr,comme pour tout le monde,mais c’est une infime partie de la chose.Le plus important c’est ce sentir bien avec la personne,de sentir qu’elle est tout pour nous.Et pour moi,c’est seulement possible avec un homme.

    Je crois que tout homosexuel s’est questionné,a essayé d’être hétéro,dans la norme,comme on dit.Pour ne pas vivre les difficultés que ça importe quand on est homosexuel.Mais tous se rendent compte à un moment donné que ça ne se change pas….

    Je sais que les vraies bonnes personnes,changent leur mentalité et attitudes face aux homosexuels quand ils en voient d’autre que ceux dans les parades de la fierté.Ils découvrent que la majorité ne sont que des personnes comme eux,qui ne veulent qu’être heureux et respectés.

    Merci 😉

  30. Sookie

    En réponse à votre 19:07

    Je l’ai dit et je le répète, je condamne bien entendu, tous les travers et préjugés entretenus et véhiculés par les religieux, peu m’importe la religion d’ailleurs.

    Malheureusement, je suis désolée de vous apprendre que la misogynie et l’homophobie, ne viennent pas uniquement de la religion. On peut être croyant et détester les homos et/ou femmes, c’est comme le racisme, ces poisons ne sont pas circonscrit autour de l’Église.

    Moi-même en tant que femme, juste pour avoir discuté sur les blogues, on m’a souvent retournée à mes tartes ou à mon four, dans les moins pires dérapes, je vous épargne les pires…et si jamais je dis que je suis féministe, ça se déchaîne…

    Les violences envers les homos est un problème qui doit interpeller toute la société encore en 2012.

    Aux States c’est pire, je sais…le cas que vous mentionnez mérite bien entendu d’être fortement condamné! Dieu merci, les groupes religieux prônant ouvertement et avec fierté l’homophobie ou la misogynie n’existe pas ici. Nous les femmes, nous avons les masculinistes cependant qui font peur et que je trouve assez acceptés…

    Mais bon, je ne vais pas jouer à qui souffre le plus de sa condition entre vous et moi, mais force est d’admettre que certains combats ne sont pas terminés!

  31. Jocelyn est catholique et baptisé. Il fait parti de l’église et il respecte les règles de cette institution. Il sait que l’église n’est pas parfaite et il essait de créer un lieu d’échanges pour que l’on essaie de mieux se comprendre. Pour cela il a mon respect.

    Je suis baptisé mais je ne me reconnais pas dans l’église. Je ne pratique pas et mes enfants connaissent peu de choses de l’église. Je peux dire cependant qu’il y a du bon dans la spiritualité. La religion, c’est autre chose à mon avis. L’église a souvent parlé du royaume des cieux mais pourtant elle a beaucoup investi pour créer un royaume terreste et exercer un pouvoir moral et politique. Parfois, je sens une certaine nostalgie chez certains catholiques qui semblent regretter la place qu’à déjà tenue l’église dans notre société. L’église s’occupait de politique, d’économie, de sexualité, d’éducation, de santé, de loisirs et de charité. La divergence d’opinion n’était pas tolérée. Il ne faut pas oublier que les chrétiens, musulmans, hindous, communistes, capitalistes, socialistes, athés, humanistes, boudhistes, féministes, marxistes et macho, ont tous commis des actes dont on ne peut pas être fier. Malheureusement ou heureusement ont fait tous partis de un ou plusieurs de ces groupes.

  32. Merci Edouard

    Votre 20:44 clarifie bien votre position et dissipe mes doutes…

    Il est vrai que le texte de Jocelyn peut prêter à interprétation, laissons le clarifier..ça serait une bonne chose après ce long fleuve de commentaires….;)

  33. Il se dit des choses un peu incohérentes au sujet de l’homosexualité, dire que l’homosexualité est un état immuable, la position de Sookie, est loin d’être une certitude admise, espérer qu’on trouve un gène de l’homosexualité pour changer les choses pour le mieux m’exaspère aussi, je vous le dit, on ne trouvera pas un tel gène…..

    • Savez vous qu’un membre fondateur d’une organisation bien connue pour  »guérir’, les homosexuels,a récemment avoué que jamais il n’a vu une conversion de homosexuel à hétérosexuel?

      Cet homme est marié à une femme,et il dit qu’il a toujours des désirs homosexuels!
      Tout ce qu’un homosexuel peut faire,c’est de réprimer ces désirs!C’est sa vie,son choix.Motivé par la religion,évidemment,mais c’est son choix,triste mais bon….Mais il a travaillé à convertir des homosexuels,pendant longtemps,et JAMAIS,il n’a vu une réelle conversion…alors…

      Tous les supposé ex-gays avouent avoir des désirs homosexuels dominants!Mais ils les répriment.Ce n’est pas ce que j’appelle une vie heureuse,stable et équilibré…mais c’est leur choix,ils sont brainwashé par la religion….Ils sont aussi des victimes.Mais bon,ce sont des adultes,libres de leurs choix.Pas comme des jeunes plus vulnérables!!!

      Mais si c’était si facile et surtout,possible,il y aurait pas tant homosexuels,croyez moi.Car beaucoup de jeune,si ils pouvaient changer les choses,le feraient!!!!Pas parce que c’est mal,mais parce que ils ont peur d’affronter la haine,et avec raison!!!

    • Et mettons,imaginons que ce n’est pas immuable.En quoi c’est mal pour autrui que deux personne du même sexe s’unissent et s’aiment?

      Ce n’est pas comme si ce seraient des meurtriers.Si un me dirait,on peut convertir un meurtrier psychopathe,je verrais l’utilité mais des homosexuels,je ne vois pas…

      Mais j’ai assez vu de cas et de témoignage pour savoir que les supposés conversions ne sont que de la répression de désir…

      Faites une recherche sur Alan Chamber,Michael Bussee ou John Smid.

    • Reconnaissons que la parfaite cohérence sur la question de l’homosexualité n’a pas encore été trouvée. Je sais pertinemment que des recherches portent sur ce gène de l’homosexualité. Personnellement je n’en ai pas besoin. Je fais confiance aux personnes de mon entourage qui affirment que leur orientation n’est pas choisie. Est-elle innée? Est-elle provoquée? Pour l’Église, la démonstration du caractère inné sera nécessaire pour qu’elle modifie sa position, cela m’apparaît évident… Autrement, elle parlera toujours d’un désordre par rapport à la nature. C’est ainsi. Heureusement, elle ne parle plus de « guérir » de l’homosexualité, c’est déjà un avancement réel. J’ai un fils trisomique 21 et un autre avec une déficience intellectuelle atypique. Tous les deux font « désordre » par rapport à ce qu’on devrait espérer de la nature humaine! Leur situation ne peut pas changer, c’est une question organique. L’Église a aussi considéré longtemps des humains comme mes fils comme des sous-produits humains. Les recherches génétiques et les avancées des connaissances sur la déficience intellectuelle auront sans doute amené bien des responsables religieux à poser un regard différent sur leur sort. Cela a toutefois été précédé par des générations de croyants qui ont vu en eux, à partir de l’interpellation de Jésus, des personnes à part entière… J’entends déjà Sookie m’accuser de le comparer à des handicapés. Qu’il sache que jamais je ne substituerais aucun de mes enfants contre un autre qui serait « intact ».

      • Sachez monsieur que j’ai un très grand respect pour les personnes handicapées et qu’un manque de respect envers eux,des moqueries,me déplaisent et me choquent au plus haut point!

        C’est personnes aussi,sont victimes de préjugés et d’injustice.Mais le poids qu’on fait porter aux homosexuels est plus grand à cause de la dimension sexuelle.

        Exemple,vous,vous êtes hétérosexuel et probablement que le sexe entre personnes du même sexe vous répugne.(Et ça,je ne vous blâmerais jamais car c’est un sentiment,une appréciation personnelle,ça ne se contrôle pas) Mais,ça vous incite à faire des jugements de valeur contre nous.Le monde ne tourne pas autour de votre nombril…

        Bref,les homosexuels ne font aucun mal à autrui quand ils s’aiment,il ne vous font aucun tord!Vous n’avez aucune légitimité de les ostraciser!

  34. @Edouard Boily

    J’ai aussi sursauté quand j’ai lu ce passage:

     »Quand nous trouverons le gêne de l’homosexualité, l’Église, comme à chaque fois que la science démontre une vérité scientifique, en fera les applications qui seront rendues nécessaires. »

    Comme ça,notre ami Jocelyn croit encore que les méchants homosexuels ont choisit cet état parce qu’ils voulaient être original….

    Jocelyn,avez vous vraiment discuté en profondeur avec vos supposés amis gay?avez vous demandé pourquoi ils sont homosexuels selon eux?

    Vous pensez vraiment que c’est une fantaisie?Demandez au jeune homosexuel qui est désemparé et qui pense au suicide car il a peur d’affronter le jugement de gens comme vous,pour voir si il veut tant de fantaisie dans sa vie!Demandez lui si il pourrait être hétérosexuel,si il serait heureux!

    Vous prétendez côtoyer des homosexuels dans votre vie,mais il semble que vous faites peu d’effort pour les connaitre et les comprendre….

    Pour finir,si le gêne de l’homosexualité est découvert un jour,comme vous dites,l’église va tout faire pour trouver d’autre moyen d’ostraciser les homosexuels.Comme je le disais plus tôt,c’est ce qu’elle a fait en adoucissant son discours quand elle a vu que la violence envers les homosexuels n’était plus tolérée socialement!!!Sinon,elle les ferait brûler avec grand plaisir!

  35. « Savez vous qu’un membre fondateur d’une organisation bien connue pour ”guérir’, les homosexuels,a récemment avoué que jamais il n’a vu une conversion de homosexuel à hétérosexuel? »

    Eh bien, il n’a pas de chance, moi je connais deux femmes voisine de chez moi, non croyantes et acceptées dans leur milieux réciproques.

    Une a habité avec une femmes pendant un bout (bien certainement, elle avait connu des hommes avant) elles s’est mise ensuite à fréquenté un homme qu’elle a aimé quelques temps. Elle vient de se remettre en ménage avec une femme.

    L’autre a fait un parcours similaire, elles avaient la sexualité alternative!

    Votre « guérisseur » n’est pas sorti bien loin de son trou il me semble, à moins qu’il ne soit un peu dogmatique..

  36. Cela dit, Sookie, je ne dis pas que c’est fréquent, mais cela contredit le dogme de l’immuabilité de l’orientation sexuelle….C’est plus complexe que ça!

  37. Sookie, si vous comprenez parfaitement les mécanismes de l’orientation sexuelle alors bravo, vous êtes un génie!

    100% des homos sont né ainsi selon vous, c’est bon, c’est du domaine du dogme, ça aussi.

    J’en ai marre de vos certitudes non démontrées!

    • Je crois être mieux placé que vous pour savoir qu’on ne choisit pas….

      Et je n’ai jamais subit d’abus sexuel,comme aiment le supposer les homophobes…

      J’ai 3 frères et soeurs,tous hétéros!Mes parents étaient homophobes avant que je leur dise à propos de moi.Donc tout pour ne pas  »choisir » cette orientation!!!

      Cela dit,il n’y a pas juste des homosexuels et des hétérosexuels,il y a des bisexuels de plusieurs niveaux…Avoir pu être bisexuel,j’aurais surement choisit de vivre avec une femme,car la vie aurait été plus facile.Mais bon,je n’ai aucune attirance envers les femmes.Vraiment 0% Je peux trouver une femme jolie,très jolie même ,mais coté sexe,ou même attirance romantique,rien,niet…

      • Si on ne choisit pas, selon vous, son orientation sexuelle (quelle qu’elle soit), alors on ne peut pas maîtriser sa vie, on n’est pas libre? Donc, on subit sa vie plutôt que de l’assumer pleinement?… Serions-nous des robots?

        Pas étonnant, après cela, que la « théorie du genre » ait postulé que tout être humain pourrait choisir son orientation sexuelle indépendamment du sexe que la nature lui a attribué. Une telle idéologie tente de justifier ce qui est pourtant contre-nature dans nos comportements humains ; ce que Jocelyn nomme à juste titre des déviances ; un terme qui ne comporte aucun jugement moral, mais qui ne dit que ce qu’il veut dire.

    • Comptez vous bien chanceuse d’être hétérosexuelle.Vous n’avez aucune idée combien les gens peuvent être cruel et mesquin…

  38. « Je crois être mieux placé que vous pour savoir qu’on ne choisit pas…. »

    Ben oui, l’argument d’autorité, moi moi moi je sais car moi je suis…..parfait, je retourne avec ravissement à la science qui n’a pas clos ce débat…..

    Cibole!

  39. @koval

     »je vous le dit, on ne trouvera pas un tel gène….. »

    Pour une personne ouverte,à l’esprit scientifique,je vous trouve assez fermée sur le sujet….

    Pas un peu présomptueux comme affirmation?

  40. Lisez ceci et remarquez qui sont les signataire….

    http://www.minorites.org/index.php/3-lagence/745-naitre-ou-ne-pas-naitre-homosexuel-est-ce-la-question.html

    Écoutez ensuite ce conférencier qui vous dira la vérité sur l’état des lieux sur les associations « comportement vs gène », la difficulté est quasi insurmontable..

    http://www.ens-cachan.fr/version-francaise/actualites/conferences-en-ligne/conferences-2008-2009/de-l-adn-aux-comportements-57515.kjsp?RH=1265375625011

    Roubertoux, un expert, dit qu’il n’y a rien de concluant dans ce domaine,personne n’a réussi à relier aucun gène à un comportement chez l’être humain.

    On a réussi quelques percées à l’aide de souris transgéniques avec une infinie patience, sur la trisomie en particulier….

    Dans la conférence de Roubertoux, il explique la complexité de la chose, grosso modo, un gène est souvent responsable de plusieurs comportements, en plus, il y a l’effet de cascade, un gène opère souvent sur une multitude d’autres gènes, ajoute à ça les effets d’interactions, les gènes agissent possiblement en combinaison, De plus, deux combinaisons de gènes différents pourraient bien produire le même comportement, alors la chose est infiniment complexe…

    Il y a des jumaux identiques qui évoluent avec des orientations sexuelles différentes….

    Mais bon, je ne vous apprendrai rien, vous savez tout et vous avez décidée que j’étais bouché!

    Voilà ce qui arrive quand on jase trop avec des trolls!

  41. Écoutez ensuite ce conférencier qui vous dira la vérité sur l’état des lieux sur les associations “comportement vs gène”, la difficulté est quasi insurmontable..

    http://www.ens-cachan.fr/version-francaise/actualites/conferences-en-ligne/conferences-2008-2009/de-l-adn-aux-comportements-57515.kjsp?RH=1265375625011

    Roubertoux, un expert, dit qu’il n’y a rien de concluant dans ce domaine,personne n’a réussi à relier aucun gène à un comportement chez l’être humain.

    On a réussi quelques percées à l’aide de souris transgéniques avec une infinie patience, sur la trisomie en particulier….

    Dans la conférence de Roubertoux, il explique la complexité de la chose, grosso modo, un gène est souvent responsable de plusieurs comportements, en plus, il y a l’effet de cascade, un gène opère souvent sur une multitude d’autres gènes, ajoute à ça les effets d’interactions, les gènes agissent possiblement en combinaison, De plus, deux combinaisons de gènes différents pourraient bien produire le même comportement, alors la chose est infiniment complexe…

    Il y a des jumaux identiques qui évoluent avec des orientations sexuelles différentes….

    Mais bon, je ne vous apprendrai rien, vous savez tout et vous avez décidée que j’étais bouché!

    Voilà ce qui arrive quand on jase trop avec des trolls!

    • Mets en on a fait le tour.Ça tourne en rond.

      Jocelyn va toujours mépriser les homosexuels et les considérer comme des citoyens de seconde classe,des déchets défectueux,indigne de vivre et qui doivent demander pardon à un dieu cruel,d’exister…

      Mais bon,ça confirme mes doutes.Chez les croyants,même ceux qui semblent les plus ouverts et aimables,même chez eux ils n’y a que jugement,mépris et ignorance…

      C’est correct Jocelyn,même en ne répondant pas,vous l’avez fait au travers vos autres commentaires et je vous que jamais vous ne respecterai vraiment les homosexuels car vous pensez que votre dieu cruel et narcissique vous l’interdit.

      Mais vous,c’est un choix que vous avez fais!Vous avez choisis cette voie,assumez les critiques!!!

      Au moins vous aurez vu ce que c’est d’être méprisé!!!!Car ne vous faites pas d’illusion,plusieurs personnes vont vous détester pour votre attitude de jugement!

      Puissiez un jour voir autre chose que des déchets dans les personnes homosexuelles!

      J’ai vraiment fini…ça tourne en rond.Je n’aurai jamais de réponse franche et honnête…alors…

  42. Évidemment, le maître à penser « guérisseur d’homos » de Sookie est bien plus crédible qu’un généticien……

    « On a fait le tour »

    Oui, trois fois plutôt qu’une!

    Je laisse Sookie et les pseudo scientifique sà leur éugénisme morbide. La recherche de l’homosexualité via la génétique, quelle grande cause…..Wow!

    On recule….

    • Je n’ai jamais dit que j’admirais cet homme…

      Mais il a cru lui aussi que l’homosexualité se  »guérissait »,étant lui-même homosexuel.

      Mais après bien des années de travail auprès des gens qui voulaient changer leur orientations,il s’est rendu compte que c’est impossible..

      Je crois qu’il était bien placé pour parler.Il ne cherchait pas un gêne de l’homosexualité…votre comparaison est absurde…

      Je dis seulement qu’une personne homosexuelle est mieux placée pour savoir si c’est changeable…

      Je ne voulais plus répondre,mais j’ai vu votre message.ce sera mon dernier.Je suis tanné,mais j’ai eu certaines réponses comme je le disais plus haut.Je vais rester sur mes gardes quand je vais rencontrer des  »gentil » cathos…..Ils méritent notre suspicion,ces hypocrites…

      Adieu

      • Sookie, je viens d’extraire de votre tartinade infinie de propos haineux ces affirmations que vous faites à mon égard. Je n’ai pas cité ce qui concernait les catholiques en général, mais seulement les attitudes que vous me prêtez… La deuxième étape consistera à relever quelques questions qui n’auraient pas été traitées à travers les différents commentaires échangés avec les autres contributeurs. Après ce que vous lirez ici, vous me direz lequel, d’entre vous et moi, est le plus méprisant des deux…
        • Je suis condescendant
        • Je me situe du haut de mon piédestal hétérosexuel
        • Je suis un hypocrite catholique
        • Je traite les homosexuels comme des déchets de la race humaine, comme des criminels
        • Je fais des parallèles entre les homosexuels et des criminels en prison
        • Je suis responsable de tous ces suicides
        • J’aime colporter cette image malsaine d’eux
        • Aucune discussion n’est possible avec quelqu’un comme moi
        • Je ne peux pas penser par moi-même
        • Ma haine est injustifiée
        • Je crois que les homosexuels sont démoniaques
        • Les gens comme moi ne répondent jamais aux questions
        • Je traite les homosexuels de sans cœur
        • À mes yeux, les homosexuels ne sont que des sales déchets déviants
        • J’aime utiliser des termes injurieux contre les homosexuels
        • Seul le jugement et la condamnation sont présents dans mon regard
        • Je me terre dans mon bénitier
        • Je suis bête et aveuglé par un dieu cruel et insensé
        • J’ai trompé un autre blogueur en lui mentionnant la position de l’Église
        • Je fais du mal à autrui
        • Je ne suis qu’un tueur en puissance
        • Les dommages que je cause sont réels
        • Je suis responsable de la souffrance des homosexuels
        • Je ne suis qu’un catho plein de jugement, haine et mépris envers les homosexuels et trop lâche pour l’admettre
        • Je représente le mal causé par les croyants dans la société
        • Je suis incapable de reconnaître que tous les humains ont droit au bonheur
        • Avec le sourire, je condamne insidieusement les homosexuels qui veulent avoir une vie affective, en les traitant de déchets, d’erreur, de déviants
        • Je ne suis pas capable d’admettre mon attitude haineuse envers les homosexuels
        • Je m’empresserais de répondre oui à un référendum qui criminaliserait de nouveau l’homosexualité
        • La peine de mort pour les homosexuels me ferait saliver
        • Je viens de prouver que tous les cathos, aimables ou non, sont des hypocrites et condamnent les homosexuels à une vie de honte, culpabilité et rejet
        • Pour moi, les homosexuels sont des déchets inutiles, des erreurs qui doivent demander pardon à un dieu cruel d’exister et de le remercier qu’il les laisse en vie
        • Je crache à la figure des homosexuels avec un sourire pour les insulter davantage
        • En me lisant, on comprend que si un homosexuel aime son conjoint, c’est sale et mauvais
        • Je méprise les homosexuels et je refuse de l’admettre
        • J’irai tout droit en enfer car je suis menteur
        • Je dis qu’un péché c’est quelque chose de mal, sale et démoniaque et c’est ainsi que je qualifie la vie amoureuse des homosexuels
        • Mon dieu cruel me dicte de traiter les homosexuels avec mépris et condescendance
        • Je devrais suivre ce qui est écrit dans la Bible et être d’accord avec les appels au meurtre des homosexuels
        • Je suis trop pleutre pour répondre
        • Je suis conscient de la cruauté de mon dieu, mais je n’ose pas lui déplaire
        • Je suis assis sur un trone
        • Je suis convaincu que mon dieu veut pour les homosexuels une vie de honte et de culpabilité
        • Je regarde les homosexuels comme des bêtes de foire
        • Je ne changerai jamais, ma pensée est figée comme l’est mon dieu
        • Pour moi, les homosexuels doivent vivre dans la honte et la culpabilité
        • Je demande aux homosexuels d’être abstinents et de demander pardon, du haut de mon piédestal hétérosexuel
        • Je me pense supérieur aux homosexuels
        • Je suis incapable de souhaiter une vie de bonheur à des homosexuels car je les déteste
        • Je veux garder les homosexuels à part, nier leur droit au bonheur, et je veux d’eux une vie de misère et de honte
        • Je garde le silence autrement je ne pourrais que dire que les homosexuels doivent demander pardon pour ce qu’ils sont et passer leur vie à s’excuser d’exister
        • Je veux tout faire pour que les homosexuels soient reconnus comme des citoyens de seconde classe pour plaire à mon dieu cruel
        • J’ai comparé les homosexuels à des violeurs, des voleurs et des meurtriers
        • Je fais partie de ces « gentils » homophobes qui croient, au fond, que les homosexuels sont des êtres défectueux et qui doivent demander pardon à un cruel créateur pour avoir osé espérer une vie heureuse et stable.
        • Je déclare avoir bien de la misère à voir l’amour que les homosexuels se portent
        • Pour moi, les homosexuels, c’est le mal, point
        • Si j’étais sincère, je dénoncerais les attaques de mon Église contre certains groupes de personnes
        • Le fait d’être hétérosexuel m’incite à faire des jugements de valeur sur les homosexuels, le monde tourne autour de mon nombril
        • Je crois que les méchants homosexuels ont choisi cet état parce qu’ils voulaient être originaux
        • Je fais peu d’effort pour connaître et comprendre les homosexuels que je côtoie
        • Grâce aux études « biaisées », je vais pouvoir continuer d’ostraciser les homosexuels en toute bonne conscience
        • Je vais toujours mépriser les homosexuels et les considérer comme des citoyens de seconde classe, des déchets défectueux, indignes de vivre et qui doivent demander pardon à un dieu cruel, d’exister…
        • Je ne respecterai vraiment les homosexuels car je pense que mon dieu cruel et narcissique me l’interdit

  43. Jocelyn écrit:

    « Est-ce que l’Église excommunie toutes les femmes qui se font avorter? Est-ce qu’elle rejette tous les criminels qui tuent leur semblable et condamne tous les humains qui, par compassion ou par calcul, veulent écourter des vies dont la qualité ne semble plus acceptable? Bien sûr que non: elle accueille les femmes qui ont vécu un IVG et parmi elles un nombre important qui souhaite rompre avec le sentiment de culpabilité. Elle envoie dans les prisons des accompagnateurs spirituels pour aider les criminels à reconsidérer leur vie à l’éclairage de l’amour de Dieu. L’Église invite à la reconnaissance du caractère erroné de certains de nos choix et offre le pardon de Dieu. »

    Je trouve que c’est une très bonne amélioration, comparée à il y a seulement 50 ans, ce qui n’est pas loin quand on parle de l’Histoire de notre pays. Et logique….on n’attire pas les mouches avec du vinaigre, mais du miel. Si l’Église veut garder ses brebis, elle se doit de rester accueillante et axée sur le pardon et l’ignorance du péché, pour se concentrer sur la personne humaine qui souffre.

    « Les relations sexuelles sont destinées à sceller l’amour du couple et à exprimer dans la plus grande intimité le don de soi à l’autre au sein du mariage incluant une ouverture à la procréation. Combien d’hommes et de femmes ont des relations sexuelles sans amour? Combien de partenaires sexuels ne sont pas mariés? Combien empêchent systématiquement toute forme de fécondation? Combien d’hommes regardent une femme en désirant “la posséder” par convoitise? Vous pouvez inverser hommes et femmes dans ces situations. »

    Ici l’Église « oublie » volontairement que l’humain n’est après tout…qu’un être humain! Si l’être suprême a créé une telle force de la nature qu’est la sexualité et à laquelle il est bien difficile de résister, alors les règles d’abstinence avant mariage que prône la catholicisme sont désuètes maintenant. Je n’achèterais jamais une voiture sans l’essayer, alors même chose pour moi pour les relations sexuelles. Alors que j’ai pris le temps de bien connaître mon futur mari pour voir si on était compatible au point de vue caractère et valeurs, ce fut la même chose pour notre compatibilité au lit.

    Oui, nombre de personnes ont des relations sexuelles sans amour, et pour moi ce n’est tout simplement pas envisageable, en tant que femme je n’aime pas me sentir utilisée ou bien utiliser pour me soulager, mais je suis comme ça et ce n’est pas du tout pour un motif religieux.
    Je pense que bien des gens (dont certains de ma connaissance) vivent très bien leur sexualité ainsi sans amour et en autant que la personne soit toujours honnête avec l’autre et utilisent de la contraception pour que rien de fâcheux n’arrive, alors je ne vois pas le problème en autant que ces gens soient bien dans leur peau, quoique je me dis qu’il n’y a rien de plus merveilleux que de faire réellement l’amour et non juste s’accoupler pour le fun de la chose, mais chacun sa façon de penser, cela n’en fait pas pour autant de mauvais chrétiens.

    Pour ce qui est de l’homosexualité, dans mon humble opinion c’est une chose tout aussi normale pour moi que par exemple que mon dernier enfant soit un gaucher. C’est une histoire de caractères génétiques qui nous vient du cerveau et si les gens qui le sont observent les mêmes règles nommés ci-haut, soit respect de la liberté de l’autre, prudence pour ne pas contaminer quelqu’un d’une MTS ou pire du sida, etc. et que la personne est bien dans sa peau, alors il nous faut l’accueillir et se dire que cette personne est tout aussi digne de l’amour de Dieu et de notre tolérance et acceptation que toute autre personne. La seule différence est la façon dont elle exprime sa sexualité c’est tout! Donc, je les vois très bien se marier, car ce qui importe n’est pas qu’ils soient du même sexe, mais que leur amour soit authentique.

    Mais lorsque vous dites:

     » Une proportion importante des personnes homosexuelles sera donc active sexuellement (commettant ainsi une “faute” semblable aux adultères hétérosexuels).
    Là, ça me fait sérieusement « tiquer », voire même grimacer! Je crois que si Jésus revenait sur terre, il serait le premier à tolérer voire même approuver les homosexuels, peu importe des écrits d’Évangiles qui datent de + de 2,000 ans et qui a été écrit 50-60 ans après la mort de Jésus et qui peuvent être interprétés bien différemment d’un théologien, prêtre à l’autre.

    Et vous dites:

    « Pourtant, l’Église leur offre à elles aussi comme à tous les autres pécheurs une voie de conversion (euh… oui, par l’abstinence) et de pardon. »

    Ouf là je fronce encore plus les sourcils, car si je peux au sein de mon couple marié légitimement exprimer mon amour pour mon mari en faisant l’amour, je ne vois pourquoi deux homosexuels ne pourraient le faire, car vivre sans sexe quand on aime et qu’on est jeunes surtout, c’est presque impossible et contre nature.
    Et c’est là que les gens qui vous ont répondu plus haut et qui décrie l’hypocrisie et l’intolérance de l’Église ont raison. Simuler d’accepter les homosexuels en autant qu’ils « suivent des règles désuètes », ce n’est pas réellement de l’acceptation.

    Vous dites aussi en parlant des homosexuels:

    « Je les respecte tant qu’il m’est possible. Je fréquente quelques couples gais en cherchant à voir l’amour qu’ils désirent célébrer dans leur vie plutôt que leur “déviance” morale éventuelle.”

    Je ne crois pas du tout que ce soit une déviance. Déviance est ce qui peut causer le mal, que ce soit physique ou mental:

    Viol, inceste, pédophilie, certaines déviances sexuelles qui ne sont pas acceptées mutuellement.

    Bien sûr je peux comprendre que l’Église doit enseigner un comportement tendant à l’idéal de ses principes, mais il faut aussi mettre de l’eau dans son vin et considérer l’individu, sa bonne foi et sa bonne volonté et non des actions qui peut-être ne correspondent pas à nos propres valeurs.

    Et pour terminer, je partage entièrement cette belle phrase d’Édouard Boily:

    « Un être humain bon le sera avec ou sans une croyance à Dieu. De façon similaire, un être humain mauvais le sera avec ou sans croyance en Dieu. Cependant, le seul cas où un être humain fondamentalement bon peut faire un acte purement mauvais tout en éprouvant justification et bien-être, c’est dans le cas où il se sent justifié par la religion. « 

      • Merci Sookie. 🙂

        En fait ma position est probablement plus celle de l’agnostique, je ne me considère pas athée complètement, peut-être est-ce l’influence de la façon dont j’ai été élevée par des parents profondément religieux?

        Je ne me reconnais pas du tout en tant que femme dans le discours de l’Église d’aujourd’hui, tout comme je comprend fort bien que vous ne vous reconnaissiez pas en tant qu’homosexuel dans le discours de tolérance trop tiède de cette Église vis-à-vis d’eux.

        Moi je me dis qu’il faut être assez humble pour reconnaître qu’il n’y a aucune preuve scientifique de l’existence d’un dieul…ni du contraire.
        Un jour peut-être que la science expliquera tous les mystères de ce grand Univers, mais nous en sommes encore loin malheureusement.
        La religion n’est qu’une histoire de Foi. Eh bien la Foi, c’est croire sans voir, sans preuve.

        Si cela fait du bien à certaines personnes de croire, de vivre leur religion et de se baser sur la bible ou tout autre livre religieux et surtout que ça les rend libres et heureux, alors je suis pour, mais en autant que personne ne tente de m’enfoncer ses croyances dans la gorge! 😉

        C’est pour cela que je suis 100% pour la laïcité dans les espaces publics et les institutions gouvernementales, et c’est vraiment important de s’y tenir si nous ne voulons pas être envahis par 1,000 demandes déraisonnables des autres cultures et religions car sinon nous n’aurions AUCUN argument valable à leur opposer.

        • Une chose(parmi tant d’autre dans ce texte) m’a vraiment fais tiquer.

           »Elle envoie dans les prisons des accompagnateurs spirituels pour aider les criminels à reconsidérer leur vie à l’éclairage de l’amour de Dieu. L’Église invite à la reconnaissance du caractère erroné de certains de nos choix et offre le pardon de Dieu. »

          Pour Jocelyn,les criminels et les homosexuels,même combat…Et il pense qu’on va accepter une telle chose,une telle insulte!

          Plus j’y pense et plus je crois qu’il ne se rend même pas compte combien il est insultant.C’est ça,gérer sa pensée à l’aide de dogme divin.Je ne voudrais pas empêcher de croire,ceux que ça aide vraiment.Mais je crois que l’église devrait être poursuivie et elle devrait s’excuser pour tout les tourments qu’elle a causé aux gens.

          Pas seulement les homosexuels,les femmes aussi,qu’elle a obligé d’enfanter continuellement,même si ça mettait leur vie en danger,à l’époque où elle avait cette emprise.Et multitude d’autre crimes,qu’on tolère parce que,supposément,ça vient d’un démon cruel,qu’il faut adorer…

          Jocelyn,je n’accepterai jamais que l’église me regarde de haut et me crache à la figure avec condescendance,parce que pour elle,je suis un déchet défectueux et que je dois demander pardon au supposé créateur,d’exister!Et surtout de chercher à être heureux!!!

          • Sookie dit:
            « Pas seulement les homosexuels,les femmes aussi,qu’elle a obligé d’enfanter continuellement,même si ça mettait leur vie en danger,à l’époque où elle avait cette emprise. »

            Je me rappelle que ma mère (qui a 81 ans) me racontait que la soeur de sa maman (sa tante) avait un problème cardiaque et au autre à l’utérus, une douleur continuelle lors des rapports sexuels et son médecin n’arrivait pas à vraiment trouver ce qu’elle avait.
            Alors il disait que c’était du « caprice » et qu’elle devait satisfaire son mari* même si elle avait du mal. Il avait refusé de lui faire une hystérectomie à 42 ans même si elle a eu 8 enfants!
            Ce médecin était un catho fondamentaliste et le curé de la paroisse lui a dit qu’il lui refuserait l’absolution « si elle arrêtait la famille et se refusait à son mari ».
            Comme elle était ultra croyante et qu’elle avait une peur bleue de l’enfer, elle a continué et lorsqu’elle a accouché de son neuvième enfant, elle est morte en couche de problèmes de coeur et aussi de son problème utérin qui a causé une hémorragie sanguine.
            Le bébé a survécut mais la pauvre tante est décédée en laissant 9 orphelins de 20 ans à bébé naissant.
            La plus vieille a dû arrêter ses études pour prendre soin des petits frères et soeurs et l’année d’après comme si de rien n’était, le mon oncle se remariait..et repartait la famille.

            Ah ouais, c’était beau la morale chrétienne! Bien des gens dont les femmes en ont bavé.
            Heureusement qu’aujourd’hui nous ne sommes plus sous le joug de tant de choses barbares!

          • @Diane

            C’est vraiment terrible,des histoires comme celle de votre tante.

            J’espère qu’on obligera l’église à s’excuser un jour.Et que la grande majorité des gens considèreront la religion et l’église comme il se doit,c’est-à-dire,comme des contes et légendes,de la mythologie,aussi réelle que Zeus ou Osiris…

            Seul des hommes peuvent avoir conçu une chose aussi cruelle,injuste et malsaine.

            • « Non, je ne pense pas que le silence soit d’or.

              Sookie soulève certains points qui méritent d’être adressés. Il faut avoir le courage de ses convictions et les assumer. Le silence n’est pas une réponse et ne fait pas partie d’un dialogue. »

              Bravo Édouard Boily! Je pense comme vous là-dessus.

            • Le silence était temporaire, Diane. J’attendais simplement que Sookie finisse d’extriper tout le fiel qu’il répandait dans la majorité de ses commentaires..

          • Sookie, voici quelques éléments de réponses qui n’ont pas été clairement exprimés de ma part dans les échanges avec les autres commentateurs de mon article, en espérant que vous y trouverez ce que vous attendez de moi en terme de positionnement clair…

            1. « Les criminels et les homosexuels, même combat. » Vous me positionnez à des lieues de ce que crois. J’ai tenté d’élargir la vision de la morale catholique pour ne pas la réduire seulement à la question de l’homosexualité. Je crois avoir démontré que la notion de péché est une notion essentiellement religieuse dans le christianisme. Que des chrétiens, dans leur église, utilisent cette notion pour favoriser le progrès spirituel de leurs membres, ne devrait pas vraiment vous offusquer. Il s’agit d’une approche spirituelle pour celles et ceux qui y adhèrent. Sur cette base, j’ai même avoué à mots à peine couverts que dans la liste partielle que j’ai énumérée, il y a de fortes chances que je trouve un ou deux « péchés » à me mettre sur le dos! 😉 J’ai donc seulement voulu exprimer que nous ne sommes plus depuis longtemps à condamner les gens à l’enfer parce qu’ils auraient péché… Heureusement! Ma comparaison la plus proche de la situation homosexuelle ne consistait pas entre les différentes situations graves que j’ai énumérées, comme le meurtre, le viol, le vol, etc. C’était pour expliquer que si le pardon est accordé à tous ces gens qui se sont écartés un jour ou l’autre du droit chemin, combien plus est-il possible à Dieu d’accueillir avec compassion quiconque sentirait de la honte ou de la culpabilité due à son état. Ma comparaison, donc, la plus proche de votre situation est celle des divorcés réengagés. Dans l’Église catholique, la position officielle est encore de ne pas accorder la communion à des baptisés qui sont en situation « objective » d’adultère, étant donné que le mari ou l’épouse du mariage religieux, existe toujours quelque part. De nombreux catholiques divorcés et réengagés parviennent à demeurer dans l’Église malgré ce jugement qui pèse sur eux. La comparaison demeure boiteuse, mais nous sommes davantage dans le même ordre de « gravité » du « péché » tel que le conçoit l’Église catholique. Rien à voir, donc, avec des meurtriers et des violeurs.
            2. Des catholiques revendiquent le droit de harceler des homosexuels? Ils seraient athées ou musulmans que ça ne changerait rien au fait que ce n’est pas la religion qui encourage la discrimination, mais les tendances homophobes inscrites en nous et héritées de notre passé. Même des gais ont pu, à un moment de leur vie, se présenter comme homophobes, jusqu’au moment peut-être de se résigner à accepter leur condition… L’homosexualité n’est plus considérée comme une maladie depuis 1973 dans le manuel DSM des médecins et seulement depuis 1992 par l’OMS! À ce que je sache, ces organisations ne sont pas menottées par quelconque organisation religieuse… Je condamne personnellement toute forme de discrimination, d’intimidation et de violence à l’encontre des homosexuels. Puis-je être plus clair?
            3. Tolérer les positions de mon Église serait une approbation tacite de celles-ci, voir leur promotion, selon Edouard, qui interprète ainsi l’amalgame que fait Sookie en me mettant tous les torts de l’Église sur le dos. Il existe de nombreux groupes LGBT au sein des différentes Églises qui militent, de l’intérieur, à un changement de positionnement de l’Église sur les questions anthropologiques. Je crois que les choses font leur chemin. Je me positionne davantage en proximité de pensée avec ceux-ci qu’avec le magistère officiel. Cela ne veut pas dire que j’ai raison… Je tente de comprendre les raisons profondes qui empêchent le magistère de s’aventurer plus avant dans des positions qui conduiraient, selon lui, à la confusion. Je suis en recherche. Je peux vivre avec les paradoxes, tant que des injustices ne sont pas encouragées sciemment.
            4. Le Vatican n’a pas donné son appui (cela ne signifie pas qu’il s’est clairement opposé, il s’agit ici de diplomatie) à une motion de la France à l’ONU en 2008 visant la dépénalisation de l’homosexualité dans la soixantaine de pays où ils sont encore pourchassés comme des criminels. Nous sommes ici à un niveau politique (le Vatican étant un État) et non pas strictement religieux. L’Église catholique, dans ses orientations morales, ne reconnaît pas le mariage homosexuel (c’est le cas aussi pour la France qui a un pacte de solidarité et toujours pas de mariage comme tel). Sur un plan politique, en appuyant cette motion, le Vatican a perçu que cela ouvrirait la porte à un appui tacite au mariage homosexuel et, de là, provoquerait tout un chambardement sur ces questions morales qui divisent déjà amèrement l’Église sur le plan religieux. Il y a la droite et il y a la gauche dans l’Église aussi! C’est pourquoi, tout en ne donnant pas son appui, comme les deux-tiers des États membres de l’ONU, le porte-parole du Vatican a rappelé l’hostilité de l’église catholique à « toutes les législations pénales violentes ou discriminatoires à l’égard des homosexuels. Personne ne veut évidemment défendre la peine de mort pour les homosexuels, comme certains voudraient le faire croire », a déclaré le porte-parole du Vatican à cette époque, le cardinal Lombardi. Suis-je d’accord avec cette position? Tout serait tellement plus simple si je ramenais tout à ma personne, consacrant ainsi l’accusation de nombrilisme qui m’a été adressée. Mais non, je ne dispose pas des clés qui permettent d’influencer cette position. Et je ne dispose pas non plus de toutes les recherches, réflexions théologiques, historiques, anthropologiques qui conduisent Rome à maintenir une position aussi draconienne à l’égard des unions homosexuelles. Ce qu’il me reste à faire? Je vais simplement tenter de suivre ce conseil des évêques canadiens au personnel pastoral: « Prenez le temps d’examiner vos propres dispositions intérieures envers les personnes ayant une attirance homosexuelle. Avec l’aide de la grâce de Dieu, efforcez-vous d’écarter tout ce qui peut vous empêcher de les accueillir chaleureusement. Soyez conscients que votre langage et vos attitudes peuvent transmettre par inadvertance un message qui n’a rien à voir avec l’enseignement authentique de l’Église. […] Les catholiques doivent être exemplaires dans leur façon de traiter les personnes ayant des tendances homosexuelles avant tout comme des êtres humains créés par Dieu et dignes de respect. L’enseignement de l’Église souligne cette attitude : « Il faut fermement déplorer que les personnes homosexuelles aient été et soient encore l’objet d’expressions malveillantes et de gestes violents. Pareilles réactions, où qu’elles apparaissent, méritent la condamnation des pasteurs de l’Église. Elles manifestent un manque de respect pour les autres qui lèse les principes élémentaires sur lesquels se fonde une juste convivialité civile. La dignité propre de toute personne doit toujours être respectée dans les paroles, dans les actions et dans les législations. » (source)
            5. Sur la Bible, j’ai déjà donné des explications sur les grandes lignes exégétiques défendues par les catholiques depuis plusieurs années… Ne me faites donc pas porter toutes ces atrocités qu’on peut trouver disséminées ça et là et sorties de leur contexte!

            Il me semble qu’il ne reste pas d’autres questions en suspens, en parcourant les quelque 50 commentaires de Sookie. Voilà. Comme d’autres l’ont écrit avant moi, le tour de la question a été fait…

      •  »Il faut fermement déplorer que les personnes homosexuelles aient été et soient encore l’objet d’expressions malveillantes et de gestes violents.  »

        Ces gestes sont toujours motivé par la position de l’église envers les homosexuels,c’est-à-dire,une position condescendante de dire qu’ils ne doivent pas succomber à leur  »péché »

        À chaque fois que j’ai lu des débats du l’homosexualité,à chaque fois,les plus virulent opposant ressortent leurs bondieuseries….Chaque fois!

        On ne me fera pas croire à des actes isolés…..En tenant les homosexuels comme des pestiférés dont on doit avoir pitié,l’église encourage les croyants à les ostraciser,à les mépriser et à les mettre de coté….

        Si,les homosexuels étaient des bêtes assoiffées de sang,qui tueraient leur prochain,les feraient souffrir,je comprendrais l’attitude de l’église.Mais désolé,jamais je ne comprendrai son attitude à l’égard de gens qui déjà souffrent tellement,comme des jeunes qui ont peur de se faire battre ou humilier,qui ont peur de la réaction de leurs parents.Qui ,en lisant ce que l’église dit d’eux,ne voit pas comment ils pourraient aspirer à une vie heureuse comme tout le monde!

        Les violeurs,les meurtriers,me semble que c’est évident que si une personne a des pulsions qui la pousse à faire de telles choses et doivent être réprimé.Mais de seulement aimer et vouloir vivre avec une personne du même sexe,non,je ne verrai jamais le mal….Si mes actions en tant que homosexuel faisait du mal à autrui,croyez moi,je ferais tout pour les réprimer car même si je suis athée,j’ai une morale que j’essaie tant bien que mal de suivre.Et ce par conviction.Et la règle d’or pour moi,c’est de ne pas nuire à autrui!

        Faites votre chemin,discutez avec vos amis homosexuels des questions soulevées ici,vous pourriez être surpris de leurs réponses…Mais pour moi,jamais je n’accepterai la position de l’église,c’est de l’hypocrisie.Adaptée à notre époque.L’église le sait que trop,que si elle rejetait totalement les homosexuels(Ce que je crois qu’elle voudrait) elle s’aliénerait une grande partie de son bassin de croyants.

        Voilà….

        • Sookie, je le déplore aussi et c’est pourquoi au fil des années je suis devenue agnostique.

          Je respecte les croyants…qui respectent les autres qui croient autrement, qui ne les regardent pas de haut.

          Ma mère est très croyante et va à la messe tous les dimanches et c’est bien, parce que ça lui fait du bien. Mais elle a rejeté depuis longtemps les dogmes de haine et les incohérences de l’Église.
          Autrefois elle avait prit des cours de Bible et elle était encore plus confuse…elle s’osbstinait avec le prête qui donnait ces cours et il n’aimait pas trop trop se faire questionner 😉
          Elle a donc cessé de suivre ces cours et elle serait plustôt du genre à lire le message d’amour et à vivre sa foi mais tout en tolérant et acceptant les différences des autres…la preuve, on parle parfois de religion ensemble et on réussit à ne pas se disputer! »

  44. Jocelyn dit:

    « Je répète que l’Église catholique ne reconnaît toujours pas à des divorcés catholiques réengagés le droit de vivre dans leur état! À la limite, c’est peut-être plus scandaleux pour certains qui, après un échec, trouvent enfin une vie conjugale épanouissante et féconde!  »

    Pourtant j’en connais des divorcés qui se sont remariés civilement bien sûr, mais qui fréquente l’église, sont croyants pratiquants. Personne ne leur dit rien pendant la messe et ils vont communier, se confesser comme les mariés catholiquement.
    Comment donc d’ailleurs les curés connaîtraient leur vrai statut marital à moins de vivre dans un petit village rural où tout le monde connaît tout un chacun et pourraient alors le rejeter hors de l’église?
    Dans les grandes villes comme Montréal et Québec, ceux qui veulent aller au culte que ce soit de mariés ou divorcés et remariés y vont.
    Ils sont bien accueillis par l’Église, même si cette dernière réprouve le divorce.

    Alors pourquoi ne pas accepter pleinement ces gens qui n’ont simplement pas eu de chance la première fois avec le premier mariage et qui ont trouvé l’âme soeur plus tard?

    • L’Église a reçu de Jésus une phrase dure à contourner: « Ce que Dieu à uni, que l’homme ne le sépare point. » En modifiant sa règle sur cette question, ce serait comme s’opposer à celui qui est Fils de Dieu! Par contre, il y a de nombreux cas d’annulation de mariage… Sur les conditions qui ont mené un couple à s’engager, elle a plus de latitude pour défaire ce qui aurait été fait sans validité. C’est de jurisprudence!
      Par ailleurs, je sais bien que le clergé québécois ne veut pas entrer dans une tension avec les couples qui fréquentent la messe, à l’exception d’une minorité. C’est une attitude pastorale sans doute plus respectueuse de la conscience individuelle: ça se passe en la personne et Dieu ces choses-là!

  45. Jocelyn dit:

    « Quand nous trouverons le gêne de l’homosexualité, l’Église, comme à chaque fois que la science démontre une vérité scientifique, en fera les applications qui seront rendues nécessaires ».

    Oufff Jocelyn, là j’avous que vous venez de descendre du piédestal 😦
    Pourtant vous nous avez fait un beau billet sur votre fils trisomique et je me souviens que vous citiez des paroles d’une certaine Lucette Alingrin que vous souteniez et qui disait: « “Lorsque nous aurons réussi le pari d’éradiquer tous les enfants trisomiques 21, notre monde sera plus froid qu’il ne l’est encore.”
    Je ne sais pas moi, mais si vous soutenez qu’il ne faut surtout pas faire ce genre d’eugénisme (pourtant, je ne comprends pas que des parents ne souhaiteraient pas que leur enfant soit « normal » point de vue santé!???) alors pourquoi faire de « l’eugénisme » envers le gène homosexuel, s’il y en a un???

    Cela n’a pas de sens pour moi et est aussi inacceptable que de faire de l’eugénisme pour le trisomisme.

    • Remettez ma phrase dans le contexte, Diane… Mon argument était simplement que si la science permet de démontrer l’origine innée de l’homosexualité, l’Église en viendrait à faire les adaptations nécessaires… L’Église finit toujours par rejoindre les vérités établies scientifiquement, comme la théorie du Big Bang… J’ai bien écrit que je n’ai pas besoin de cette découverte pour moi-même!

      • Avez vous lu un peu sur les fameux mouvements ex-gay,où plein de gens ont été brisés et que les seuls qui disent avoir été  »guéri » ont encore des désirs homosexuels,ils font seulement les réprimer?Quelle belle vie ça doit être….?Avez vous lu des témoignages de jeunes homosexuels désemparés?Avez vous déjà entendu parler de ces nombreux hommes et femmes qui ont tout fait pour  »guérir » ,même en se mariant avec le sexe opposé et divorcer par après ,plus capable de se mentir à eux même?

        Si oui,comment pouvez vous encore croire que c’est un choix?

        Si on pouvait choisir,Jocelyn,tout le monde serait hétérosexuels.Pas parce que le sexe homosexuel est mal(Dans le sens que ça ne fait de mal à personne quand c’est entre adulte consentants!),mais parce que c’est la voie facile.Personne ne veut une vie de misère,Jocelyn.Si oui,et bien ce sont des masos..

        Génétiques,psychologique,je ne sais pas.Mais des études ont été faites par une femme dans les années 50 je crois,et elle a prouvé que les homosexuels qui acceptaient bien leur état n’avait pas plus de pathologie que chez les sujets hétéros!

        Si le gêne de l’homosexualité est découvert,je crois que l’église va seulement trouver d’autre voie pour discriminer,et jamais elle s’excusera pour les torts causés.

        • Sookie, à quel endroit avez-vous lu que j’ai écrit que l’homosexualité est un choix? Ma référence, je l’ai donnée déjà: génétique, hormonal ou due à un traumatisme. Ça donne au moins trois possibilités de se trouver dans une condition homosexuelle. Comme le montrait Koval, le caractère irréversible n’est pas démontré pour tous, mais il l’est assurément pour une grande majorité. Relisez le dernier paragraphe deux fois avant de répondre encore des choses que je ne dis pas…

    • Bon Jocelyn, peut-être que je vous avais mal lu…..mais pourquoi répondez-vous plus tard alors à quelqu’un que « c’est un espoir »????

      « Je ne suis pas vraiment déçu que vous me jetiez en bas d’un quelconque piédestal. Nous parlons ici d’égal à égal! »

      J’adore votre humour qui vise à pacifier les choses! 😉

      Mais vous savez ce que je veux dire….

  46. L’annulation du mariage? Oufff très difficile à obtenir, à moins d’avoir bien de l’argent!

    Et puis il y a des gens qui n’ont pas eu le choix. Conjoint alcoolique, qui vous bat, vous trompe, joue toute sa paie, et pire…les violeurs et ceux qui ont abusés de votre propre enfant. Pour moi ce sont de très valides conditions de divorce…que Dieu comprend bien plus que l’Église on dirait…

  47. Pour ce qui est de l’homosexualité, ma conviction profonde est que c’est génétique, inné, que pour la plupart des cas, ça ne peut tout simplement pas s’effacer et changer.

    Par exemple si du jour au lendemain vous viviez dans un monde où la normalité, c’était d’être homo et que votre hétérosexualité serait rejetée, ostracisées, regardée avec pitié et horreur, et que l’Église vous jugeait comme ayant une « déviance », essayez donc de changer pour voir, vous verriez que ce n’est pas faisable à moins de vous mentir à vous même pour vous faire accepter dans cette société.

    Je l’ai dit je crois, mon plus jeune est gaucher.

    Souvenez vous de l’ancien temps où ces pauvres enfants avaient leur main gauche attachée dans le dos à l.école ou recevait des coups de règles parce qu’ils ne pouvaient écrire convenablement de la main droite, la main gauche étant considérée « du diable ».

    Heureusement que mon David est né dans une époque plus ouverte et tolérante, il a même participé à un vidéo où la commission scolaire enseignait aux professeurs comment montrer à un gaucher à écrire au primaire.

    Je vois l’homosexualité ainsi. Ils n’y peuvent rien.

    C’est en eux. C’est dans le cerveau. Ils sont nés ainsi.

    Il y a aussi les gens qui expérimentent et au fil de leur vie vive avec une femme, puis un homme…puis quelqu’un d’autre etc. au fil de leur coeur qui tombe en amour avec l’un ou l’autre sexe. Je crois que c’est plus de la bisexualité.

    Je trouve que la société a fait des pas de géants pour accepter les homos, mais il y a encore beaucoup à faire surtout du côté de l’Église.

    • Génétique, hormonal (dans la grossesse) ou par traumatisme sont les trois voies actuellement qui font l’objet des principales hypothèses. Ça me suffit pour concevoir l’état homosexuel comme mon fils trisomique, c’est-à-dire « c’est comme ça, point » ! Mon Église, du moins son magistère autorisé, n’en est pas là. Si je cherche l’Église qui correspondra le mieux à toutes mes convictions, je n’en trouverai pas et si j’en trouve une à mon goût, vais-je changer dès que moi-même j’aurai une opinion différente ce que je croyais avant? Ben non, je préfère vivre avec des paradoxes et des tensions qui sont, au final, fécondes, car elles ne permettent pas de figer la pensée.
      Par contre, sur des questions théologiques et non pas morales ou disciplinaires, mon Église sait me présenter un Jésus que je peux rencontrer dans ma vie actuelle. Il a les traits de son Père, Dieu créateur. Il aime, il aime encore, il aime plus que tout. Avec ça, j’ai du chemin à faire encore longtemps!

    • @Diane

       »Par exemple si du jour au lendemain vous viviez dans un monde où la normalité, c’était d’être homo et que votre hétérosexualité serait rejetée, ostracisées, regardée avec pitié et horreur, et que l’Église vous jugeait comme ayant une “déviance”, essayez donc de changer pour voir, vous verriez que ce n’est pas faisable à moins de vous mentir à vous même pour vous faire accepter dans cette société. »

      C’est tellement ce que je pense.J’ai déjà donné exemple à quelqu’un.De revirer la situation,pour voir sa réaction.

      Comme le proverbe:

       »Ne juge jamais un homme avant d’avoir marché un mille dans ses souliers.  »

  48.  »Ma comparaison, donc, la plus proche de votre situation est celle des divorcés réengagés. »

    Encore ici,j’ai de la misère….Je m’explique.

    Souvent,des croyants nous disent que l’interdiction de l’homosexualité équivaut à l’interdiction d’adultère envers les gens mariés.

    Ça me choque parce que c’est faux.La personne hétérosexuelle peut toujours marier et rester fidèle à la personne qu’elle aime!Choix qui reste totalement impossible pour la personne homosexuelle.C’est loin d’être juste et équitable!

    Si,l’église serait juste,elle dirait que tout peuvent vivre et marier la personne qu’elle aime.Et que l’adultère est interdit à tous!Ça,je pourrais vivre avec,c’est juste pour tout le monde et met tout les humains sur un pied d’égalité.Après,les personnes feront bien ce qu’ils voudront,même si pour moi,l’adultère est immoral car c’est tromper et mentir à une personne.Et c’est par conviction que je le pense et non par peur d’un dieu.Mais je ne me mêlerais pas de la vie d’une personne qui le ferait.

    L’église,le sait très bien et l’admet,que les personnes homosexuelles ne choisissent pas leur état.C’est pour ça qu’elle leur demande l’abstinence.Ce n’est pas de la justice,de l’égalité et du respect…

    La population va toujours être majoritairement hétérosexuelles,alors il n’y aura jamais de danger pour l’extinction de l’espèce….Et d’interdire les gens homosexuels d’avoir des relations et de l’amour entre eux,ne les rendra pas plus féconds…

    • Enfin, on peut avoir un dialogue plus respectueux. Je vous remercie pour le changement d’attitude… 🙂
      Je trouve votre point intéressant. Encore une fois, je présentais ce que je comprends de la position de mon Église et je répète que je ne la défends pas. Dans l’Église unie du Canada, il est probable que l’on traite de la question d’adultère comme vous la voyez, car on y consacre des mariages homosexuels qui sont également appelés à la fidélité jusqu’à la mort…

      • Je suis désolé si je vous ai traité injustement.Mais quand on est homosexuel,croyez moi,on fais souvent face au jugement.Des fois,des personnes tout à fait charmantes,changent d’attitude envers nous quand ils apprennent l »’horrible » vérité sur nous.Car c’est pas écrit dans notre face .. 😉

        De là,la suspicions et la colère….Je ne vous demande pas de changer vos convictions et faire un 180 degré en 10 minutes.Mais juste de voir que même avec des mots qui semblent respectueux,l’église peut avoir un discours insultant et hypocrite…

        Je ne veux pas contrôler les pensées,je veux juste de l’honnêteté,ce que je ne vois pas dans la position de l’église.Si quand bien même je forçais une personne à nous accepter,ça ne vaudrait rien car la sincérité n’y serait pas.C’est pourquoi,les homophobes violents,je les laisse aboyer.Mais quand j’en rencontre,qui semble avoir de la bonne volonté mais qui ont un discours que je trouve insultant,je m’y attarde.

        Si j’avais vu que vous n’étiez qu’un homophobe borné,je serais probablement resté deux minutes sur votre blog,sans plus.

        Ça a mal commencé car j’avais lu votre message sur un autre forum où vous ne disiez la position de l’église qu’à moitié.Et cet homme pensait que l’église acceptait les homosexuels sans réserve.De là ma colère envers vous…

        Encore désolé si je vous ai traité injustement,je suis prompt à me défendre.

        Je crois que vous êtes une bonne personne 😉

      • Je suis désolé si je vous ai traité injustement.

        Ce qui a fais monter ma colère c’est quand j’ai lu votre réponse à un autre internaute sur un site et que vous ne disiez que la moitié de la position de l’église envers les homosexuels.Cet homme a cru que l’église acceptait sans réserve ,les homosexuels.

        Je vais vous le dire,Jocelyn,quand on est homosexuel,on fait souvent face à la haine et souvent par des personnes dont on ne soupçonnerait même pas l’homophobie.Combien de fois j’ai vu des personnes tout à fait charmante,changer d’attitude envers moi quand ils apprenait l »’horrible » vérité…

        Je ne demande à personne de changer ces convictions à 180 degré en deux minutes.Mais juste de l’honnêteté.Et je ne crois pas que l’église est honnête envers les homosexuels….

        Je ne forcerais jamais quelqu’un à nous accepter,car ça ne vaudrait rien sans sincérité.Je ne perdrais pas mon temps avec un homophobe violent car je sais que je perdrais mon temps.

        Je ne sais pas si vous l’avez déjà fais,mais discuter de leur vie et de leur cheminement avec les homosexuels que vous connaissez.

        Encore désolé si je vous ai traité injustement,je suis prompt à me défendre.

        Je crois que vous êtes une bonne personne.

        • Bon, maintenant que le calme est revenu sur mon blogue, je vais pouvoir le quitter un peu ! 😉 Je pars pour une retraite en silence de trois jours… J’aurai peut-être l’occasion de confesser tous mes péchés!! Bonne fin de semaine Sookie et tous les autres.

  49. « Pour ce qui est de l’homosexualité, ma conviction profonde est que c’est génétique, inné, que pour la plupart des cas, ça ne peut tout simplement pas s’effacer et changer. »

    C’est une conviction, comme vous dites, mais les experts, les vrais, pas les pseudos, ne partage pas votre conviction.

    Dommage hein!?!

    • heu….c’est quoi que vous voulez,koval?

      Des camps de concentrations pour guérir les méchants homosexuels?

      Désolé mais beaucoup d’études crient que c’est irréversible.Tout ce que les fameux ex-gays peuvent espérer,c’est de réprimer leurs désirs…Mais tous,avouent qu’ils ressentent encore des attirances pour les gens du même sexe…

      Cherchez,vous verrez….Si pour vous,une vie à réprimer sa nature,c’est une belle vie,prouvez le nous,mariez une femme et aimez la!

  50. Je trouve ça tellement hilarant de devoir expliquer à un homo que son état n’est pas lié à sa génétique…

    C’est tellement stupide de vous voir argumenter, après 100 commentaire de crachat, ça s’excuse comme si de rien était, cela montre pas mal qui vous êtes!

    Résumons la situation

    1-Vous vomissez votre haine contre Jocelyn l’Église et les croyants, même les plus modérés, qui sont constituent tout de même, 80 % de la population, ça va, je peux vivre avec ça.

    2-Vous reprochez à l’Église de considérer l’homosexualité comme une déviance, une tare….

    3-Vous espérez, tout comme votre amie Diane, qu’on trouve le gène de l’homosexualité.

    Bon, je vais vous expliquer un truc….

    Que pensez-vous qu’il adviendra si jamais on trouve un tel gène hein? Fort à parier qu’on conclura à la tare génétique, on inventera des tests de dépistages, comme pour les trisomiques afin de faire disparaître les homos….Ça serait le party chez les homophobes car ils pourraient, avec des tests de sang, empêcher les homos d’entrer dans l’armée par exemple, on peut penser à plein d’autres idées qu’auraient les homophobes…

    Donc vous avez très peur de l’Église et de son idée de déviance, mais vous ouvrez les bras aux minables scientifiques qui font croire que c’est totalement innée, donc 100% génétique! Bingo! Vous aimeriez avoir une génétique propre à votre condition d’homo, et vous pensez de façon angélique que cela vous servirait! C’est être naïf!

    En plus, c’est choquant de vous voir souhaiter une code génétique particulier, ainsi vous vous prenez pour un extra -terrestre qui à code génétique particulier!?! Et ce même si nous n’avons aucune preuve de ça!?!?C’est très comique comme prétentions!

    M’enfin, moi j’ai toujours considéré les homos comme des personnes parfaitement normales avec des préférences sexuelles différentes, ce n’est qu’un comportement, rien de si extraordinaire……..franchement, vous êtes risible…

    Je ne sais pas qui, entre vous et l’Église nuit le plus aux homosexuels, mais vous êtes un danger tellement votre ignorance est grande…

    • Euhhhh Koval vous me confondez avec quelqu’un d’autre lorsque vous dites:
      « Vous espérez, tout comme votre amie Diane, qu’on trouve le gène de l’homosexualité. »

      C’est Jocelyn qui a dit qu’il l’espérait!
      Voici ce qui s’est dit précédemment:

      Édouard Boily dit:
      « @Jocelyn

      « Quand nous trouverons le gêne de l’homosexualité, l’Église, comme à chaque fois que la science démontre une vérité scientifique, en fera les applications qui seront rendues nécessaires. »
      Surement vous plaisantez. C’est du sarcasme c’est certain!

      À lire votre réponse, je réalise que toute cette discussion ne mène à rien.

      Réponse de Jocelyn:
      1er mars 2012 à 21:11:

      « Non, pas du sarcasme, un simple espoir… »

  51. Ah! J’oubliais! Quand la science aura trouvé le gène responsable de l’homosexualité, ils chercheront à soigner, à l’aide d’interventions complexes sur les gènes, les méchants homos…ha ha ha! Mais c’est vous qui souhaitez qu’on trouve les gènes de l’homosexualité, pas moi!

    • Blah blah blah…koval..

      Où ai je dis que je tenais absolument que ce soit génétique?

      Je dis seulement que je suis mieux placé que vous pour savoir si l’on choisit d’être homosexuel ou non….

      Pour Jocelyn,oui j’ai été virulant,et non,je ne fais pas comme si de rien n’était et je comprend très bien qu’il m’en veuille.Non je ne lui reprocherai jamais de m’en vouloir de mon attitude envers lui.

      Je me suis probablement trompé et j’explique que son commentaire dans un autre site(Que vous n’avez pas vu,alors…) m’a mis le feu au c…

      Cela dit,c’est entre moi et lui,alors votre jugement,Get lost!!!

      Je ne cherche pas le pardon de jocelyn.Je le comprend un peu mieux maintenant.J’espérais plus d’honnêteté au début et oui,j’ai fais l’erreur d’attaquer en partant.J’aurais dû essayer de m’exprimer plus doucement au début.

      Je reconnais mon erreur et je n’attend pas votre approbation….même que je m’en fout un peu.Si Jocelyn ne me pardonne jamais pour ça,je le comprendrai très bien!

      Alors,mêlez vous de vos affaire…Adieu koval….

  52. Jocelyn, alors il aurait fallu être plus explicite et concis quand vous avez répondu à Monsieur Boily en disant:

    “Non, pas du sarcasme, un simple espoir…”

    Il aurait fallu dire: « …un espoir que mon Église bouge sur cette question, sinon votre réponse est équivoque et trop vague pour les gens 🙂

  53. Euhhhh ….il y a une Diane qui a écrit à 16:19

    « Pour ce qui est de l’homosexualité, ma conviction profonde est que c’est génétique, inné, que pour la plupart des cas, ça ne peut tout simplement pas s’effacer et changer. »

    Êtes-vous des clows!?!?

    Bon je pars en retraite une semaine….bye!

  54. Encore une fois, Koval vous avez dit:
    « “Vous espérez, tout comme votre amie Diane, qu’on trouve le gène de l’homosexualité.”

    Je ne peux pas « espérer qu’il trouve le gène » puisque je suis sûre que c’est inné et génétique.
    D’après ce que Jocelyn avait répondu, qu’il avait un simple espoir, j’en ai déduit que c’est lui qui espérait qu’on trouve le gène.
    Moi qu’on le trouve, j’en ai rien à cirer.
    Cela ne changera rien.
    Les homos ne vont pas devenir héréto à cause de ça.

    Et tenter de manipuler ce gène pour l’éradiquer soulèverait bien des tollés et des débats éthiques, ça je suis d’accord avec vous.

    Bonne retraite! 🙂

  55. Ouf, il y en a des opinions dans ce blogue là! Je suis enseignant en éducation spécialisée. Certains jeunes viennent me voir, ils sont inquiets et veulent savoir si ils seront de bons éducateurs spécialisés. Souvent, ils vivent des choses pas faciles. Ça dépend du ménage que tu vas faire, c’est ce que je dis. Faire le ménage, pour moi, c’est de ranger les choses, de trouver la place qui convient. Des fois c’est long. Tu peux être homo et être un excellent intervenant, tu peux être hétéro et être pourri comme intervenant. Vice et versa

    J’ai beaucoup de respect pour les règles et doctrines mais la lecture de ce blogue me confirme que je ne veux pas être catholique, ni hindou ou musulman ou encore moins boudhiste ou adepte du judaisme.

    Je dis à mes étudiants qu’avant les méthodes et les philosophies d’intervention, c’est le bon jugement de l’éducateur qui est primordial.

    Il y a une dizaine d’années, suite à un coup dur, j’ai fait une sévère dépression accompagnée d’une psychose. Cet événement a eu des impacts majeurs sur ma vie et la vie de mes proches. C’était très souffrant. J’ai perdu de vu certaines personnes qui se disaient mes grands amis. Quand je recroise certaines personnes, parfois on m’évite et parfois on vient me voir en disant  »Pierre Couture, comment vas-tu ? J’ai tellement pensé à toi, j’ai tellement prié pour toi. C’est fort la prière, ça aide à guérir qu’ils me disent. » J’écoute mais des fois,je pose la question suivante: Vous étiez ou quand j’étais dans la marde? On ne se revoit pas souvent après ça. Je suis certain d’une chose, c’est l’amour inconditionnel de mon père et ma mère qui m’a vraiment aidé.

    Ma lecture de la bible a aussi changée. Surtout les passages qui parlent de Dieu qui demande à Abraham de sacrifier son fils ou qui remet des tables de loi à Moise. Si lors d’une de mes marches en fôret, une voix venu de ma tête, un ange ou un buisson ardent m’ordonne quelque chose, je pars à la course, téléphone à mon psy et demande un rendez-vous d’urgence.

    • Pierre Couture, la fin de votre message m’a bien faire rire 🙂

      Alors j’espère qu’aujourd’hui vous allez très bien et que tout est plus facile dans votre vie.

      Eh oui c’est bien beau la prière, mais quand on est « dans marde » pour reprendre votre expression, c’est là qu’on voit les VÉRITABLES amis. Ils n’ont pas peur de se mettre le pied dans marde pour venir vous aider, même si toute ce qu’ils peuvent faire est d’écouter! Cela vaut mieux que tous les écrits de la bible.

  56. Jocelyn Girard dit:
    « Dans l’Église unie du Canada, il est probable que l’on traite de la question d’adultère comme vous la voyez, car on y consacre des mariages homosexuels qui sont également appelés à la fidélité jusqu’à la mort… »

    Eh bien en voilà une église qui a évolué!!!!

  57. @ Édouard Boliy:

    Je suis allée voir votre manifeste humaniste III à

    http://mazzaroth.ca/textes/page50/page50.html

    et je dois dire que j’ai été très impressionnée! Cela rejoint exactement ce que je pense et comment je vois la société.
    Il y a des gens, croyants ou non qui ont un code d’honneur et dont les valeurs rejoignent celles que les religions veulent promouvoir, mais en valorisant plutôt l’éveil par l’esprit critique, la rationnalité, la science et l’expérience.

    Vraiment, ceci se rapproche beaucoup plus de la façon dont je vois la vie et l’individu là-dedans.

  58. Ouf! C’est enfin terminé cette tour de Babel?

    Relisez-vous tous et voyez comme vous êtes vaniteux, insensés, entêtés dans vos élucubrations, votre pseudo-science et vos propos stériles.

    Jocelyn a eu une patience d’ange de répondre et d’essayer d’argumenter avec tous les intervenants ci-haut. Une seule s’est démarquée par son bon sens et son humilité: Marie-Claude. Le reste c’est de la bouillie que mes chats ne digèreraient pas!

    Pour clore ce capharnaüm, je me permets, Jocelyn, de présenter ma pensée du jour en ce samedi matin tirée de  »La Bonne Semence 2012 »:

     »L’insensé a dit en son coeur: il n’y a point de Dieu. (Psaume 14.1)
    Personne n’a jamais vu Dieu; le Fils unique, qui est dans le sein du Père, Lui, l’a fait connaître. (Jean 1.18)

    UN CONSEIL DANGEREUX

    Durant le mois de mars 2009, l’Association Humaniste du Québec a lancé une campagne publicitaire inhabituelle. Ainsi, sur les autobus de Toronto ou de Montréal, on pouvait lire:
     »Dieu n’existe probablement pas; alors cessez de vous inquiéter et profitez de la vie ».
    Ce conseil est dangereux et faire ce pari est insensé! Chacun peut voir les merveilles de la nature, en particulier la complexité du corps humain. Elles ne peuvent être le fruit du hasard, elles sont le résultat d’une action que seul Dieu infiniment puissant a pu accomplir.
    Et ce Dieu a pris soin de se faire connaître d’une façon plus directe encore: il est venu lui-même sur la terre, il y a un peu plus de deux mille ans, dans la personne de Jésus Christ; la Bible nous le rappelle. Nous pouvons y lire aussi que  »Dieu est amour » (1 Jean 4.9). Il a donné son Fils Jésus Christ  »afin que quiconque croit en lui ne périsse pas mais qu’il ait la vie eternelle » (Jean 3.16), et il  »veut que tous les hommes soient sauvés » (1 Timothée 2.4).
    Encore aujourd’hui, il veut se révéler à ceux qui le cherchent.

    Le Seigneur Jésus a dit:  »Cherchez et vous trouverez; frappez, et il vous sera ouvert » (Luc 11.9). Lecteur, si vous ne vous êtes pas encore tourné vers Dieu, faites-le maintenant. Adressez-vous à Lui, en Lui parlant par la prière, avec simplicité et sincérité. Il vous fera connaître son amour et vous donnera la paix du coeur ».

    Bonne réflexion à tous!

    Anne

    • Bon matin, Anne.

      Je crois que Jocelyn est un grand garçon capable d’en prendre et en effet, d’une patience d’ange.

      Cependant quand on part un blogue pour y exprimer nos pensées, croyances, réflexions et qu’on les rend publiques, il faut s’attendre à être critiqué par des gens qui seront plus ou moins d’accord. Sinon eh bien on ne s’y investit pas!

      Marie-Claude est d’accord avec toi alors forcément, les opinions de tous les autres sont de la « bouillie pour chat », mais c’est ton droit de penser ainsi.
      Alors tu ne m’en voudras pas de penser exactement la même chose quand tu nous fait la morale en transcrivant des écris tirés de la Bible….
      Tu dois pourtant savoir forcément que ces écritures ne touchent pas du tout les athées et agnostiques qui se sont exprimés dans cet article, n’est-ce-pas?
      Ils ne rejoignent pas notre façon de raisonner car un livre écrit il y a plus de 2,000 ans sans appui de preuves scientifiques et de main d’hommes ne peut réellement être une référence sur laquelle on se fie.

      Pourtant encore une fois c’est ton droit, puisque ce blogue s’appelle Culture et FOI.

      Pour ce qui est de l’Association Humaniste du Québec, elle a tout autant le droit de faire de la publicité que toute organisation chrétienne en fait parce qu’on est en démocratie.

      Pour ta gouverne, voici un lien qui parle de cette publicité de l’Association Humaniste à qui tu te réfères:

      http://assohum.org/campagne-des-autobus-faq/

      Elle explique que c’est en réponse en Angleterre à la suite d’un article publié par Ariane Sherine, une anglaise qui commentait une publicité chrétienne alors affichée dans les autobus de Londres. Cette pub référait à un site internet qui « condamnait les non-chrétiens à une éternité dans les flammes de l’enfer ».

      Alors puisqui’ils ont apparemment le droit de nous condamner aux flammes de l’enfer, alors je ne vois pas pourquoi les Humanistes ne se défendraient pas!

      Sans rancune…

    • Ça a toujours été la tactique de l’église,de faire peur,de condamner.Mais maintenant,ça ne marche plus…

      Voyez Anne,c’est des attitudes comme la votre qui rend la discussion impossible.Car vous avez des croyances improuvables et vous y tenez mordicus,sans aucune ouverture.Alors,à quoi bon discuter?

      Quand on peux prouver ses dires et changer d’idée quand il se doit,il y a ouverture.Mais du prêchi-prêcha de catho comme vous,non,c’est stérile…

      Vous nous trouvez vaniteux,mais ce n’est pas de la prétention de votre part,de dire que vous détenez la vérité et que nous sommes tous des cons de ne pas croire ce que vous croyez?

      Vivez votre vie de marionnette d’un Superman céleste si vous voulez,mais laissez nous tranquille avec ces contes de fée.

      La vie s’est développé en une très longue période de temps,c’est juste la nature,la physique,la chimie qui a fait son oeuvre.

      Un dieu narcissique qui veut nous tester en nous obligeant à croire en lui sans preuve est ridicule….

      Dites moi ,Anne,et les autres humains avant Jésus,ils ont été jeté dans les flammes de l’enfer car ils n’ont pas eu la chance de connaitre vos contes de fée?

      Et tout les autres fanatiques d’autres religions,eux aussi,ils vont aller en enfer parce qu’ils ne croient pas au bon dieu?

      C’est tellement ridicule…..

  59. « Relisez-vous tous et voyez comme vous êtes vaniteux, insensés, entêtés dans vos élucubrations, votre pseudo-science et vos propos stériles. »

    Hey! Ça fera la morale!

    • On ne peut être converti que si l’on est prêt à cela, que si intrinsèquement on le veut bien au fond de nous…..

      Pas de danger pour moi 🙂

  60. Sookie dit:

    « Dites moi ,Anne,et les autres humains avant Jésus,ils ont été jeté dans les flammes de l’enfer car ils n’ont pas eu la chance de connaitre vos contes de fée?

    Et tout les autres fanatiques d’autres religions,eux aussi,ils vont aller en enfer parce qu’ils ne croient pas au bon dieu?

    C’est tellement ridicule….. »

    Moi aussi ça m’a toujours interpellé de savoir ce qu’en pense l’Église? AVANT que Dieu et plus tard Jésus ne se révèlent aux humains, les gens ne croyaient en rien ou bien avaient leurs croyances paiennes…alors ils étaient damnés automatiquement…?
    Les gens qui sont depuis leur enfance élevés par des parents bouddhistes…musulmans….raéliens….protestants…d’autres sectes*, qui croient authentiquement qu’ils détiennent la vérité….condamnés aussi?
    Bien sûr que non, je me dis….déjà que le Pape fait un effort et montre une ouverture d’esprit en recevant souvent des gens d’autres religions, quoique je crois que cela reste dans le sein de la chrétienté, comme orthodoxes, anglicans….

    Pourtant il n’y a pas tant d’années que cela quand j’étais petite, j’allais à l’école catholique et à 7 ans au primaire, les religieuses nous disaient de nous tenir loin des petits protestants de la même paroisse, de ne pas aller jouer avec ces enfants de l’école voisine qui n’étaient pas de la même confession quoique chrétiens pourtant! Elles les disaient *damnés* d’avance..
    Dans ma p’tite tête d’enfant déjà je trouvais cela parfaitement injuste et me disait que ce n’était pas de leur faute vu que leurs parents leur avaient enseignés le protestantisme…donc je ne comprenais pas que Dieu les voue à l’enfer??? ET aussi je me disais….et SI c’est NOUS qui avaient la mauvaise religion? Je me voyais déjà en enfer, surtout que la religieuse de deuxième année avait cloué une grande affiche avec des anges en haut qui chantaient sur des nuages et tout au bas, un enfer tout rouge de flammes où des petits diables malveillants piquaient avec leur fourche le derrière des damnés qui hurlaient.
    Quelle idée brillante de mettre ce genre d’affiche sur un tableau noir d’une classe d’enfants de 6-7 ans pas vrai?

    Tout cela pour dire que même une enfant de mon âge trouvait cela affreux et illogique pour les pauvres petits protestants qui y étaient pour rien.

    Mais aujourd’hui même s’il y a une bien plus grande ouverture, on a l’impression à lire certaines personnes ou à les entendre parler qu’ils regardent les autres de confession différente avec commisération et un peu de condescendance, se trouvant bien supérieur avec leur propre religion….

  61. Tu sais, je n’entrerai pas dans un débat… là-dessus, nous ne voyons pas les choses de la même façon mon ami. Cependant je voulais dire que pour moi l’homosexualité c’est comme l’hétérosexualité, il n’y a PAS DE CAUSE. (je suis allée lire les liens et ces recherches proviennent d’organisations catholiques/chrétiennes, pour moi, dès que de la recherche scientifique est subventionnée par la religion elle perd sa crédibilité car on sait quelle orientation elle aura, c’est du lobby)

    Je suis hétérosexuelle, je l’ai toujours su, il n’y a pas de gène responsable, ni d’hormone, et ce n’est pas dû à un traumatisme. L’homosexualité c’est la même chose, c’est inné, ce n’est pas acquis. J’ai des amis-es homosexuels qui, comme moi ont toujours connu leur orientation sexuelle. Je n’ai jamais connu d’homosexuel qui m’a dit « j’ai choisis ça », au contraire, plusieurs m’ont dit que s’ils pouvaient ils auraient voulu être hétéro parce que c’est si difficile être homosexuels dans une société qui les ostracise.

    Une des choses que tu as dis et qui m’a fait de la peine c’est quand tu as dis « Je connais tant de gens qui sembler aimer vraiment leur partenaire du même sexe et qui manifestent une fidélité mutuelle.» et «Je fréquente quelques couples gais en cherchant à voir l’amour qu’ils désirent célébrer dans leur vie plutôt que leur “déviance” morale éventuelle. »

    Pourquoi dire qu’ils semblent aimer vraiment leur partenaire? au lieu de dire qu’ils l’aiment? ne peut-on pas reconnaître l’amour dans les yeux et l’attitude des autres? moi, je peux reconnaître l’amour que mes proches et même des connaissances se portent à les voir ensemble… Je peux facilement dire « ils s’aiment » et non pas « ils semblent s’aimer » ce qui est péjoratif… quand tu parles de Céline et je ne vous ai jamais vu ensemble mais je vois tes yeux allumer et je SAIS que tu l’aimes, je le vois dans ta personne qui s’illumine. Comprends-tu ce que je veux dire? Ces couples que tu fréquentes, s’aiment ou « semblent s’aimer »? pense-tu que des homosexuels peuvent s’aimer aussi fort et profondément et d’un amour pur que deux hétérosexuels? parce que le fait qu’un homme et une femme soient mariés ensemble ne signifie rien de plus. L’important vient du coeur des personnes et l’amour qu’ils ont l’un pour l’autre.

    La deuxième phrase est « désirer célébrer » et « leur déviance morale éventuelle ». Tu sais, pour moi, déviance morale c’est la pédophilie, la nécrophilie, la bestialité, le viol etc… Ce n’est pas deux personnes adultes qui s’aiment et qui vivent une sexualité consentante, fidèle et saine. Et ce n’est surtout pas une déviance morale, ni sexuelle. Mais je sais que tu as un coeur bon et que tu n’as pas dis ces choses en voulant blesser quiconque, bien au contraire… alors j’ai pris le temps de décanter et de réfléchir avant de t’écrire mon cher Jocelyn. 🙂

    L’Église est, encore une fois, 100 ans en arrière sur plusieurs domaines, dont celui de l’homosexualité… à mon avis….

    Bonne journée!!!

    • Bonjour Laurence. Merci d’avoir pris le temps de t’introduire dans cette discussion.
      Si j’ai écrit « semblent s’aimer », c’est surtout parce que je ne sais pas mesurer l’amour que les autres se portent. J’aurais écrit la même chose pour des hétérosexuels, je pense. Ce qu’on voit dans le regard des amoureux, ce sont des signes de leur amour, pas l’amour comme tel. Rien de plus compliqué à chercher dans mon expression… De plus, pour certains lecteurs de ce blogue (près de 1000 pour cet article seulement), il y a un pas immense à faire pour reconnaître déjà que l’homosexualité n’est plus à mettre au rang des « déviances » (j’ai pris la peine de mettre les guillemets pour cela). J’écris donc pas seulement pour ceux qui sont d’accord, mais pour tous ceux qui peuvent, peut-être, se laisser « déplacer » de leurs certitudes, tout comme j’ai besoin moi aussi de me faire interpeller! Bref, je n’ai pas de difficulté avec l’éclairage que tu apportes.
      Si l’Église est à des années-lumières de cette position, je ne peux pas y faire grand chose, sauf que de l’amener comme les autres baptisés à se laisser confronter sur cette réalité et tant d’autres. Ma raison me pousse à croire que j’ai raison, l’humilité que je dois développer sur tous les sujets délicats comme celui-ci me pousse à la prudence. Je ne peux donc pas juger le point de vue de l’Église, seulement en débattre avec respect, de l’intérieur…

  62. Pour moi, il y a une contradiction dans le discours de Laurence.

    Dire qu’il n’y a pas de cause à l’homosexualité, que ce n’est pas génétique (ce avec quoi je suis d’accord en passant) et dire que l’homosexualité est innée, c’est dire une chose et son contraire.

    C’est bien beau de placoter pour le fun des homos, mais les mots ont une signification, quand on parle du caractère inné d’un comportement, on réfère aux code génétique, à l’hérédité.

    Donc pour moi, Laurence dit une chose et son contraire….

    Moi je préfère le beurre de peanuts aux confitures sur mes toasts le matin, c’est un goût, donc un comportement qui a des causes innées et acquises, certainement. Je n’ai pas une patrimoine génétique différent d’un autre être humain qui inverse ces préférences­, qui préfère la confiture au beurre de peanuts…..Peut-être qu’ado, je préférais la confiture, peut-être aussi que je consommais la confiture parce que je n’avais pas goûté le beurre de peanuts, mais maintenant, je préfère le beurre de peanuts et il serait assez étrange bien que non impossible que cet ordre de mes goûts changent….

    Qui a-t-il de si compliqué à comprendre dans ça?

    Sookie pleure aussitôt qu’on évoque que certaines personnes changent leurs préférences sexuelles, c’est rare mais c’est avéré, en 2012, nous savons que ça arrive. On peut reconaître ça sans être associé à un homophobe qui désire guérir l’homophobie, étiquette que Sookie adore distribuer.

    Si vous voulez discuter d’homosexualité sérieusement sans reconnaître les faits admis, et sans faire attention au mots, ça n’ira pas.

    Jocelyn est plus nuancé dans ses propos que certains donneurs de leçons de cette tribune

    Lisez-le donc….

    https://jocelyn62.wordpress.com/2012/02/29/defenseur-de-la-morale-catholique/#comment-716

    • Bon bon,donc c’est une maladie qu’il faut guérir?

      Heille kovak,va lire sur les mouvements ex-gays.Et après,tu discuteras…..

      Tu vas voir que tout les fameux déviants sales,qui ont  »guéries » ne font que réprimer leur vraie nature.Pas un n’es t vraiment attiré par le sexe opposé,pas un!

      Et ceci,seulement parce qu’ils ont été brainwashés et convaincus qu’ils sont de mauvaises personnes et que leur droit d’aimer qui ils veulent,est mal!

      C’est fort la religion,sur l’esprit humain,quand il est faible….

      Maintenant que nous savons que vous considérez les homosexuels comme des malades,à quoi bon discuter avec une bigote dans votre genre…

  63. Oups! Correction. Il fallait écrire:

    « On peut reconaître ça sans être associée à un homophobe (étiquette que Sookie adore distribuer) qui désir guérir l’homosexualité. »

  64. Koval, oui il peut y avoir changement de comportement.

    On appelle ça la bisexualité.

    On en avait une avouée au travail qui a vécu 3 ans avec une femme, puis elle se sont laissées. Elle croyait être lesbienne à cette époque là.

    Puis elle a rencontré un homme avec qui elle a fait un bout de chemin 10 ans.

    Pour ensuite retourner avec une femme.

    Pour les bisexuels, ils disent qu’ils tombent en amour avec un humain, un individu et non un sexe.

    Pour moi qui suit foncièrement hétéro, je ne pourrais être avec une femme sexuellement, même si les gens homos ne me dérangent aucunement. Je sais foncièrement depuis que je suis toute petite que je suis « aux hommes ».

    Pour un homo masculin ça doit être la même chose j’imagine, quoiqu’il y a des individus qui ont été ambigus un certain temps à l’adolescence mais je crois que c’est bien plus par peur du jugement des autres.

    Demandez à une mère d’un jeune homosexuel quand il sort du placard? Souvent elle va vous dire qu’elle « le savait déjà », qu’elle avait deviné.

  65. Bon laissez donc faire….je mets le doigts sur un point confus de Laurence, et vous vous remettez à vous exciter pour rien…

    J’ai rien dit de con, je ne suis pas dans les clichés comme vous et je n’ai pas envie d’échanger avec vous (je parle à Diane et Sookie).

  66. Diane, je m’excuse, ma colère vise plus Sookie qui n’accepte pas qu’on parle d’homosexualité autrement que comme lui.

    C’est un « control freak », pas moyen de dire quelque chose qui diverge de ses pensées toutes faites sant passer pour un bigot homophobe.

    Aussi, je vais me la farmer pour ce qui est de ce sujet….

  67. L’homosexualité est un maladie (au moins sur le plan spirituelle) ou comme le dit le Catéchisme de l’Église Catholique est « intrinsèquement désordonné ». Cependant, nous ne sommes pas obligé de suivre nos bas instincts. Nous pouvons être libéré de nos attraits pour le même sexe. Surtout lorsqu’ils causent de la souffrance.

    Voilà deux ans que j’ai quitté le mode de vie gay et que je suis retourné à la foi catholique. Je n’ai jamais été aussi heureux. J’ai vécu une libération profonde de cet esclavage et je peux avoir accès à une plénitude de la vie que le Christ est venue nous donner en prenant nos péchés à la croix.

    • Tant mieux pour toi….pauvre con….

      Ce qui cause de la souffrance aux homosexuels,c’est des gens comme toi,qui les dénigrent….

      Allez,bon vent…le malade…

    • Moi35: dans mon horizon spirituel, l’être humain souffre de maladie spirituelle. Sa maladie, c’est de se croire capable de vivre sans Dieu. Un non-croyant ne peut pas accepter une telle affirmation et je le comprends bien. Encore plus si vous associez la maladie spirituelle spécifiquement à l’homosexualité. Dans mon article, j’ai tenté de montrer que l’humain est atteint de la maladie qu’on appelle le péché et ce, dans toutes ses dimensions, pas seulement celle qui touche à la sexualité. Si nous avions cette capacité à ne pas nous acharner sur l’homosexualité en particulier, mais plutôt sur les limites humaines en général, il est possible que les personnes homosexuelles qui gardent une ouverture spirituelle pourraient mieux entendre et accueillir le message libérateur de Jésus…

      • ……et vivre chaste et seul,rempli de culpabilité et de honte?

        C’est ça pour vous,une sale tapette malsaine qui rencontre votre Jésus?

        Donc,pour vous,les homosexuels sont limités?Défectueux?Et Jésus va les libérer de leur sale vice?C’est ça votre théorie?

        Qu’ils doivent se sentir respecté en votre compagnie…..

        • Marcel: je ne reprendrai pas ce dialogue qui a déjà eu lieu à la suite de cet article. Je vous suggère de relire les 160 commentaires. Vous y retrouverez ma position. Sookie Stackhouse y tient des arguments comme les vôtres.
          Je suis une personne limitée. J’ai besoin de Jésus. Si ce n’est pas votre cas, je m’en réjouis pour vous. Sachez que je vous respecte tel que vous êtes…

          • Marcel, je connais Jocelyn, c’est un ami, je peux t’assurer qu’il respecte et accueille les gens tels qu’ils sont. Nous ne voyons pas tout le temps les choses de la même façon jocelyn et moi et c’est normal, nous sommes deux personnes différentes, ayant un vécu différent, d’âge différent mais je n’ai jamais rencontré quelqu’un aussi accueillant et qui ne juge pas les gens et tente toujours d’être avec l’autre comme il espère être accueilli… accueillir à la manière de Jésus, avec amour, non jugement, bonté….

            Comme on dit « ses babines vont avec ses bottines »… (mon ami Jocelyn)

            he practice what he preach.

  68. Je n’aurais pas dit ça comme Marcel mais c’est ce que je pense. Quand j’ai lu le commentaire j’en revenais pas. Je suis convaincue que tu es torturé par ce que tu es véritablement mais whatever, si tu préfère te torturer, c’est pas mon problème.

    Marcel a raison, c’est ce qui cause de la souffrance aux homosexuels et à ceux/celles qui les aiment des ignorants comme toi. En passant, le Royaume de Dieu est pour tous ceux et celles qui ouvrent leurs coeurs à l’amour de Dieu… l’orientation sexuelle n’a aucun rapport là-dedans… la plénitude de la vie est offerte à TOUS sans discrimination. Si tu as oublié ça, relis les Évangiles…

  69. Marcel, je ne parlais pas de ton commentaire, je suis d’accord avec toi, le commentaire qui m’écoeurait c’est celui de moi35.

    j’aurais pas traité moi35 de con mais je le pensais. 😉 désolé si on s’est mal compris…

  70. Je suis d’accord avec trelau (2 avril à 08h15), quoique je ne l’aurais pas traité d’ignorant.

    Mais simplement pour moi, l’homosexualité n’est pas une maladie.
    Il dit: « Voilà deux ans que j’ai quitté le mode de vie gay et que je suis retourné à la foi catholique. »

    Je ne sais pas quel âge il a, mais s’il est juste un beau jour la force de la testostérone va parler et tout ce qui aura été réprimé va ressurgir et le blesser encore plus.

    Dommage, mais comme dit l’autre s’il préfère se torturer lui-même, c’est son problème et il est libre.

    Pour certaines personnes l’importance d’être accueilli faovrablement au sein de l’église catholique prime avant toutes choses, mais justement il est triste de constater que pour en faire vraiment partie, un homosexuel doit rester chaste et réprimer sa vraie nature.

    Si la « normalité » serait que l’hétérosexualité serait le comportement « anormal » et qu’on me demandait de vivre loin de mon mari et de ne pas avoir de sexe avec lui pour être acceptée par l’église, alors une partie de moi-même mourrait en dedans, détruisant ce que je suis, même si évidemment la sexualité d’une personne n’est pas ce qui la définit en entier.

    Et c’est tristes que les homos ne soient acceptés qu’en partie, à la longue cela les brise en dedans.

  71. J’ai écrit:  » mais s’il est juste un beau jour … »

    alors que je voulais dire… »mais s’il est très jeune, alors un beau jour… » etc.

  72. Les études montrent que là où l’homosexualité est davantage accepté socialement… les taux de suicide chez les jeunes sont les mêmes! (Voir le site TaVieTonChoix.org pour les sources)

    Ce qui conduit les personnes ayant une attirance pour le même sexe c’est le mal être intérieur. Même en s’acceptant – parfois avec force de conviction – le mal intérieur demeure. D’ailleurs, il suffit de voir le « mode de vie gay » pour comprendre que ce n’est pas l’équivalent de l’orientation hétérosexuelle. En 2002 et 2007, selon des statistiques récoltées par les CDC (Centers for Disease Control and Prevention) dans l’État américain de l’Arkansas, le VIH/SIDA affectait 36 hommes hétérosexuels sur 100 000, alors qu’il touchait 6 600 hommes homosexuels sur 100 000. Les hommes homosexuels actifs étaient donc exposés à un risque 183 fois plus élevé de contracter le VIH/SIDA que les hommes ayant des pratiques hétérosexuelles, et cinquante fois plus sujets à contracter le SIDA que la population hétérosexuelle en général aux États-Unis. (Source: Asso Ta Vie Ton Choix).

    Et plusieurs études confirmes: les personnes homosexuelles sont davantage exposée aux ITS, dépendance à la drogue, à l’alcool, etc.

    Autre chose, l’homosexualité n’est pas innée. Parmi les chercheurs qui discréditent l’opinion répandue selon laquelle l’orientation sexuelle est dépendante exclusivement (ou d’une manière importante) de la génétique l’on retrouve: Money (1987), Master, Johnson et Kolodny (1985), Karlen (1971) et Landolt (2004).

    Il apparaît aux chercheurs que la tendance homosexuelle est acquise pendant l’enfance et cristallisée à l’adolescence.

    La thérapie? Pour un nombre important de personnes homosexuelles, leur tendance est source de blessure et de souffrance. Refuser de leur proposer une démarche de guérison qui pourrait corriger cette tendance et permettre à ces personnes d’être plus heureux est injustifié.

    La thérapie tentera de trouver les cassures qui ont fait naître la tendance homosexuelle. La thérapie tentera aussi de voir comment la tendance hétérosexuelle qui est présente peut être fortifiée.

    Ainsi, plusieurs personnes ayant suivi de telle démarche avec des thérapeutes qualifiées ont été capable de s’épanouir dans l’hétérosexualité.

    L’efficacité des thérapies est entre 65% et 90% selon le profil de la personne homosexuelle.

    Source pour cette dernière section:
    Jeffrey Satinover, Homosexuality and the politics of Truth, 1996.
    Master et Johnson (1984)
    Études du dr Marie-Paul Ross.
    Étude du dr Joseph Nicolosi (1997).

    • Écoute,pauvre con,je suis certain que tu n’as jamais été homosexuel….Mentir est un péché,tu iras en enfer!!!

      ….vraiment,des homophobes cons,il en pleut..

      Vie ta crisse de vie et laisse les gens tranquille!!!!

      Misérable déchet….

  73. Bonsoir à Jocelyn et à tous les intervenants sur ce blog.Franchement je n’ai pas lu tous les commentaires mais j’ai lu bcp d’entre eux.Je trouve que le sujet du débat est très interessant et que le dialogue ou chacun donne son point de vue est constructif.Moi je suis catholique venant d’Afrique et je suis étudiant maintenant en Italie.La première chose que je voudrais dire est que l’Eglise n’a jamais condamné les homosexuels mais l’Eglise trouve que l’homosexualité est contraire au plan de Dieu pour les hommes(Complementarité de l’homme et de la femme pour la procréation et l’education des enfants).D’ailleurs le Pape Jean Paul 2 a bcp insisté que celui qui fera du mal à quelqu’un parcequ’il a des tendances homosexuelles aura fait du mal à toute l’Eglise.Tous ceux qui disent que parmis les primates l’homosexualité est chose courante,je leur dirais également que la sexualité humaine est bien differnte de la sexualité animale.Une autre chose que je voudrais dire ,par mes reflexions personnelles et mes experiences est que je trouve que l’homosexualité n’est pas innée.Je le dis parceque j’ai eu des amis dans mon pays qui,au fur et à mesure qu’ils frequentaient des amis de tendances homosexuelles ,leurs comportements tendaient de plus en plus vers l’homosexualié.Je ne dis pas qu’il ne faut avoir avoir des amis qui ont de stendances homosexuelles mais c’est juste un exemple que je donne pour soutenir mon opinion.Un autre exemple est celui d’un jeune qui a fait un temoignage de comment il avait commencé à avoir des tendances homosexuelles en devenant adolescent.Au fait,chez nous en Afrique il ya souvent dans des familles des travailleues domestiques qui gardent les bébés et qui vivent meme dans la famille.Ce jeune avait été victime de leur travailleuse qui avait voulu le violer lorsqu’il etait encore de bas age.En grandissant ,il a tellement hai les filles qu’il a voulu touver l’amour envers des garcons comme lui et il est devenu un homosexuel actif.C’est lui meme qui a donné temoignage et moi j’etais present ce jour là.Par après il a abandonné cette tendance avec bcp de peine mais il a dit qu’il ne s’est jamais senti aimé comme il voulait.Une question que je voudrais poser comme point de réflexion pour chaque visiteur du blog est celle-là:Si l’homosexualité etait génétique,dites moi comment toutes ces grandes personalités de la musique et du cinema auraient attendu aussi longtemps pour avouer leur homosexualité alors que bcp l’avouent après une certaine vie d’hétérosexualité,ayant meme deja eu des enfants?Moi je dirais que c’est un autre style de vie que les gens veulent faire et si ce n’est pas ce cas ,l’homosexualité est le refus de faire confiance aux gens qui nous aident à en sortir.

    Je crois également que les gens actuels veulent la liberté de faire tout ce qu’ils veulent sans que quelqu’un intervienne dans leur vie pour dire « ceci est bien » ou « ceci est mauvais ».C’est un grand problème parceque l’homme n’est jamais complet,il a toujours besoin d’un frère ou d’une soeur qui lui conseille L’Eglise est là pour nous rappeler la conduite qu’il faudrait suivre pour parvenir au bonheur tant voulu.

    Amicalement!!

    • « D’ailleurs le Pape Jean Paul 2 a bcp insisté que celui qui fera du mal à quelqu’un parcequ’il a des tendances homosexuelles aura fait du mal à toute l’Eglise… »

      La pédophilie a fait BIEN plus de mal à l’Église!!

      « Je le dis parceque j’ai eu des amis dans mon pays qui,au fur et à mesure qu’ils frequentaient des amis de tendances homosexuelles ,leurs comportements tendaient de plus en plus vers l’homosexualié. »

      Pardonnez-moi, mais je l’ai bien rit, celle-là! 😉 Ne vous en faites pas, l.’homosexualité n’est pas une maladie infectieuse et ne « s’attrappe pas ». Vos amis avaient probablement déjà des tendances, sinon ils n’auraient pas été influencés.

  74. Ping : Malgré l’Église, avec les couples gais | Culture et Foi

Comment réagissez-vous ?

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s